Le 19 ventôse an 2 ( dimanche 9 mars 1794 ) la municipalité ne tenait qu’une seule délibération consacrée à nouveau à la prestation de serments d’ex-religieuses vivant dans la ville.

94-03-09 Abbaye de Bellomert

« Aujourd’hui diX neuF ventoSe an deuX de la rep. Une et indivisible

En L’asSemblée permanente du Conseil Général de La Commune de nogent Le Rotrou Sont Comparues Les Citoyennes marie FrançoiSe aVenelles, Barbe tiria eX ReligieuSes de la Ci devant Communauté de Bellomert district de Chateauneuf dePartement d’eure & Loir et tous de Present domiciliées en Cette Commune

Lesques ont dit quelles ont dit quelles Se presentoient en Cette maison Commune auX Fins de Prêter Le serment ordonné Par la loi du quatorZe aouSt 1792. Et Rappellé Par Celle du 9 NivoSe dernier.

& au même instant elles ont prêté le serment d’estre Fidelles à La nation de maintenir de tous leurs pouvoirs La Liberté & L’egalité L’unité & indivisibilité de la rePublique de laquelle Prestation de serment elles ont de nous Requis acte et ont Signé aPProuvé trois mots Rayés nuls

Marie Françoise aVenel

Barbes Thiriat »[1]


[1] Archives municipales de Nogent, C2, feuillet 198 recto.