Août 1791Le lundi premier août 1791, la municipalité de Nogent-le-Rotrou procédait à une première  enchère de l’adjudication de l’imposition foncière. Finalement elle décidait de procéder à une seconde enchère le jeudi 4 août 1791 : 91_08_01

« Aujourd’hui premier aouSt mil Sept cent quatre Vingt onze dans l’aSsemblée du ConSeil Général convoquée auX fins de proceder à l’adjudication au rabais de l’imposition fonciére auX clauSes et conditions énoncées en la deliberation du trente de ce moiS[1], la S. lequette procureur de la commune a requis qu’il fut donné lecture desdites Charges ClauSes et conditionS auX encheriSseurs [ tache cachant un mot ] communication priSe par les encheriSseurs et lecture Faite par le Sécrétaire greffier d’icelle le S. VaSseur magloire s’est offert adjudicataire auX clauSes susdites moyennant la Somme de quatre Sols pour livre le S. marguerite pour deux Sols, le S. VaSseur moyennant Celle de deux Sols Six deniers, et le S. marGuerite pour trois Sols, et attendu qu’il ne S’est trouve aucun autre encheriSseur, et que la Somme offerte est trop haute considerable nous avons renvoyé ladite adjudication à JeudY prochain neuf heures du matin, ou la Seconde encHere Sera portée dont acte.

      //. J. crochard               Proust                                              

            Maire                            

 Baudoüin                        J. marguerith      Rigot            baugars           

 Fortin le  P.re Lequette  j jallon    Noblet   Beaugas le jeune                       

                  P.r de la C        

G. Salmon                           A jallon                       Nion »[2]



[1] En fait juillet.

[2] Archives municipales de Nogent-le-Rotrou, 1D1 feuillets 144 et 145.