Imagejuin 1791Le vendredi  17 juin 1791, la municipalité de Nogent-le-Rotrou recevait une délégation de la Société des Amis de la Constitution ( Jacobins ) composée, entre autres, de l’abbé Chasles, nouveau principal du collège de la ville ,  de Giroust, avocat[1], et Forestier curé constitutionnel de la paroisse Saint Hilaire,  demandant à ce que tous les citoyens de la ville fussent assujettis au service de la garde nationale, y compris les fonctionnaires publics. Cette pétition faisait évidemment suite aux refus de service exprimés par les clercs tonsurés de la ville le 15 juin 1791 mais aussi la demande formulée le 25 janvier 1791 par le procureur syndic du district d’exempter du service de la garde nationale les employés de cette dernière administration.91_06_17

« Aujourd’hui Dix Sept juin mil Sept cent quatre Vingt onze dans l’assemblée du ConSeil municipal de la ville de nogent le rotrou. sont comparus M. M. Giroust Châles, Briere, Forestier Bazin godet deputés par la Société des amis de la ConstitutioN lesquels conduits par les motifs de retablir une Securité parfaite Dans le Société de cette ville, et de prevenir tous les inconvenients que les circonstances Font craindre, ont eXposé qu’ils croYent abSolument neceSSaire pour le maintien du bon ordre d’aSSujettir au Service indistinctement tous les citoyens de cette ville même les fonctionnaires publics.

Au Soutien du présent exposé M. M. Forestier et Chales se sont soumis tant en leur nom qu’en Celui de leurs Collegues de Faire le service du representatif dans la Garde nationale.

Surquoi, oui le procureur de la commune, le corps municipal a arrêté de rendre hommage au patriotisme qui anime M. M. les amis de la ConStitution, et d’obtemperer auX dispositions de leur eXposé en prenant les mesures qui pourroient s’allier avec  l’ esprit et la lettre de la loi+ [ en marge : + en consequence ont arrêté que les citoyens qui  Feroient. Faute seroient punis corporellement ; et ont les officiers municipaux signé avec M. M. les deputés qualifiés cY dessus. Un mot rayé nul.            Forestier

                         Giroust               Bazin               Briere           Châles

                            Godet                                                             Pp.al

P.re Lequette             baugars                     Baudoüin         Gallet Fils

 P.r de la C. »[2]



[1] Tous deux futurs élus à la Convention nationale comme députés du département d’Eure-et-Loir à l’automne 1792. Voir sur ce blog leurs biographies respectives.

[2] Archives municipales de Nogent-le-Rotrou, 1D1 feuillets 129 et 130.