Image Juin 1793Le mercredi 26 juin  1793, la municipalité de Nogent-le-Rotrou nommait un commissaire chargé de solliciter du département, l’autorisation d’effectuer des achats de grains dans le canton de Chartres : 93_06_26

 « Ce jourD huY vingt Six Juin mil Sept cent quatre vingt treiZe l’an 2.e de la République F.oise

En l’assemblée permanente du Conseil Général de la Commune de nogent Le Rotrou Tenüe publiquement

Le Procureur de la Commune a exposer que les craintes qu’il avoit manifesté au ConseilGénéral de la Commune Par ses requisitoires en date des diX Sept et vingt un[1] de ce mois sur les subsistances de Cette Commune Loin de Se dissiper s’accroissoient de Jour en Jour ; que les motifs qui reDoubloient son Inquietude Sur Cette Partie interéssante confiée à sa surveillance étoient puisée dans la decouverte des vérités les plus afFligeantes ; qu’en efFet Il resultoit de la vériFication qu'il avoit Faite des déclarations passées par les diverses possesseurs de grains de cette mp  déclaration reconnüs reconnües sincéres par Ses délégués nommes à cet effet, que notre Ville [ mot rayé mot déchiffré ] commune ne nous offroit pas en ce moment de quoi l’alimenter pendant Trois Jours ; que ce triste resultat avoit porté ses recherches plus loin ; qu’il avoit encore pris Communication des tableauX produits par les diverses communes a l’adm.on du district, et qu’il étoit évidemment Frappant que ces Communes etoient abSolument InsuFFisantes pour procurer à Celle De NoGent une quantité de grains capable de calmer les inquiétudes deS citoyens préposés a Son adm.on ; qu’il resulte enfin  de la  Conférence qu’il a Tenüe avec les membres  du Directoire que telles mésures que l’on pratique, telS moYens même eXtraord.re  qu’on emploie FuSsent ils coactifs,  on ne trouvera Jamais dans l’étendüe du district de nogt des SubSistances en asseZ grands quantité pour remplir les besoins de la population de cette Commune pendant le temps ou on ne peut rien esperer des productions qui [ mot rayé illisible ] couvrent actuellement la terre, et que les voies les plus couteuses que l’on pratiqueroit pour approvioSionner cette ville n’auroient d’avantage que d’épuiser les communes de ce district, et de nous conduire infailliblement à une époque ou l’impossibilité de l’approviSionner dans d’autres Pays Se joindroit a l’empire des besoins les plus urgents et Toujours renaissant Ce qui [ mot rayé illisible ] creuseroit pour les habitants de Nogent un abYme de malheurs qu’aucune [ mot rayé illisible ] ressource ne pourroit combler ;

Pourquoy Il a proposé au conseil Général de nommer un commiSsaire à l’effet de Se concerter avec celui que l’adm.on du district va être invitée de choiSir auX fins 1° de Solliciter du département une autoriSation d’acheter dans l’arronDissement du canton de Chartres prélevement fait Toutes fois de ce qui pourroit être nécéssaire à cette cité, une quantité de Grains assez considérable pour calmer Toute inquiétude que pourroit Faire naiTre la longueur de Tems à parcourir d’ici le mois le mois [ sic ] d’octobre, et ce par préference à Tous commer.es étrangers. 2° de faire Tel approviSionnement qu’il Jugera néceSsaire en vertu de cette autorisation, et auX conditions les Plus avantageuses qu’il lui Sera poSsible.

Le ConSeil Général prenant en la plus grande considération le requisitoire ci-dessus, et voulant Faire cesser Toutes les craintes qui fonde le denuement abSolu ou se  trouve cette commune de grains et des moyens de S’en procurer dans l’ étendüe du district, a nommé Le C.en VaSseur pour CommiSsaire auX fins ci-dessus et l’a Invité a Se concerter pour Le Succés d’une operation confiée à Son Patriotisme, avec le  Commissaire nommé par l’adm.on du district pour le même obJet ; arrête en outre qu’il Sera rempli Sur Ses mémoire des depenSes auXquelles donnera lieu Son voyage, et qu’eXpedition des préSentes lui Sera remiSe par le Secr.e Greffier pour lui valoir ce que de raiSon. quatre mots rayés nuls d.t acte ./.       J C Joubert            VaSseur

                                                                        Maire

Ferré Bacle      Rigot                           Baudoüin

L ferre                      G Salmon

A Jallon                          J Sortais                  Pi Cherrault

f. G . Verdier                P.re Lequette                                  hubert

                                        P.r de la C

Fauveau                           Beuzelin   Baugar lainé    Regnoust

  s. g. »[2]                          



[1]  Il s’agit sans doute de la délibération du 22 juin 1793, il n’y a pas eu de délibération le 21, ou tout au moins elle ne figure pas dans le regsitre 1 D2 des archives municipales de Nogent.

[2] A. M. Nogent – le – Rotrou 1 D 2, feuillets 73 à 74.