8 février 1793 : naissance de Pierre Michel, enfant naturel de père connu.

Le vendredi 7 février 1793, Louis Golard, étaminier, venait déclarer la naissance du fils naturel de Jeanne Garnier sa belle-sœur dont elle avait accouché la veille à dix heures du soir. Le père était connu et nommé un fabriquant[1], ancien officier municipal, chez lequel la mère devait être employée comme domestique[2] mais il ne reconnaissait pas l’enfant.

93-02-08 1 Pierre Michel enfant naturel

Le registre est conservé aux archives municipales de Nogent-le-Rotrou (côte 1 E 1), mais pour cause de confinement je le transcris en ligne depuis les archives départementales d’Eure-et-Loir (côte 3 E 280/033).

«[En marge-gauche partie haute du feuillet 21 verso :

Pierre

michel]

Aujourd’hui huitieme jour de fevrier mil SePt cent Quatre vingt treize deuxieme De la rePubliQue française a trois heurs de relevé Par devant moi Pierre leQuette denommé et Qualifié comme de L’autre Part S’est Presenté en la Salle de la maison Commune denogent lerotrou dePartement d’eure et Loir Louis golard etaminier domicilié en cette commune rüe Saint Lazare aSsisté de Pierre duterte Postillon agé detrente Six ans et de marie Louise michel lalouette agé de vingt Quatre ans tous deux demeurans en cette commune leQuel a declaré a moi Pierre leQuette Que jeanne garnier orPheline fille# [pas de rajout] agé de vingt un an domestiQue demeurant en cette commune est accouché Le jour d’hier dix heures du Soir en lamaison de Lui  [mot surchargé] Louis golard Son beau frere d’un enfant male dont le Père illegitime Se nomme etienne Bacle fabriQuant et ancien officier municiPal Demeurant en cette Commune rüe Saint Lazare auQuel

Vingt deuxieme

Il a donné le Prènom de Pierre michel d’aPrès cette declaration Que le Citoÿen pierre duterte et la Citoyenne marie Louise michel lalouette ont certifié conforme àla verité et la rePresentation Qui m’a été faite de l’enfant denommé j,ai Redigé le Present acte Que Pierre duterte et marie Louise michelle Lalouette ont Signé avec moi Louis Golard ayant declaré ne le Scavoir fait en la maison Commune de nogent lerotrou Les jour mois et anci deSsus.

        Pierre duterte                          marie Lalouette                          

                                                              



[1] C’est-à-dire un fabriquant d’étamines qui faisait travailler quelques compagnons et dont il écoulait la production, en général auprès d’un négociant en étamines.

[2] Mais il n’y a aucune certitude, je déduis cette affirmation du fait que la mère accouchait dans un logis situé dans la même rue que le père plus que supposé.