registre mars 1791Ce jour-là la municipalité de Nogent enregistrait la déclaration du gardien de la maison des capucins de la ville, l’informant de sa volonté de ne plus ne plus prêcher et confesser : 91_03_02

« AujourD’hui deuXiême Jour de  MarS Mil Sept cent quatre Vingt onze dans l’assemblée du a l’hôtel de la commune de la Ville de Nogent le rotrou est comparu hervé halbout de la Becquetiere gardien des Capucins de cette ville lequel a declaré qu’il étoit dans l’intention de ne plus Precher ni conFesser ni administrer aucun Sacrement de la quelle déclaration Il a requis acte a luy octroyé et a Signé ; et a declaré de plus reclamer les droits de citoyen et d’etre conServé dans Sa propriété comme tout citoyen françois.   

Hervé halboulte de la Becquetiere dit en religion f Valentin de Vire Religieux capuçin et Gardien du couvent de Nogent le Rotrou

                                         Fauveau

                                          Sec»[1]

 

  • Puis, le même jour dans une seconde délibération, la municipalité réclamait le rattachement du citoyen Rivier à la brigade de maréchaussée de Nogent afin de la compléter :

« Ce Joud’hui deuxiême Jour de  MarS Mil Sept cent quatre Vingt onze du matin dans l’assemblée du conseil municipal de la ville de nogent Le rotrou. Le procureur de la commune a remontré que la Brigade de marechaussée residente en cette ville étoit incomplete puisqu’aux termes des règlements les brigades être Composées de quatre Cavaliers et un Brigadier, et qu’il n’y en a que trois et un brigadier en cette Ville ; que cependt le Service de la marechauSsée y devient très fatiguant par les requisitoires multipliés que donnent à la marechauSsée les corps administratifs et Judiciaires, et que le Service même est dans le cas d’en Souffrir ; a ajouté le dit procureur De la commune que connoiSSant le S. Riviere cavalier a alençon natif de Nogent pour un Homme dont l’intelligence et la Bravoure correspondent a l’activité et a l’intelligence la regularité de la Conduite, il le deSireroit pour former le complement de la Brigade de cette ville, que dans le cas ou l’administration ne pourroit réaliser ce changem.t en ce moment, Il invite le corps mup.al à la Solliciter et a le faire realiser effectuer [ sic ] à la nouvelle orGanisation de marechauSsée.

Sur quoY matière miSe en deliberation le corps municipal a arreSté de conFirmer l’exposé au requiSitoire cy deSsus, en conSequence D’inviter pour le bien du Service M. M. les administrateurs du dep.t ordonner la tranSlation Du S.r Riviere en cette ville et a le procureur de la commune Signé avec le Sécretaire greffier et les officiers municipauX Dont acte ./. deux mots rayés nuls.   

 Baudoüin       baugars       Proust          Gallet Fils

J. marguerith                       P.re Lequette                           //J. Crochard

                                            p.r de la C.                                 maire

                            Fauveau

                              Sec»[2]

 



[1] Archives municipales de Nogent-le-Rotrou, 1D1 feuillet 73.

 

 

[2] Archives municipales de Nogent-le-Rotrou, 1D1 feuillets 73 et 74..

 

 

Enregistrer