Registre février 1794Le trois ventôse de l’an II jour du viollier ( vendredi 21 février 1794 ), la municipalité de Nogent-le-Républicain commençait par procéder, en conformité avec son arrêté de la veille, à la révision du maximum des prix de la viande.

«Aujourd’hui trois ventose an deux de la rePublique une & indivisible

En l’assemblée Permanente du conseil Général de la Commune de nogent le rePublicain tenüe publiquement.

le cit vasseur maire de cette commune a raPpellé l’arreté du cit. Bentabole rePresentant du PeuPle Envoyé par la convention nationale dans les dePartements d Eure & loir & de l orne rendu le 24 Pluviose dernier Sur une petition a lui presentée Portant que le conseil General est autorisé Sous la Surveillance de l administration a Faire quelques Changements au maximum Existant dans cette commune, lesdits changements & augmantation cePandant oPérés En proportioN du prix du maximum des districts Environnants nos Cantons. Que la disette EFFrayante des denrées de première necessité & Surtout la viande, disette occasionnée Par la non proportion du prix de l’achat avec celui de la vente, ne Permettoit Pas de differer Plus longtems & de S occuPer Sur le Champ des dits Changemens Et a requis le conseil Général de Prendre En consideration le Present Exposé

Le conseil General FraPPé de la legitimité & de la Justice de l’observation du cit vasseur ; considerant quil Est urgent de remedier Sur le ChamP aux BeSoins de cette commune En adoPtant un milieu qui laissant aux vendeurs un Salaire PropPortionné a Ses peines Et aux citoyens la Facilité de Sen Pouvoir Procurer le denrées de premiere necessité arrete En Consequence que la viande En Bouef la livre, avec un tier de menu, Sans rejouissance, Sera Provisoirement taxée a 13S. la vache avec un tier de menu & Sans rejouissance a 11S. le veau & mouton Seul Sans rejouissance 10 S. Et + [ rajout en marge : + le Porc gras la livre quize sols. Le present renvoy Bon ] que les citoyens Et que coPie de la Presente deliberation Sera Sur le chamP ExPédiée

VaSseur

Maire

Tison            hubert           Beaugar lainé      J C Joubert    L.

  S.cr

                                        P.re Lequette

                                      Ag.e nl de la C

                       [ feuillet 188 verso ]

Et Envoyée a l administration de district Pour y etre confirmée

dont acte     VaSseur                             Beaugar Le Jeune

                     Maire

J Sortais                  f. G. verdier                           Palatin

J Gautier                    Beaugar lainé           grenade       L. ferré

    Hubert     J C Joubert»[1]

  • Dans les deux délibérations suivantes la municipalité attribuait deux certificats de résidence, d’abord à la veuve du citoyen Hilaire Vasseur puis ensuite au citoyen Emmanuel Antoine René Pinceloup :

«[…]

Et ledit Jour dans laditte assemblée il a été delivré un certificat de residence a la citoyenne Françoise Charlotte Juditte Clement V.e hilaire vasseur vivant de Son revenu domiciliée en cette Commune agée de Soixante Six ans, taille ordinaire Cheveux & Sourcils Bruns clairs yeux gris, nez long, Bouche moyenne, menton Fourchú Front haut visage Plein :

En Présence des citoyens Pesseau vivant de Son revenu, mauger marchand, noel Jousse aubergiste Girard Boulanger, Basseville medecin Chabrun Concierge, Vilette Fils ainé marchand draPier Fetú Perruquier, villette maudre marchand draPier ; lesquels ont passé devant nous & conformement a la loy les declarations Exigées par icelle & ont tous Signé dont acte     F. c. Judiht clement V.e hilaire VaSseur

En ce moment Est compa.           Fertus        Mauger       Villette Fils

BaSseville      Pesseau                  Chabrun         Villette Maudre

 […] »[2]

 

«[…]

Et ledit Jour dans laditte assemblée il a été delivré un certificat de residence au cit. Emmanuel antoine rené Pinceloup Fils vivant de Son revenu domicilié en cette commune age de Pres de quarante ans, taille de cin pieds Six Pouces, Cheveux Bruns, nez gros & long. Bouche grande, mentoN rond, Front très decouvert visage long

En Presence des citoyen Pierre Chabrun, Jean Curé cordonnier, tardiveau Libraire, le cointre Perruquier, Bernier SuPPleant  à tribunal du district [ sic ], Fauveau Secretaire du district, Bessirard Rigny vivant de Son Revenu & palu Perruquier les quels ont Passé devant nous & conformement a la loy les declarations Exigées par icelle & ont tous Signé dont acte    

Emmanuel antoine René Pinceloup    jean curet       tardiveau

        Le cointe                 Palu           Chabrun

Fauveau                                           Fs Chles Bessirard

                                                          J. Bernier

P.re   Lequette.

Ag.e nl de le C

                        Tison

                           S.r »[3]

 


[1] A. M. Nogent – le Rotrou, 188 recto et verso.

[2] A. M. Nogent – le Rotrou, 188 verso.

[3] A. M. Nogent – le Rotrou, 188 verso-189 recto.