Le lundi 21 décembre 1789, la municipalité et le comité de sûreté de Mamers arrêtaient de faire faire des distributions de pain de qualité supérieure et de bois aux pauvres de la ville le jeudi 24 décembre prochain et chargeaient « d’honorables » dames de la ville de se charger de la distribution du pain pendant que d’autres ( non nommées ) étaient chargées de récolter des fonds pour payer le bois.

89-12-21 distribution de nourriture

«52.e

 [ En marge gauche en haut du feuillet 52 recto:

306 ]

 Aujourd’huY VinGt uniéme de Decembre mil Sept cent quatre VinGt neuF.

Les Membre de la Municipalité et du Comité assemblés Considerant qu’il Se trouve dans Le Courant de cette Semaine trois Festes ConsecutiVes que dans ces Jours Les pauvres de la ville ont encore plus besoins de Secours parce qu’ils ne peuvent S’occuper de Leurs travaux ordinaires que pour Y Suppleer, Ils  croYent qu’il Seroit urgent de leur distribuer en pain La Somme de deuX cent quarante Livres qui a eté deposé entre  Les Mains du S.r Tréboil de la ClaYe Receveur de L hôtel de ville de La part de M. de Co Le BaiGneuX de Courcival par M.e hardoüin aV.t au Baillage de cette Ville en consequence Il a été arresté qu’il Seroit distribué La quantité de cent Soixante diX huit tourtes de douZe Livres de pain de douZe Livre et que Ce pain Seroit Boulangé par Le S.r Sergent L’un des Boulangers de cette Ville a Raison de Vingt Sept Sols La Livr tourte priX convenu avec led. Sergent à condition que la qualité de ce pain+ [ rajout au dessus : + bis ]  Sera Superieure au pain ordinaire ; que Sa distribution S’en Fera JeudY prochain et qu’on priera Mesdames de Beauvoir Gorget, Grouasé et Maignée de Vouloir bien Se charger de Faire cette distribution Suivant La proportion qui Sera determinée par le Comité à L’eFFet de quoY Il leur Sera Remis chacune une liste des pauvres de leur quartier et de la quantité de pain qu’illes [ sic ] doivent distribuer à chaque MenaGes

Arresté en outre qu’il Sera Fait une quête dans La ville par Mesdames………………….qui Seront priées de la part du Comité de vouloir bien S en charger aFin de pouvoir payer Les Charons du bois destinés pour Les pauvres.

Arresté enfin que le S.r Blondeau Dallos Sera Chargé de Faire rentrer dans Le Courant de cette Semaine Le Restant des deniers qui Sont encore dus pour L’ancien pavaGe des Rues de nôtre Dame, de la queue de Renard et de S.t Jean aFFin de Subvenir auX depenses extraordinaires dont L’hôtel de Ville se trouve Charge, et qu’a deffaut de paYement les debiteurs Seront poursuivis par les voYes de droit.

Fait et arresté à Lhôtel de ville les Jour et an que dessus.

Cinq mots ou Sillabes raYés comme nules.     Hardoüin desnos

     Mortier               Bremont Curé              Lair              Caillard

deSS.t deSt nic      Jullien dubois     frebourg

Frebourg           Le Camusat           Duprey               Paris

    BesZard                                                   Maignée

          Denis vottier       Bouteveille                 maire

                                                        Renard

                                                        s.cre G.er»[1]

89-12-21

 


[1] AD  72 1 MI 1343 ( R 130 ) AC 9, 11, 12 et 13.