Registre février 1794

Le 15 pluviôse an II (lundi 3 février 1794), la municipalité de Nogent- le-Républicain (toujours qualifiée de « le-Rotrou » par le secrétaire-greffier) procédait à l’adjudication au rabais de la descente des cloches des églises de la ville. Après une enchère disputée le citoyen Le Roy l’emportait pour la somme de 600#. La municipalité en fixant les conditions de ladite descente précisait bien que la grosse cloche de Saint-Hilaire et celles de Notre-Dame devaient être descendues intactes et non jetées, ce qu’il était loisible de faire pour les autres. Le chantier devait être terminé au plus tard le 3 ventôse an II ( soit le 21 février 1794 ).

«Aujourd’hui quinze pluviose an deux de la rePublique une & indivisible

En l’assemblée Permanente Conseil General de la Commune de nogent le rotrou tenüe Publiquement.

Conformement a l’article III de la loy du 13 Brumaire dernier qui declare ProPrieté nationale tout l actif affecté au Fabrique, portant que les matures de cuivres ou d etain Seront Envoyée a la Fonderie des canons la Plus voisine aPrès En avoir constaté le Poids & la valeur, ProclamatioN Faite le 13 Present mois de l’adjudication au rabais de la descente des Cloches de cette Commune aux charges, Clauses & conditions, ci aPres Stipulées reunion des citoyens qui desirent concourir a la dite adjudication au rabais En ce moment Present

Le conseil General a procedé a la ditte adjudication au rabais : d abord elle a été mise par le cit. Francois vallée CharPentier a 1000#. Par le cit. moricet Fils a 900.# par le cit. Vallée Fils a 800.# Par le cit Foulon a 700.# Par le cit.  Jacques Vallet a 650.# Par le cit.le roY a 625# Par le cit. moricet Père a 620.# Par le cit le roY a 600.# Et attendu que Personne n’a mis au dessous elle a eté adjugée au dit cit. le roY

A la charge Par lui de descendre la grosse Cloche de S.t hilaire avec toute la precaution Possible Pour quil ne lui arrive aucun accident Sous Peine d’En Etre responsable En Son Propre & Privé nom

2.° il lui Sera Permis de Jeter Par les Fenetres des tours dans les ceinctures les autres cloches de S.t hilaire Et S.tlaurent, S en Etre rePonsable [ sic ] de leur Fraction ou de les descendre a Son Choix

3.° les cloches de notre dame Seront descendues Et noN jettées par les Fenetre raPPort aux accidents qui En Pourroient resulter.

4.° il Sera obligé de raPporter tous les cordages, cables Et autres cordes qui aPpartenoient  Et Servoient a Sonner, a descendre & monter lesdittes Cloches, Et de remettre tous les dits Cordages a la maison Commune Sous Peine d’En etre responsable EN Son ProPre Et Privé nom

5.° il Sera tenu d’avertir les deux commissaires de la Commune  cY aPrès nommés lorsquils commencront [ sic ] a descendre les dittes cloches afin d’accord Ensemble quil ne Souffre aucun individu que ceux qui lui Seront necessaires dans les Eglises, tours Et Clochers, ni  monter Sur les Eglises de peur quil n arrive quelquaccident Et quil Soit commis des degradations.

6.° il Sera tenu de raPPorter a la maison Commune tous les Fers qui Sont aux huises Et autour des dittes Cloches ainsi que les Battans, il Sera En outre obligé de Charger Et decharger les dittes Cloches au district lorsquon lui Fournira des voitures

7.° il descendra de meme les Beufrois[ sic ]qui SuPPortent les dittes Cloches.

8.° il PaYera trois livres au tambour Et la meme Somme au cit. Chabrun qui a Fait la Proclamation de la ditte adjudicatioN au rabais.

10.le Payement de la ditte Somme de Six cent livres Sera Fait Par le receveur du district Sur un mandas de la municiPalité visé par le district lorsque les commissaires nommés par la Commune auront certifiés que l’ouvrage Sera Faite

11 l’ouvrage Sera achevée a comPter de ce jour au quatre [ rajout au dessus : trois ] ventoSe prochain.

12 les commissaires Charges de Surveiller la ditte oPeration Et d’accomPagner ledit adjudicataire Sont les cit. Beaugas le je Choisis par le conseil General

Pour Sureté Et cautionnement de la ditte adjudicat.n Ledit citoyen le roy adjudicataire a donné le cit Charles rousseau Charpentier Et domicilié En cette Commune a ce Present Et consentant Et accepté par le conseil General

Et ont lesdits Citoyens le roY Et CharPentier Signé le Present Proces verbal avec nous Susdits Et Sousignés les Jours mois Et an que dessus le mot trois interligné Bon Et celui rayé nul.                  Le Roy                 ROUSSEAU

               VaSseur           Beaugas Le Jeune                    Beuzelin   

                 Maire

J C Joubert                 Beaugas lainE                 hubert                    Rigot 

     J Sortais                           Regnoust                                                  Tarenne

                                       Roger le Comte      

     grenade                  Pi Chereault                             L.  ferré

 

                                                             Lalouette                                

          P.re Lequette

        Ag.t nle de la C

                    Tison

                      S.[1]



[1] A. M. Nogent – le Rotrou, D 2 feuillets 165 verso à 166 verso