Le lundi 7 septembre 1789, le comité provisoire de la ville de Bonnétable admettait en son sein des représentants des laboureurs et des bordagers : 

89-09-07 Bonnétable

« [ En marge en haut à gauche du feuillet 7 recto :

7. 7.bre. 1789

acceptation

par les S.rs

pillard, dreux

Et tortevois

pour membres

du Comité ]

7

 

Aujourd’huY Septieme du mois de Septembre aud. an

Sont Comparus S.rs jacques Pillard, Gabriel Dreux  lesquels ont acceptés Et Gervais torte Voix Laboureurs et bordagers, tous trois deputés de leur Corporation Suivant le pouvoir qui demeurera annexé au  présent reGistre, lesquels ont accepté la nomination Faitte de leurs personnes et a été convenu entr’eux et nous membres du comité que deux d’entr’eux auroient Voix consultative et deliberative et L’autre y assisteroit comme deputé[1] ; Sauf à eux à S arranGer [ mot non déchiffré ] Sur le nom ou autrement comme ils aviseront. Arrêté lesd. Jour et an et ont Signé avec nous, trois mots  Nuls -  Dreux

           J Pillard     G tortevois    le porquier

h.ri Le Clerc                                                 Fleury

   piquet [ lecture douteuse ]                                        LeClerc

                Boivin    provost   Le More

Cheron      fils     Gonet     Le Clerc Lavardin        Caget

Théophile Le Clerc            Gallois Le jeune           pretre

Lacroix pere   Le Tourneur fils aîné

Droüin    Garnier     EdmeVillain

Lamer »[2]

Dans une seconde délibération étaient élus un président et un vice-président du comité ainsi que deux secrétaires :

« [ en marge à gauche vers le bas du feuillet 7 recto :

7. 7.bre. 1789

nomination

d’un president

vice president

Et deux Secretaires]

Et le même jouR, mêmE Seance les Membres du comité ont été d’avis d’elire un président, Vice président, et  deux Secrétaires pour Faire les Fonctions de leuR charGe pendant. la durée du comité, et proceddant à La nomination du preSident par La voie du Scrutin la pluralité de Voix a été acquise a M.r Edme le Villain M.Cheron a eu la majorité pour la place de Vice président, et MM. Theophile Le Clerc et le porquier ont eu éGallement. la majorité pour les places de Secrétaires, et tous les Sus nommés ont accepté leur [ mots rayés non déchiffrés ] ont accepté La nomination de leurs personnes pendant le dit tems, arrêté Sur le champs, rayé Sept mots nuls.///

                               leporquier

                               Monguillon

                               Le Clerc Lavardin »[3]

Enfin, le comité de ville nommait deux commissaires chargés de contrôler la distribution de la poudre et terminait sa délibération en arrêtant que ses séances auraient lieu le mardi vers 16 heures et le Samedi à 14 heures :

«  En marge en haut à gauche du feuillet 7 verso :

7. 7.bre. 1789

nomination de

M. M. pati Et

garnier pour

Commissaires

pour la distribu-

tion de la poudre]

Et De Suite MM. Paty et garnier ont été nommés à la pluralité des voix , Commissaires à la distribution de la poudre laquelle ne pourra être donnée au public Par M.r Lacroix distributeur nommé que Sur les billets de MMd.[ peut-être : mesdits ] S.rs  commissaires qui tiendront ainsy que led. S.r Lacroix registre exact tant de la quantité que des personnes qui en demanderont, arrete en outre qu’outre le Mardy Sur les quatre heures du Soir, L’assemblée du comité Se tiendra la Samady a deux heures

                                                le porquier

                                                                                   Fleury

                      Gonet             Chéron                    petibons[4]

                                             provost     Le More

                    Le Clerc     dreux J Pillard   G. tortevois                   

                                      H.ri Le Clerc     Lamer

                   Boivin fils                        Edme Villain

                   capitaine

Garnier   piquet ?[5]                         Le Tourneur fils ainê

      Droüin       Gallois Le jeune

    Caget                          TheoPhile Le Clerc

    pretre

   Lacroix pere »[6]

89-09-07 Château de Bonnétable

 

 

 

 

 

 

 



[1]       Sans doute sans doit de voter ni de s’exprimer ( pas de voix ni consultative noi délibérative ).

[2]       AD 72, 1 MI 1343 ( R 222 ).

[3]             AD 72, 1 MI 1343 ( R 222 ).

[4]       Il est possible que le sieur Petibon et le sieur Paty soient une seule et même personne. Déjà dans la délibération du 31 août 1789 au cours de laquelle fut mis en place le comité de ville le nommé Petibon était d’abord nommé Pati ( nom rayé ensuite), il est fort probable que nous ayons affaire à un pseudonyme ( voir la délibération : http://www.nogentrev.fr/archives/2016/06/03/33908972.html ).

[5]       Ce patronyme ne figure pas  dans la délibération du 31 août 1789 dans laquelle fut mis en place le comité de ville, est-ce un surnom ?

[6]       AD 72, 1 MI 1343 ( R 222 ).

Enregistrer