Vertu républicaine

Le 28 thermidor de l’an VI (soit le 15 août 1798) était déclaré la naissance de Vertu Bourbier ( ce n'est pas une mauvaise plaisanterie ) à Nogent, enfant qui décèdera « aussitôt »[1]. La date peut paraître un peu tardive pour l’attribution d’un tel prénom éminemment politique qui fait référence à la vertu jacobine, sinon robespierriste. Mais cet acte doit être remis dans son contexte politique pour mieux l’éclairer. Suite au coup d’Etat «légal» du 18 fructidor an V ( 4 septembre 1797 ), le nouveau pouvoir fit à nouveau appel aux néojacobins pour contrer l’influence des royalistes[2] Même si ce fut de courte durée, en effet le 22 floréal an VI (11 mai 1798) le directoire invalidait l'élection de 106 députés jacobins pour leur subsister des élus, certes moins bien placés, mais sans doute plus souples aux volontés gouvernementales, le danger du retour des royalistes au pouvoir par la voie électorale était définitivement close, ils ne reviendront que dans les malles des armées coalisées.

Transcription de l’acte de naissance conservé aux archives municipales de Nogent-le-Rotrou, registre 1 E 4.

«[En marge gauche au milieu de l’acte :

Vertu

Bourbier]

auJourd’huy Vingt huit thermidor an siX de la Rèpublique Francaise une et indiVisible neuF heures du matin Par deVant moY maxime Viallet oFFicier Public de la commune de noGent le Rotrou est comParu louis antoine Bourbier instituteur demeurant à NoGent rüe laurent[3] lequel assisté de louis François latour concierge de la maison commune de noGent demeurant  rüe laurent aGé de Vingt huit ans et de Jacques Francois Hays le Camus emPloié à l’administration municipale dudit noGent y démeurant rüe du Pressoir agé de trente quatre ans m’a déclaré que Marie Michel son ePousse # [ rajout à la fin de l’acte : # en] leGitime Mariage est accouchéesd’hier soir onZe heures d’un enFant mâle qu’il m’a Presenté et auquel il a donné les Prénoms de Vertu lequel est mort aussitôt d’aPrès cette dèclaration que louis Francois Latour et Jacques Francois Hays le CamuS ont certiffiés conForme à la Verité et la RéPresentation qui m’a été Faite de l’enFant dénommé j’ai en Vertu des Pouvoirs qui me sont délégués Redigé le Present acte que le Père de l’enFant et les deuX témoins ont signés avec moy. Fait en la maison commune à noGent les Jour mois et an que dessus./. # en ./.

          Le Camus           Latour                  Bourbier

                                                    Viallet »

1 naissance

2 naissance

 

 

 


[1] L’expression utilisé dans l’acte de naissance peut signifier que l’enfant et décédé au moment où son père venait le présenter pour en faire enregistrer l’acte ou alors aussitôt après la naissance ce qui donnerait tout de même un côté quelque peu macabre à sa présentation.

[2] Le coup d'État du 18 fructidor an V est une opération politique menée par trois des cinq directeurs (Barras, Reubell et La Révellière) soutenus par l'armée sous les ordres du général Augereau, contre les royalistes, devenus majoritaires au Conseil des Cinq-Cents et au Conseil des Anciens (les deux chambres constituant le pouvoir législatif sous le Directoire), et contre les deux autres directeur, Barthélémy royaliste et Carnot suspecté de royalisme à tort. Ce dernier fuira la France pour trouver finalement refuge en Suisse (sur ce premier exil de Carnot, voir Jacqueline Lalouette « Le premier exil de Carnot : entre incertitude et ignorances », in Déportations et exils des Conventionnels. Paris : Société des études robespierristes, 2018, Collection études révolutionnaires n°19).

[3] Rue Saint Laurent, remarquons la persistance des usages révolutionnaires de débaptiser ou de faire disparaître les noms des saints dans la dénomination des rues. Alors que même en 1793, il n’y eut pas (à notre connaissance) de telles pratiques à Nogent, ils s’agit sans doute d’une pratique liée au contexte politique de ces années 1797-1798 (voir la note 2).