Le  18 novembre 1789 à Mamers : contre-coups de l’affaire Grou et remboursements de frais à des particuliers.

Mamers 15 place Carnot

Le mercredi 18 novembre 1789, l’emprisonnement du fils Grou décrété le 10 novembre 1789 ( voir la délibération : http://www.nogentrev.fr/archives/2017/04/25/35210574.html ) donnait l’occasion de faire ressurgir l’antagonisme fort, déjà noté à plusieurs reprises, entre le bailli, Pélisons de Gennes, et les autorités municipales. Celles-ci décidaient de signifier au Sieur Pelisson, et ce par huissier ( en prenant des précautions pour que la signification fut bien portée à la connaissance du Bailli par voie d’huissier ), que l’affaire étaient entre leurs mains.

La seconde délibération, ordonnant la lacération d’un écrit anonyme injurieux pour les membres du comité, devait égalemment être en rapport direct avec cette même affaire Grou.

Une troisième délibération arrêtait des paiements pour remboursement de frais engagés au « bénéfice » de la ville. L’un à un aubergistes pour avoir hébergé des habitants des campagnes lors des événements liés à « la grande peur » ayant eut lieu le 22 juillet 1789 ( voir ici le compte-rendu de l’assemblée du général des habitant tenue le 23 juillet 1789 : http://www.nogentrev.fr/archives/2016/04/22/33871791.html ) et l’autre à un « torchiseur » pour remboursement de travaux sur la  « fontaine » proche de la halle aux grains, travaux ordonnés par les autorités municipales  dans une délibération du 30 août 1789 ( voir là : http://www.nogentrev.fr/archives/2016/04/22/34363210.html ).

« [ En marge gauche au milieu du feuillet 44 recto:

289

Pour Faire une SiGniffõn

Concernant L’affaire de

Grou fils ]

Aujourd’huY dix huitiéme Jour de Novembre mil Sept cent quatre Vingt neuF.

Le Comité de Sureté de Mamers a arresté Instruit par Le Bruit public que M. PelisSon de Gennes BaillY du Baillage RoYal de cette Ville Faisoit une InFormation Juridique à L’occasion de L’emprisonnement du n.e Grou Fils a arresté qu’il Sera Fait à La Requeste de M. M. Les oFFiciers MunicipauX et Membres du Comité de Sureté reunis une SiGniFFication au GreFFe du BaillaGe Par Laquelle on declarera à M. M. Les oFFiciers dud. Baillage que c’est par Les ordres de M. M. Les oFFiciers MunicipauX et Les Membres du Comité reunis que led. Grou Fils a été Constitué Prisonnier et pour raison à euX connue Et Qu’ils ont deFFerés à nos SeiGneurs de L’assemblée nationale + [ rajout en fin de délibération : + dans Laquelle SiGniFFication Sera Fait toutes protestations utiles ], que pour Cet eFFet Le premier huissier de la ville ou autre de La ville Sera requis de Faire Cette SiGniFFication ou pour leur Refus quelle S adressera à tout autre huisSier des Villes Circonvoisines.

[ En marge gauche au bas du feuillet 44 recto:

(Un mot non déchiffré) d’un Ecrit

anonime]

2.° que Sur La Représentation qui nous a été FaiTTe à L’Instant par M. DupreY Capitaine Commandant La garde de la nuit d.re d’un Ecrit anonime en Forme de DialoGue, et InJurieuX pour tous Les Membres du Comité, Cet Ecrit transcrit Sur deuX Feuilles de papier entier # [ rajout en fin de délibération :# Commencant par ces mots I Intitulé Le CurieuX commencant par  ces mots hier Sur Les Cinq heures et demie du Soir... Et Finissant par ceux cY oh mes concitoYens ] , a eté EGallement arresté que cet Ecrit [ trois lignes rayées et surchargées illisibles ] Ne necessitant aucune attention Sera à L’Instant laceré

3. quil Sera Paye au n.é Dolibeau  Torchiseur de cette

 [ En marge gauche au milieu du feuillet 44 verso:

290

Payement à Faire au n.é

Dolibeau Torchiseur

Et au n.é FresnaYes. ]

Par Le S.r De Treboil de La ClaYe Receveur des deniers PatrimoniauX de cette Ville La Somme de quarante Sols SiX deniers et en outre Celle de SeiZe Sols neuF deniers au n.é FresnaYes AuberGiste de cette Ville tant pour ouvrage Fait par led. Dolibeau auX CanauX de La Fontaine de La place, RacommoDage du pavé que Fourniture d’un demi-BoisSeau de Ciment et Supplement de depenses dues aud. FresnaYe pour Les habitants des paroisses Voisines du Vingt deuX Juillet d.er

Fait et arresté à L’Hôtel de ville Les Jour et an que deSsus

RaYé neuF mots comme nuLS Plus trois lignes et Les mots en Marge.

Hardoüin desnos              Frebourg     Caillard    Lair

Frèbourg      Le Proust DesaGeux       Le Camusat

Denis vottier ?      Pichot   Marais

Paris

J. Guitrel             BesZard         goullette   Viellajeux

                Duprey              Mortier                Maignée                        

       Echevin                                          maire

                                                Renard»[1]

 


[1] AD 72, 1 MI 1343 ( R130 ) - 110 AC 9,11,12 et 13.