Mamers 4

Le mardi 18 août 1789, une assemblée générale des habitants de Mamers se tenait, à l’initiative de la municipalité, avec pour but d’élargir le Comité de sureté, mis en place le 23 juillet précédent, à des représentants des « classes » qui jusqu’à présent n’y étaient pas représentées.

Cette assemblée définissait le nombre de députés par « classe », réservant curieusement un député à « la noblesse et privilégiés » alors que les privilèges venaient d’être abolis et  que la municipalité existante était déjà bien fournie en privilégiés. Cependant il était prévu de nommer quinze nouveaux représentants dont trois pour la manufacture des toiles.

89-08-18

« [ en marge gauche en haut du feuillet  13 verso :

N.° 13. C. ]

Aujourd’huy dix huitieme jour d’aoust mil Sept cent quatre  Vingt neuf, Sur les deuX heures après midy, le général des Habitans de la Ville de Mamers Convoqué en la manière ordinaire S’est  assemblé devant nous Maire et Echevin et autres officiers municipaux de la même Ville dans l’eglise de Saint nicolas, lieu Choisi pour la présente assemblée, à laquelle S’est trouvé un grand nombre d’habitans Soussignés et auxquels Monsieur Le Maire de la même Ville a dit, que le Bien de la Chose publique Exigeant des opérations multipliées dans les Circonstances ou L’assemblée nationale S’occupe Sans relâche à preparer et à Consolider le Bonheur des françois, Messieurs Les officiers municipaux Sont en trop petit nombre pour veiller à ce qu’aucune partie de L’administration qui leur est Confiée ne Languisse ; que d’ailleurs  les Citoye il est juste que les Citoyens de toutes les Classes, qui, individuellement ont droit et interêt au Bonheur public participent à toutes les opérations  qui y peuvent Conduire et Contribuent par leurs Lumieres a les rediger diriger ; qu’en consequence il propose à L’assemblée de fixer un nombre de Citoyens pris Dans toutes les Classes qui n’en ont point encore fourni et qui, de Concert avec Messieurs les officiers municipaux et Ceux de Messieurs les adjoints qui ont été précédemment nommés, s’occuperont Sous le nom de Comité de Surêté de tout ce qui Concerne L’administration municipalle et le plus Grand avantaGe de la ville

[ en marge gauche :

formation de

Corporations ]

La Matiere mise en deliberation Les habitants ont eté d’avis de diviser la Ville par Corps et Corporations et que chacun deuX S’assembleroit afin de nommer son deput ou plusieurs deputés Suiv.t [ suivant ] La proportion qui Suit

Scavoir

Un dans Le Clergé, un dans La noblesse et privilegiés un dans les Jurisdictions, un dans les avocats, Notaires, Et Medecins, un dans Les Chirurgiens, M.es en pharmacie neGotiants, Marchand en Gros, drapiers, Ciriers Epiciers, Chandeliers orphésvre, Joualiers, Et artiste Veterinaires. un dans Les M.ds de vin, aubergistes et huiSsiers, Trois dans la Manufacture des Toiles, un dans Les Marechaux artistes Veterinaires, Serruriers, armuriers, Tailliandiers Et autres ouvriers en Fer.

un dans Les Boulangers, Meuniers, Bouchers Traiteurs Et autres travaillants pour La vie de L’homme

un dans Les Tanneurs, Cordonniers tailleurs

quatorz.e

de Corps [ sic ? ] Et d’habits, Perruquiers, Bonnetiers Et autres Ouvriers travaillants auX Vêtements de L’homme.

Un dans Les Bourgeois vivants noblement, Et Laboureurs

Un dans Tous Les ouvriers en bois Et en pierre, peintres Et Maîtres d’Ecolles,

un dans Les Jardiniers Et Les Compagnons de Toute Espece.

À L’effet  de quoY Les differents Corps cy dessus Classés S’assembleront Sçavoir Le Clergé Et la noblesse ainsi que Les Jurisdictions Et autres arts LiberauX dans Le lieu ord.re de Leur assemblée et Les autres Corporations devant nous en L’aud.ceLieu ord.re des assemblées pour nous Faire part de leur nominat Leur nomination au jour lieu et heure qui leurs Seront par Nous Indiqués pour ensuitte Estre lelection Confirmée dans une nouvelle assemblée qui Sera tenue le plus promptement possible.

Fait Et arresté en L’Eglise de S.t Nicolas rapport au Grand nombre d’habitants qui s’Y sont trouvés et qui presque tous Se Sont retirés Sans Signer

Dureau     Dureau de La Buffardiere

Chartrain    Lair    J. Abot   Hardoüin  denis

L. De Maire   Villajeu   Cheneviere  MontHuleY [ lecture peu assurée ]

                                                                         Maignée

                                                                         Maire

                                                        Renard

                                                      S.cre G.er »[1]



[1] AD 72, 1 MI 1343 ( R 129 ).