Mamers 1

Le mercredi 19 août 1789, la municipalité  de Mamers enregistrait, dans la matinée,  les résultats des nominations aux postes de membres du comité de sûreté de Mamers de certains corps de la ville ( en fait par ordre « hiérarchique » : ecclésiastiques, nobles et privilégiés, juridictions en premiers ) et ce en application des décisions prises la veille au cours de l’assemblée générale des habitants de la ville.

« [ en marge gauche en haut du feuillet  14 verso :

N.° 14 C. ]

Aujourd’huy dix neuviéme  d’Aoust mil Sept cent quatre  Vingt neuf, dix heures du Matin.

Nous Maire et autres officiers Municipaux nous Sommes En exécution de La deliberation du général des habitants en datte du Jourd’hier transporté en L’aud.cedu Baillage Royal de cette Ville en assistance de nôtre Secretaire Greffier à L’effet de dresser procés verbal de la nomination des Membres Choisis dans les differents Corps Classes et Corporations pour Former avec Le Corps Municipal un Comité de Sureté Conformément a la ditte deliberation Et y Etant Sont premierement comparus MM. Les Ecclesiastiques représentés par  M.e Jacques Carel de la Planches, Lequel nous a dit qu’après avoir assemblé Son C Les Membres de Son Corps, M. L’Abbé Perotte avoit eté Choisis deputé et réprésentant pour Se trouver audit Comité de Sureté et a Signé   Carel

 [ en marge gauche  :

Comparution de

plusieurs Deputés ]

Sont aussi Comparus Mre Caillard de Beauvais, Ecuyer Mre M Jean Guillaume Michel Dureau officier au Regiment des Grenadiers Royaux de Touraine, Lesquels nous ont dit quils ont d’une voix unanime nommé dans Le Corps de la noblesse Et des privilegiés Mre de Frabourg Lainé Chevalier de Lordre Royal Et Militaire de S.t Louis pour membre du Comité de Sureté de L’hôtel de ville et ont Signés.  Caillard De Beauvais

Dureau

Est aussi Comparu M.e Pierre Le Proust des ageux, Lieutenant [ abreviation rayée ] de Robbe Longue de La M.se des EauX Et Forêts de Perseigne, Lequel nous a représenté un procés verbal dressé par MM. Les officiers des differentes Jurisdictions par lequel Il paroit que M. Luce de Rocquemont a eté nommé à la pluralité des Voix pour assister et estre membre du Comité Municipal de Cette ville, Lequel procés verbal Il nous présentement remis # [ rajout en fin de § : en nous déclarant que l’ayant présenté au S.r pelisson de gênes, qui y est Etabli comme president, Le dit S:r de gènes, n’a voulu Le Signer, et a au contraire demandé à n’y point être Etably, quoyquil ait cependant donné, Sa voix, comme les autres ; ] Et a Signé ./. Leproust Des ageux

Sont aussi Comparus Les S.rs Jacques Abot Et Jacques hardouin de nos Fabriquants de Toiles, Lesquels nous ont EGallement dit avoir nommé à La pluralité des voix les personnes des S.rs Grouasé [ lecture peu assurée ] Abot David Et  Gaulard pour Leurs représentants au Comité de Surete Et ont Signés.   J Abot   Hardoüin desnos

Sont EGallement Comparûs M. Philippe Villajeu M.e en pharmacie et Le S.r Loüis Du Bois orphevre, Lesquels

Quinz.e

nous ont dit avoir nommé + [ rajout en fin de § :  à la pluralité des Voix ] le S.r Monthule du Verger M.dCirier deputé pour Leur Réprésentant au Comité de Sureté ont Signés.

Villajeu                    Dubois

Fait Et arresté En L’Eglise de S.t Nicolas report au Grand nombre d’habitants Les Jours et an que desSus[1]

                                                      Maignée »[2]

89-08-19

L’après-midi se tenait une assemblée des habitants qui aurait due enregistrer les nominations des autres représentants des corps de la ville. Face à un constat de carence, l’assemblée générale était reportée au dimanche suivant à l’issue des vêpres.

« [ en marge gauche en haut du feuillet  15 verso :

N.° 15 C. ]

Aujourd’huy dix neuviéme d’aoust 1789 mil Sept cent quatre vingt neuf Sur les trois heures et demie  après midy

[ en marge gauche  :

Concernant L’etablissement

du Comité ]

Assemblée généralle Faitte en l’Eglise S.t Nicolas En conséquence de la deliberation du Jourd’hier et des annonces Faittes au Bat de la Caisse en la manière ord.re a laquelle Se Sont trouvés un grand nombre d’habitants auXquels a eté réprésenté par M. Le Maire que d’après La deliberation dud Jour d’hier Le But de l’assemblée etoit de prendre Communication du procés Verbal de nomination des deputtés des differents Corps et Corporations Et Ensuitte d’aviser auX moyens d’assurer de plus en plus Le Regne de la tranquillité publique, mais que le but du premier dispositif de La déliberation n’etant point rempli puisqu’il y a plus de la moitié des Corps Et Classes des Citoyens qui n’ont point encore procede à Leur nomination Il Croit qu’il Seroit avantageux pour donner Le  temps aux ouvriers Et gens de travail  d Y Satisfaire de Renvoyer L’assemblée généralle a dimanche prochain a Issue des Vespres de nôtre Dame pendant lequel temps Il Sera Satisfait à la nomination desd. deputés pourquoy Il demande que Les habitants ayent a deliberer Sur cet objet,

La motion mise ne deliberation tous les habitants ont Eté d’avis de renvoyer L’assemblée â dimanche prochain à Issue des Vespres en consequence quil Sera Fait nouvelles annonces en la manière ord.re affin que personnes ne puiSsent en prétendre Cause d’Ignorance.

Fait et arresté en L’Eglise S.t nicolas Raport au grand nombre d’habitants et ont Signe.

[ suit moins de trente signatures y compris celles des officiers municipaux et maire ] »[3]

89-08-19 après midi


[1] Cette formule de clôture contredit celle d’ouverture de la séance. Il s’agit probablement d’une erreur du secrétaire due à une confusion avec la séance de l’après-midi qui elle se tint bien en l’église Saint Nicolas.

[2] AD 72, 1 MI 1343 ( R 129 ).

[3] AD 72, 1 MI 1343 ( R 129 ).