Registre février 1794

Le 20 pluviôse de l’an II jour de la serpette et fête à la Gloire et à l’immortalité (samedi 8 février 1793) la municipalité de Nogent entendait le compte-rendu de ses commissaires nommés la veille afin de procéder à la répartition des aides accordées aux parents des défenseurs de la Patrie. Celles-ci s’élevaient à un peu moins de 3 000# mais nous ne disposons pas du document original qui nous aurait permis de connaître les familles aidées :

« Aujourd’hui vingt pluviose an 2.ede la rePublique une & indivisible

En l’assemblée Permanente du Conseil General de la Commune de noGent le rePublicain tenüe publiquement

Le cit. lequette agent nationale [sic], regnoult & Beaugas l ainé tous trois commissaires nommés par la deliberation d’hier aux Fins Et motifs Ŷ Enoncés, ont dePosé Sur le Bureau le resultat des oPerations a Eux Confiées relatives aux rolles des Secours accordés aux parents des deffenseurs dela Patrie Et ont requis le conseil General de vouloir Bien S occuper de la verification des Sommes Partielles Contenües Es dits rolles.

Le conseil General Communication Prise des dits rolles, vérification Faite du total des Sommes Y Portées, montant a la Somme 2771.# 8.S 4.d arrete que laditte Somme de 2771.# 8.S 4.d Sera Sur le vù de la presente deliberation, prelevée par le cit. Proust receveur general du district Sur celle a lui Envoyée Par le ministre & versée Es mains du cit. lequette aGent national Prés cette Commune Pour Par ce dernier Conjointement avec les deux Commissaires Ses adjoints, d’après les Bases de repartition ordonnées Par la loy En Faire Sur le Champ la distribution aux parents des deffenseurs de la rePublique portès Sur les dits rolles. dont acte VaSseur    Beuzelin      Beaugas lainé     

  Maire

          Roger le Comte         grenade            hubert     Rigot

               J C Joubert           

  J Sortais                    Pi Chereault           Tarenne                   L ferré

      P.re Lequette                                       Lalouette

       Ag.al de la C.                                                                     

                                        Tison                   

                                        S. g.»[1]


[1] A. M. Nogent – le Rotrou, D2  feuillet 174 verso.