Mamers 2Le vendredi 30 octobre 1789, le comité de sûreté de Mamers prenait des mesures de police des marchés aux grains qui de fait visaient les « accapareurs ». Ensuite était décidé de faire des provisions de grains pour éviter la disette que l’on craignait de voir se reproduire dans l’année à venir.

89-10-30 à Mamers

« [ En marge gauche au milieu du feuillet 39 recto:

280

Pour Le Commerce

Des grains ]

Aujourd’hui Trentieme Jour d’octobre mil Sept cent quatre vingt neuf.

Le comité de Sureté  de La Ville de Mamers  aSsemblé à arresté qu’en Execution des Lettres patentes du Roy donnèes à Paris dans le courant de ce mois et de L arreste de L assemblée nationale du Lundi cinq de ce mois Registré en Parlement Le vingt Six Suivant que tous Les particuliers de quelques Etats et conditions quils Soient Seront admis Sans aucune distinction à achepter ; a La meme heure, Les Grains Sous Les halles de Mamers et de René arresté encore que les Grains acheptés par des Blatiers ne pourront etre enlevés qu’apres L’heure Fixée pour L’enlevement et que dans Le cas ou il Se trouveroit quelques cytoyens de Mamers qui n’auroient p et de Renè, qui n’auroient pu Faire Leur provision, Les Blatiers qui auront achepté du grain Seront obligés d’en ceder a priX coutant La quantité neceSsaire que Les cytoyens nˋauront pu Se procurer, Le comité ayant d ailleurs eté instruit que plusieurs particuliers acheptent des grains pour Autrui et voyant que cette manœuvre donne de Justes Raisons de Soupconner ceuX qui en Sont Les Auteurs d’etre Les aGents Secrets des accapareurs ; à AuSsi arresté qu’il Serait Fait  de tres expreSses deFFenses a toutes personnes  de tel Etat qu’il Soit d’achepter des Grains pour Autrui Sous telle peine qu’il appartiendra.

AU surplus Le comité qui Sent La neceSsité de Faire dans ce temps des achapts de Grains destinés à prevenir La disette dont La Ville et Ses environs paroiSsent menacés a auSsi arresté qu’il Sera inceSsamment pris des precautions pour Se procurer Les Sommes neceSsaires pour Faire un aprovisionnement de grain SuFFisant au besoin prevu des citoYens

Fait et arresté Les Jour et an cY deSsus.

Mortier         Paris          Marais          Duprey

Caillard         Frebourg     BesZard           Hardoüin desnos

Denis p ®ottier   frébourg        J Guibrel

C. Pichot            Mallet

                        aSSeSSeur

Le Camusat     goullette    Bouteveillle        Maignée

                                                                      maire»[1]


[1] AD 72, 1 MI 1343 ( R130 ) - 110 AC 9,11,12 et 13.