Novembre 1792Le jeudi 15 novembre 1792, la municipalité de Nogent-le-Rotrou tenait deux délibérations : 92_11_15___Nogent

  • Dans la première, elle enregistrait 24 lois et un arrêté du département en date du 13 du même mois[1].
  • Puis, elle entendait la réclamation de soldes faite par deux gardes nationaux pour la garde de la maison des orphelins de cette ville. La municipalité, après avoir entendu son  procureur, soutenait la demande des deux gardes nationaux les renvoyant au district, étant donné que c’était cette administration qui avait requis la présence de gardes afin de protéger les biens de cette maison durant sa vente.

« enSuite sont comparus Les citoyens Boucher facteur de la poSte auX lettres, Franchet, Chauveau père, cerceau fils ainé, Pelei [ sans doute Pelay ] le Jeune, etaminiers et tireurs d’étain et gardes nationauX en cette ville, Lesquels ont répresenté que pendant le tems de la vente+ des ursulines de cette ville Le citoYen Procureur de la Commune auroit réquis qu’ilS Se transportaSSent en armes à la dite maiSon des urSulines, et qu’ils veillaSsent autant qu’il leur seroit possible a ce qu’il ne se commît aucun desordre dans cette maiSon ou le peuple affluoit avec un concourS rapide, qu’obtemperant au réquisitoire du procureur de la commune ils auroient surveillé en armes la dite maiSon pendant le cours de la vente qui a duré quatre Jours, pourquoi Ils requiéroient salaire.

a quoy Le procureur de la commune a observé qu’il avoit mis en etat de surveillance lesdits CitoYens d’après la requisitioN qu’il en avoit reçüe du CitoYen Sortais administrateur du district et commiSSaire à la Vente, pourquoy Il réquieroit que Le corps municipal invitât le directoire à accorder à chaque garde national trente Sols par Jour.

Le Conseil Général, obtemperant au réquisitoire du procureur de la Commune, et d’avis qu’il doit être alloué par l’adm.on trente Sols par Jour à chaque Garde national dont acte ./.            Vasseur

P.re Lequette.

P . de la C.                                                 

                                                               Fauveau

                                                                 S. g . [ secrétaire greffier ] »[2]



[1]             Archives municipales de Nogent-le-Rotrou, 1D2 feuillet 1.

[2]             Archives municipales de Nogent-le-Rotrou, 1D2 feuillets 1 et 2.