Le dimanche 9 août 1789, le comité de sûreté de l’Hôtel-de-ville de Mamers, sur les « représentations » faites par le procureur  du roi, prenait plusieurs décisions :

  • d’abord il rédigeait une lettre de remerciement aux membres du comité de Bellême qui s’offraient à payer le voyage au Mans que s’apprêtait à effectuer le sieur Pelisson de Gennes,
  • ensuite il convoquait une assemblée générale des habitants, pour le mardi 11 août, afin d’approuver le courrier de félicitation  adressé aux états généraux[1],
  • puis il désignait des commissaires pour faire un procès-verbal des papiers du sieur Duval, vérificateur des vingtièmes, ce dernier ayant quitté précipitamment la ville. Nous ne savons pas s’il s’agissait d’un départ lié à l’émigration mais on peut le soupçonner d’autant que le procureur après avoir évoqué ce départ indique le problème de la multiplication des délivrances de passeports en cette été 1789,
  • après, le comité décidait de changer le modèle des passeports pour en limiter l’étendue,
  • enfin elle attribuait au citoyen Fleury, tambour de ville, une gratification exceptionnelle de 24 livres pour ses interventions multipliées :

« [ En marge à gauche vers le bas du feuillet 3 verso :

210

Correspondance

de mamers avec Bellesme ]

Aujourd’huY neuviéme d’Aoust mil Sept cent quatre Vingt neuf aVant midy.

Sur la Représentation qui a eté Fait au Comité de Sureté par M. Le Procureur du RoY ( ou Le [ mot rayé non déchiffré ]  ) qu’il étoit du devoir des membres de L’assemblée de Faire une Lettre de Remerciements à Messieurs du Comité de Bellesme Et de leur marquer par Cette Lettre que nôtre Comité accepte avec ReconnoisSance La Correspondance qu’ils ont Eu La Bonté de lui offrir, de rembourser M. PelisSon de Gennes d’une Somme de quarante trois Livres quinZe Sols pour Les deboursés du voyage qu’il a bien voulu Faire en la Ville du Mans, en consequence de la deliberation du quatre[2]. du présent mois d’aoust, d’Indiquer une assemblée du général des habitants de Cette ville pour MardY prochain aux Fins de lui Communiquer La Redaction du Compliment Fait par M.es Duprey Et hardouin Et qui doit estre Envoyé à Messieurs Les députés des Etats Généraux.

4.°Qu’aYant eté Instruit du depart precipité du S.r Duval Verificateur des VinGtiémes Il est necesSaire qu’il Soit ce jourd’huY dressé procés verbal des ReGistres et papiers qu’il peut avoir Laissé CheZ Le S.r Paris hôte au Cigne.

Qu’il est Egallement necessaire  dans La Circonstance actuelle ou Les Passeports Sont multipliés d’en Faire Imprimer de NouveauX moins Etendus que les anciens et de les Faire Faire Conformer à CeuX du Comité du Mans dont a eté représenté un Modele.

Et que pour dedommager Le n.é [ nommé ] Fleury tambour De Ville qui dans le temps passe beaucoup plus dé temps qu’a L’ordinaire a Faire Les Services de valet de ville, Il Soit Statué par L’assemblée Sur Le montant de la Gratification qu’il parroit Juste de lui accorder Et de deliberer Sur les autres articles cY dessus contenus en La Réprésentation de mond. S.r Le Procureur du Roy.

89-08-09

SurquoY tous ces différents objets ayant eté mis en deliberation a eté arresté d’une voix unanime que Duprey Seroit Invité a Se Charger de la Redaction de la Lettre de remerciements dus a M. M. du Comité de Bellesme 1° que M. Duprey ayant bien voulu S en CharGer Il la leur Feroit passer  ce Jourd’huY par La Poste après quelle auroit Eté Signée de plusieurs des membres du Comité de Cette Ville.

 

[ En marge à gauche en milieu du feuillet 4 recto :

211

Payement d’un voyage

fait au Mans par S.r

de Gennes  P. ]

2.° qu’il Seroit delivré à M. PelisSon de Gesnes par Le Receveur de L’hôtel de Ville et Sur les premiers deniers de Sa recette La Somme de Quarante trois Livres quinze Sols pour Ses deboursés de Voyage qu’il a bien voulu Faire au Mans en consequence de la deliberation du quatre du présent à l’effet de demander au Commandant du Regiment de Chartres que les Dragons restassent plus Longtemps en garnison en cette Ville de Mamers pour Le maintien du bon ordre.

 

[ En marge à gauche en bas du feuillet 4 recto :

212

Lettre de compliment à

l’assemblée nationnalle

                             P. ]

3.° qu’il Seroit Indiqué en la manière ordinaire pour Mardy prochain deux heures de Relevée une assemblée du Général des Habitants de Cette ville, auX Fins de lui Communiquer Et donner Lecture de la Lettre de Compliments que Messieur Duprey et Hardouin Se Sont Chargér de Rediger pour après quelle aura eté approuvée La Faire passer MercredY prochain à M. Le Président de L’assemblée des Etats généraux.

 

[ En marge à gauche en bas du feuillet 4 recto :

213

Papiers concernant

Les 20e  ]

Que Sur L’avis donné au Comité du depart precipité du Sr Duval Verificateur des Vingtiémes, M. M. Maignée Camusat et Hardouin  Membres du Comité et nommés CommisSaires en cette Partie par L’assemblée Se transporteront Ce jourd’huY après midy avec Le Secretaire Greffier de L’hôtel de ville, à L’auberge du Cigne pour par Eux dresser procés Verbal des Registres Et papiers relatifs à L’Etat de verification dudit S.r Duval Et qui pourroient se trouver dans L’apartement qu’il occupoit en laditte auberge

Fait valloir par Le Sieur Paris, Les Faire mettre Et deposer Soit de la Requisition dud. S.r Paris ou de leur office dans l’armoire qui Se trouve à L’hôtel de ville Et qui Ferme à trois Clefs.

 

[ En marge à gauche en haut du feuillet 4 verso :

214

impression de Passeports ]

5.°que pour abreger Le travail du Secretaire Greffier qui Jusqu’à présent a delivré Les Passeports Sur les anciens modeles trop Etendus, Il en Sera Fait Imprimer à Alençon ou au Mans  de nouveaux, Faites [ sic ] Sur le modele de Celui du Comité du Mans qui a eté représenté a l’assemblée et qui Sera mis aux mains dudit Secretaire pour L’envoyer à L’Imprimerie qui Sera Chargé de l’Impression demandée.

 

[ En marge à gauche au milieu du feuillet 4 verso :

215

Gratification de

24# au valet de

ville  ]

6.° que pour Dedommager Le nommé Fleury valet de ville des peines Extraordinaires que lui donnent dans ce moment La Municipalité des ouvrages du Comité Il lui Sera delivré par le Receveur de L’hôtel de Ville une Somme de vingt quatre Livres pour gratification et dont Il lui Sera tenu compte Sur la quittance dudit Fleury.

Fait et arresté en L’hotel de ville Les dits Jours et an.

                                                      Caillard De Beauvais 

Le Camusat             Hardouin              Chartrain

                                                          Lieut de maire

                                         Caillard            Treboil

Maignée                      Duprey              Hardouin  

   maire

      Ygnard                            Renard

                                              s.cre g.er»[3]                       

 


[1]  Décision prise lors de la précédente réunion du comité de sureté de Mamers ( voir l’article de ce blog ici  ).

[2]  Le courrier de Bellême faisait référence à la  délibération du comité de sûreté de Mamers par laquelle il envoyait Pelisson de Gennes plaider le maintien des onze dragons en stationnement à Mamers auprès des officiers de leur régiment stationné au Mans ( voir l’article de ce blog ici  ). Bellême avait tout à fait intérêt au maintien des dragons à Mamers, ceux-ci pouvant intervenir jusqu’au voisinage de la petite ville de l’Orne.

[3] AD 72, 1 MI 1343 ( R 130 ).