Novembre 1792Le lundi 26 novembre 1792, la municipalité de Nogent-le-Rotrou enregistrait les nominations des assesseurs du juge de paix de la ville, puis celle de son greffier : 92_11_26___Nogent

  • « CejourdhuY Vingt SiX novembre mil Sept cent quatre vingt douze l’an premier de la liberté de legalité et de La republique Froi.e.

En l’aSsemblée permanente du conSeil G.al de la Commune de Nog.t le Rotrou tenüe publiquement.

Sont comparus les citoyens Boucher et quatranvauX commissaires nommés par la Section De la liberté et les citoyens ferré Bacle & Rigot commiSsaires nommés par la Section de l’égalité, Lesquels ont representés deuX eXtraits des procés verbauX des deux Sections de cette ville contenant les recensements particuliers des bulletins des dites Sections tendant à la nommination de SiX aSseSseurs qui doivent compoSés le tribunal de la Justice de PaiX, et d’où Il reSule [ sic ] + [ en marge : + pour le recenSement g.al ] que Sur cent diX suffrages emis dans les deuX aSsemblées Le citoYen Dujardin en a reuni en Sa faveur cent Six, le cïtoYen Louis, cent deux, le citoYen Desmarais arpenteur cent une, Le citoYen Cerceau apresteur quatre vingt quatorze, le citoYen Jallon l’ainé quatre vingt douze, et le citoyen Deshayes l’ainé SoiXante une, pourquoY Ils ont été reconnus pour aSseSseurs, Lesquels préSents ont accepté dont acte.   L. ferré       ferré Bacle             Jallon

Quatranvaux               Boucher                             Baudoüin

Rigot                                   Fauveau

                                                 S.e »[1]

  • « et le dit Jour dans ladite aSsemblée sont comparus Les citoyens Boucher & quatranvauX commiSSaires nommés par la Section de la Liberté, et les citoyens ferré Bacle et Rigot commiSsaires nommés par la Section de l’egalité, Lesquels ont representés Sur le Bureau deuX eXtraits des procés verbauX des deuX Sections de cette ville Contenant les recensements particuliers des bullet Scrutins des dites deux Sections tendant à la nomination du Greffier du Juge de paix de cette ville, et d’où il reSulte, après recenSement général fait que sur cent huit SuFFrages emis dans  les dites deuX aSsemblées le citoYen Peuvret huiSsier en a reuni Sa faveur [ sic ] Cent Sept, Lequel a été reconnû pour greffier Du juge de paiX de cette ville, Lequel préSent a accepté, et a promis remplir les Fonctions attachées audit emploi avec honneur & fidelité, et a Signé avec nous + et notre Sécrétaire dont acte ./. + les commiSsaires.

 deuX mots rayés nuls.                         

L. ferré             ferré Bacle             Jallon

Quatranvaux               Boucher                            

                   Rigot                                       Peuvret

                 Baudoüin                          Fauveau

                                                              S.e »[2]

 


[1]             Archives municipales de Nogent-le-Rotrou, 1D2 feuillets 5 et 6.

[2]             Archives municipales de Nogent-le-Rotrou, 1D2 feuillet 6.