Ensuite, ce jeudi 27 janvier 1791, comparaissaient au greffe de la municipalité des prêtres et vicaires de la ville pour déclarer qu’ils souhaitaient prêter le serment qui leur était demandé par la constitution civile du clergé. La prestation de serment était fixée au dimanche 30 janvier 1791 à l’issue de la grand-messe de l’église Notre-Dame.

Sur la constitution civile du clergé la littérature est extrêmement abondante aussi je me permets de vous proposer un article de « synthèse » sur ce blog : ici.

Constitution civile du clergé

«[En marge en-haut du feuillet 143 verso :

 203]

aujourd huivingt SePt du Present mois mil Sept Cent quatre vingt onze Sonts ComParus au Greffe dela municiPalité MM Jean Louis Bremont, françois Curé de la ParoiSse denotre dame de Cette ville, françois Mortier deS vicaire deSservant deleglise deSt nicolas, Thomas francois Perot vicaire deSservant delhoPital de Cette ville, Charles jean andré dela ligotierre vicaire deCette ville et jean BaPtiste deshayes vicaire deCette ville qui ont declaré estre dans Lintention Conformement au decret duvingt Six decembre dernier dePrêter LeSerment deux Requis et de Se Concerter avec Le Maire Pour en arrestér Lejour Lequel Setrouve fixé adimanche Prochain trente du Courant aliSsüe dela Grande meSse ParoiSsiale de notre dame et onts Signés

fait et arresté Les jour et an que deSsus au Susdit Greffe un mot et une Sillabe Rayè nul

Perrote                              Brémont Curé                       Mortier

                      A de la Ligottières                Deshayes

 

                              Petihommefils

                               Scre Gffer»[1]

91-01-27 delib 3 vue 1

 

 

 



[1] AD72 1MI 1343 (R129).