Le mardi 17 novembre 1789, le comité municipal de Bonnétable autorisait dans un premier temps la veuve Lamer à faire réparer un mur situé rue du tripot. Dans une seconde délibération, il permettait à la veuve Bommer de vendre de la poudre concurremment à Gabriel Lacroix père un de ses membres.

89-11-17

 «[ En marge gauche au milieu du feuillet 17 verso

 17. 9..bre 1789.

Permission a

La dame Lamer

De Réedifier un

Mur Sur la Rüe

Du tripot. ]

Et Le mardi diX Sept deSd. Mois et an est comparu devant les membres du Comité La Dame V.e Lamer de Cette Ville laquelle nous a representés quelle etoit propriétaire d’une maison dans la rue du tripot de Cette ditte Ville, quelle désiroit reconstruire un Mur tombé en ruines mais quelle ne Vouloit pas Faire travailler à la réèdification dece batiment Sans au préalable avoir La tache [ ? ] du Comité.

Et Nous, ayant pris en Considération La reclamation de la Comparante nous avons nommé quatre d’entre nous pour CommiSsaires ad hoc et Sur leur raport M. Le Président recueilli les VoiX et à la Pluralité il a été décidé quelle Fera

18

Reconstruire dans le même aliGnement Sans pouvoiR Se permettre aucune autreopèration Dans la dite rue Sous Les Peines de droit

Fait et arrêté Lesd. Jour Et an et de Suite Sur La demande Formée 

[ En marge gauche au milieu du feuillet 18 recto

 17. 9..bre

1789.

permission

a la dame

V.e Bommer

de vendre de

la poudre. ]

par therèZe Pissot V.e Louis Bommer de participer avec Le S.r Gabriel Lacroix au droit de Vendre de la poudre à canon, en desir de La carthe [ sic ] dont elle etoit pourvüe, Sur Sa bonne reputation, nous avons arrêté qu’elle en Vendroit dorenavant en concurrence avec Led. S. Lacroix et aux mêmes conditions qui ont été imposés à ce dernier et dont La comparante a eu Lecture Pour S’y conformer, avec la clause de ne S en Munir qu’au bureau ordinaire, et de remettre un ne pouvoir La livrer qu’à raison de quatre Sols L’once ; Surquoi elle remettra un Sol paR livre [ rajout au-dessus : once ] à un des Membres du comité, qui Lui Sera designè ; approuvé once.    Pissot    Chéron

                             Lamer

Le maur Curé de Bonnetable          Edme Villain

                                 Le Clerc

Théophile Le Clerc                   Lamer

h.ri Le Clerc                    Garnier                  Caget

 

[ En marge gauche au bas du feuillet 18 recto

 17. 9..bre 1789.

Soumission

De M. lacroix

Pour La poudre ]

je gabriel La Croix SouSigné moblige de me Conformer a larrêté cy deSsus pour Vendre la poudre quatre Sols Lonce Et de Raporter un Sol par once au Bureau du Comité fait les dits jour Et an   G’ Lacroix pere»[1]


[1] AD 72, 1 MI 1343 ( R 222 ).