Le mercredi 15 septembre 1790, la municipalité de Mamers recevait les commissaires choisis au sein du conseil général de la commune, lors de la séance du 28 août 1790, pour vérifier les comptes de l’ancien trésorier-receveur, la Sieur Tréboil (voir la séance du 28 août ici).

Les commissaires demandaient un report de la séance sous prétexte d’heure tardive, report accordé au vendredi 1er octobre suivant. Mais il est possible que le délai demandé était plutôt justifié par l’état desdits comptes ne comportant aucun chapitre.

«[En marge en haut du feuillet 89 recto :

       N.°117.

 ComParution des Com.es

Nommés P.r l’Examen du

ComPte du C. Tréboil]

aujourdhuỷ quinzieme jour de SePtembre MilSePtCent quatre Vingt Dix Sur les trois heures après midỷ

a Lassemblée generale Du CorPs municiPal Et de M M Les notables ComPosant LeConseil general ou Se Sont Presentés MeSSieur Mortier prestre, Besniard Et fleurỷ Et Besniard notables, Besniard officier MuniciPal Commissaires nommés par notre arresté Du vingt huit aoust Dernier aux fins D Examiner Le ComPte rendu Par Le Sieur francois tréboil De la Claỷe notaire Roỷal De Cette Ville, Et Cỷ Devant tresorier Receveur De Lhotel De Ville les Lesquels [sic] nous ont Dit qu,Examen Par EuX fait Du ComPte trouvés MeSSieurs grouaSé petithomme, Desnos hardouin, carel, Besniard, officiers municiPauX Et Camusat maire… Messieurs Luce de Rocquemont, mortier prestre, fleurỷ, Juliendubois, Paris, granger, chesnais, abot hourdel, Varet. Guitrel Deshaỷes…                                        notables Deliberants Et formants au dela Des DeuX tiers Dudit conseil general

Se Sont presentés Messieurs Besniard, mortier et fleurCommiSSaires nommés par notre arrestê Du Vingt huit aoust Dernier pour faire LeXamen Du Compte que rend Le Sieur francois treboil De la claỷe notaire Roỷal De cette Ville, Et Cỷ Devant tresorier receveur De Lhotel DeVille D [ ?] lesquels nous ont Dit EnPresence de monsieur Le Procureur DeLaCommune, de monsieur treboil rendant ComPte, Et de Monsieur maigné ancien Maire Et non Deliberants Estre Prets [lecture peu assurée des deux derniers mots] De nous Donne Lecture Du Dit ComPte, ainsỷ que Des observations par EuX faites, mais Vü quils Est SiX heures, jls nous requierent De Renvoỷer Le Continuation DeLa Presante aSSemblé a tel jour quil Plaira aux Deliberants DefiXer

Surquoỷ a Eté accordé La Continuation de La presante aSSemblée a Eté Renvoỷéá mardỷ Prochain neuf heures Du mati au Vendredỷ premier octobre [ces trois derniers mots très surchargés] neuf heures Du matin avant Le quel temps M᷈es [messieurs] les CommiSSaires Examineront Les Precedents ComPtes Et nous En feront Leur Raport pour Estre Statué Sur celuỷ Presanté [sic]par Le dit Sieur treboil Vu quil y a aucun chaPitre de…[mot nondéchiffré][1] Dans Lesd ComPtes

faït Et arresté a lhotel De Ville Lesdjour Et an

SePt Lignes quatre mots raỷés nuls. Et les mots Vendredỷ Premier octobre Surchargés aProuvés

hardoüin Desnos                  julliendubois                     Petithomme

LeCamusat    Varet

luce de rocquemont                Groüasé          Grangé          fleury  

dehais                  Paris                 Carel                   J Guitrel

Abot

                        Mortier        Besniard                   Maignée

Treboil                          Odillard                      Renard

                                    PrDelaCommune        Greffier.»[2]

90-09-15 1

90-09-15 2


[1]

90-09-15 gros plan

 

 

 

[2] AD72 1MI 1343 (R129).