agent spacio-temp

Le samedi 30 janvier 1790, les autorités municipales de Mamers prenaient des mesures de sécurités visant à assurer la protection de l’hôtel de ville mais surtout des assemblées primaires qui devaient se dérouler à partir du lendemain. Ces mesure étant justifiées, selon la municipalité, par des menaces de troubles, menaces sur lesquelles nous ne savons strictement rien : opposition au nouvel ordre des choses ou  mécontentement de la mise en place de divers types de citoyens ceux qui sont exclus du vote, ceux qui peuvent voter et être éligible ? Notre documentation ne peut pour l’instant répondre à cette alternative.

 «[ En marge gauche en bas du feuillet 60 verso:

323 ]

Aujourd’huY  trente Janvier mil Sept cent quatre Vingt dix.

Les officiers Municipauxet Les Membres du Comité de Sureté de La ville de Mamers reunis IOI [ rajout en fin de deliberation : IIO Instruits que plusieurs particuliers menacent d’apporter du trouble ] Considerant qu’il Essentiel [ sic ] pour le maintient du bon ordre de la Sureté et de la liberté des Suffrage d’Etablir  tant d’a  une garde tant d’ans l’Interieur des Eglises de nôtre Dame et de S.t Nicolas qu’aux portes des mêmes Eglises dans lesquelles doivent S’assembler demain Et Jour Suivants Les deuX Sections des Citoyens actiFs et Eligibles pour Former La nouvelle Municipalité Conformément au decret de l’assemblée nationale. ont arresté que, demain et les Jours  Suivants IO [ rajout en fin de délibération : IO  a une heure et demie après midy ] et Jusque pendant que ces assemblées auront lieu Il Sera placé  à La porte + [ rajout en fin de délibération : + auX portes de chacune ] des Eglises de nôtre Dame et à Celle Et de S.t Nicolas et de L’hôtel de Ville  SiX gardes nationales commandées RespectiVement par un Sergent et un Caporal aVec SiX Dragons et un Cavalier de Marechaussée. Arresté  encore qua cet eFFet M. M. Le Colonel de La garde nationale et Le Commandant des DraGons en detachement à Mamers et Le Commandant de la Marechaussée Seront priés et requis de  # [ rajout en fin de délibération : #Faire ] remplir chacun à leurs Egard L’objet du préSent arresté

Fait et arresté à L’hôtel de ville Les Jour et an que dessus.φ.

Rayé deuX mots comme nuls .φ.

Mortier                         Bremont               hardoüin desnos

   Paris                      frébourg            Jullien Dubois           Desageux

Carel                                      Duprey

                                                  Renard

                                                  S.creG.er»[1]     


[1] AD  72 1 MI 1343 ( R 130 ) 110 AC 9, 11, 12 et 13.