Imagejuin 1791Le dimanche 5 juin 1791, suite à des inondations, la municipalité décidait de faire parvenir au district et au département deux mémoires rédigés par le procureur de la commune sur le sujet de la circulation des eaux dans la ville[1]: 91_06_05

« Le Cinq Juin Mil Sept cent quatre vingt onze dans l’aSsemblée du ConSeil municipal de la ville de NoGent le rotrou. le procureur de la commune a dit  que les + bornements FacheuX dont cette ville avoit été affligée +[rajout en fin de délibération : +par les debordements deSsastreuX ] et qui avoient été occasionnés par la Situation des moulins de grandier, que d’un autre coté les avantages inappreciables qui lui paroiSsent resulter de la d’un etabliSSem.projetté depuis long.tems et qui conSiste a faire parvenir les eaux lonG dans les rües de cette ville, l’avoient determiné à rediger deux mémoires eXpositifs de ces Inconvenients et de ces avantages, requierant que la municipalite l’appuie de Son approbation.

Surquoi le corps municipal ; lecture priSe du mémoire de Son procureur de la commune enoncé cY deSsus a arrêté d’inviter M. M. les membres de l’admin.on du dep.t et du diStrict de le prendre en la plus g.de consideration, etant convaincu de l’eXposition des mayeurs motifs enoncés cy deSsus, en conSequence a chargé Son procureur de la commune de faire parvenir le dit mémoire avec eXpedition des preSents a M.M. les adm.eurs du district. Dont acte et ont signé trois mots rayés nuls.    

        // J. Crochard                     Proust                    Gallet Fils

             Maire                      P.r Lequette                          Baugars

                                                P.r de la C             

                   Fauveau                           Baudoüin

                     S.e »[2]

 


[1] Nous n’avons pas connaissance du contenu de ces deux mémoires.

[2] Archives municipales de Nogent-le-Rotrou, 1D1 feuillet 122.