Registre février 1794Le 5 ventôse de l’an II, jour du bouc ( dimanche 23 février 1794 ), la municipalité de Nogent-le-Républicain, suite à la réception d’une lettre de la commission nationale des subsistances, nommait trois commissaires choisis parmis les fabricants d’étamines afin de se rendre auprès de l’administration du département pour procéder à l’achat des matières premières indispensables à la fabrication des étamines dans la ville.

«aujourd’hui cinq ventoSe an deux de la Republique une & indivisible

En l assemblée Permanente du Conseil General de la Commune de noGent le republicain tenüe Publiquement

Le citoyen maire après lecture Par lui Faite [ rajout au-dessus du passage rayé : donné Communication ] d’une lettre Ecrite Par la commission des Subsistances & aPprovisionnement de la Republique au conseil Général de cette Commune le 21 Pluviose dernier En rePonse a une Petition a elle Presentée Par cette municiPalité aux Fins d obtenir les denrées & matieres de premiere necessité tant Pour la consommation de nos concitoyens que pour l’aliment des Fabriques ; laditte lettre Portant que la commission vient d Ecrire de la manière la Plus Pressante aux differentes administions ayant coutume de nous Fournir les matieres & denrées indispensablement necessaires : que les administrateurs du district d’orleans & de Chartres Sont Prevenus de notre PeNurie  d’huile, de Sucre, de laines & Chaines Seches, [ ? ],Et que nous Pouvons avec confiance nous adresser a ces differentes autorités avec l’esPoir d obtenir ce qui nous manque.

Ensuite de la lecture des disPositions analisées de la lettre Prentée [ sic ] Ledit citoyen maire a Fait le tableau le Plus Effrayant du dénuement general que Prouve [ sic ]  En ce moment cette commune tant Pour les BeSoins Personnels de Ses habitants que Pour l aliment des Fabriques que déjà Faute de laines, de chaines Seches & d’huiles plus de deux mille Bras Employés a la Fabrication d’Etamines restent dans l’inactioN que  Si dans le Plus court delai le conseil Général n’avisoit aux moyens de remedier a la disette absoluè des dittes matieres prémieres, les malheurs les Plus Grands & la misere la plus comPlete & la Plus allarmante resulteroient inFaiblement de la cessation d’un travail aussi Precieux Pour la rePublique ; que Pour Prevenir des Evenements aussi desastreux ; il ProPosoit En conséquence de nommer Sur le Champ des commissaires Choisis Parmis les Fabriquants Pour de Suite Se rendre auPrès de l’administration du dePartement Pour Par lui etre autorisés a Faire l’achaPt des dittes matieres premieres Suivant le vœu de la commission des Subsistances & aPprovisionnements de la rePublique Sus Enoncé .

Le conseil general allarmé de la Réalité du dénuement general que prouve dePuis longtems les Fabriques de cette commune des matieres Prémieres ; considerant que ce denuement Est En ce momen a Son Comble & qu il est urgent d Y remedier Sur le champ arrete que trois commissaires Pris dans le corps des Fabriquants Se rendront Sans delai auPres de l administration du dePartement Pour etre Par lui autorisés a Faire l’achaPt de laines & chaines Seches, matieres qui manquent Aujourd’hui audites Fabriques : que copie de la Presente deliberatioN Sera remise auxdits commissaires ; Ensemble coPie collationnée de la lettre Collationnée de la commission des Subistances & aPprovisionnement

& Procédant a la nomination desdits commissaires les Citoyens Beaugas le jeune, Jean Jallon & Ferré Bascle Fabriquants & membres du conseil General ont été a l universalité des SuFFrages Choisis Pour remPlir la Presente mission : lesquels present ont accePté la Presente Commission a Eux confiées & Promis d aPporter Son Execution [ sic ] tout le Zele & activité dont ils Sont animés Pour le Bien Public. dont acte. Sept mots rayés nuls : dont acte

J C Joubert           L. ferré      Beaugas lainé     hubert        VaSseur                                         

                                                                                              Maire

P.re  Lequette                    Lalouette           Beuzelin

Ag.e nle de la C.

                      

                      Tison

                       S.r »[1]

 


[1] A. M. Nogent – le Rotrou, 191 verso- 192 recto.