Le vendredi 16 avril 1790, se tenait sur la place des Grouas de Mamers la prestation de serment civique initialement prévue le mardi 6 avril ( voir la séance du 31 mars 1790 : http://www.nogentrev.fr/archives/2017/05/24/37179244.html ) et repoussée lors de la séance du 4 avril précédent en raison du froid excessif sévissant en ce printemps 1790 ( voir la séance du 4 avril 1790 : http://www.nogentrev.fr/archives/2017/05/24/37195840.html ).

Fête de la Fédération

«[ marge gauche :  N° 67. Serment.

                                              S. ]

Aujourd’huÝ SeiZieme Jour D,Avril mil Sept cent quatre Vingt diX.

Nous maire Et officiers municiPaux En Execution De notre arresté Du trente un de mars dernier, Et De notre ordonnance Du trois du Courant, qui a Eté Publié Les mardÝ Et SamedÝ Precedents, au bât De la CaiSSe Dans toutes Les Rües Et Carrefours de Cette Ville Pour annoncer que ceJourd huý Le Serment CiVique Seroit Pretté Sur La Place Des grouas Par La municiPalité, Les notables, Les officiers Et Gardes nationauX, ainsý que Par Messieurs Les Ecclesiastiques, Et Communautés Et tous Les Habitans En General Sans EXcePtion, Nous Sommes transPortés avec les notables Faisant Corps avec nous, a Issue Des VesPres De la ParoiSSe Sur La ditte Place Des grouas, ou nous ý aVons trouvés Toutte La milice nationalle Sous Les armes, Et Rangée autour De l’autel qui ý avoit Eté PreParé, meme Messieurs Du clergé Et Les Dames De L,hopital Et De la Providence de notre Ville, Et après avoir Eté Donné Par nous Maire Vne Explication Du Serment Civique qu’un chacun Devoit Pretter ; Et ne pouvant Le Faire Faire a Chaque Corps En Particulier a Cause Du mauvais temps, Le Dit Serment CiVique a Eté pretté Par nous Et En notre Presence Par tousLes CorPs, Communautés Et Habitans En General, Lesquels Sans Le moindre obStacle ont Jurés Et Promis D’Estre Fidelles a la nation a La LoÝ, Et au RoÝ, Dont nous Leur avons Donnés Acte comme a Des Citoýens Vrais Patriotes Et Zelés Sujets De notre auGuste monarque ; aPrès quoý Le te deum aÝant Eté Chanté au Pied de L’autel En actions De graces, nous nous Sommes transPortés avec Messieurs les Ecclesiastiques, Les oFFiciers Et gardes nationauX, Les Communautés Et Habitans De notre Ville En Leglise paroiSSiale De notre Dame, ou a Eté Donné Par Le Digne Chef Du Clergé, Maitre Bremont, La Benediction du Saint Sacrement Pour Cloture De la Ceremonie, après Laquelle nous Sommes rentrés En Lhotel De Ville ou nous aVons redigês Le Present Procés Verbal Lesd jour Et an Sur Les SiX Heures Du Soir

             Le CamuSat                           Hardoüin Desnos

Carel

        Petithomme                 dubois               Besniard

                                                       Renard»[1]

90-04-16 fête fédération

90-04-16 2 fête fédération


[1] AD 72 1 MI 1343(R129).