90-10-08 La charette mystérieuse 2

Le vendredi 8 octobre 1790, la municipalité de Mamers décidait de remettre aux mains d’un détachement de gardes nationaux de Mortagne-au-Perche une charrette, deux chevaux et les effets contenus dans ladite charrette ainsi que le conducteur, emprisonné à Mamers. Cette charrette aurait été arrêtée[1] à Mamers, le six octobre 1790, et un inventaire des effets qu’elle contenait dressé par la municipalité de cette ville. Mais nous n’avons trouvé ni trace de cet inventaire ni des délibérations concernant cette affaires que la délibération dit avoir été tenues les 6 et 7 octobre.

«Centiéme

[En marge en haut du feuillet :

    n.°131[2]

arrestation d’une

Cɧarrette et deuX Chev.]

aujourd’huy huitiéme d’octobre mil SePt Cent quatre vingtdiX.

Les Maire et officiers MuniciPaux assemblés LecturePrise ParleProcureur deLaCommune d’une Lettre missive adressée à La MuniciPalité Par MM. Du District decette Villeendatte decejour et deL’arresté dumême Directoire aussi en datte decejour deLa délibération duDistrict deMortagne aussidecejour, Lecture enfin [lettre ou lettres rayé(e)s non déchiffré(e)s]Prise derechef duProcés Verbal des SiX et SePt decemois quiconstatent LaRestation et La CaPture d’une Charrette attelée dedeuX Chevaux Chargée d’une Balle d’effets mobiliers et conduitte Par unjnconnu quiS’est nommé Charles Portant jl estime queLa Balle LaCharette Et les chevauX qui Sonten dePôt chez leS.r Maisonnier aubergiste deCette ville et Led. Particulier n.é Portant detenu eṡ Prisons decette Ville Soit confié à Lagarde duS.r Chevalier et autres gardes nationauX avec lui deMortagne avec [surcharge] exPédition du Procés Verbal deLaMuniciPalité Sous les dattes quatré Et SiX[rajout en marge : SiX et SePt] decemois et dont dutout LeS.r Chevalier donnera bonne et Valable Decharge.qu’il Sera remis egallement exPedition du SiX Procés Verbal desd. Jour SiX et SePt au Directoire du District decette Ville Pour revendiquer Lesd. effets sil avise que bien Soit ouPrendre tel autre Parti qu’il aPPartiendra et a Signé.

SiX mots rayés nuls .φ.

                                        Odillard

 

[En marge en bas du feuillet 100 recto :

        N°132.

Aprobatioŋ du req.e

ci-dessus.]

Nous Maire et officiers MuniciPaux Soussignés Faisant droit Surle requisitoire duProcureur deLaCommuneLecture Prise deLalettre adressée à M.M. duDist Les administrateurs du Directoire decette Ville Par CeuX delaVille de Mortagne de L’extrait deladeliberation de Messieurs Les administrateurs du Directoire dudistrict delad. Ville de Mortagne dela lettre anous adressée Par ceuX decette Ville ainsi que deleur arresté Le tout endatte decejour

avons à laPluralité des VoiX[3] arresté quela Voiture et ChevauX et effets dont aeté hier+[rajout en interligne au-dessus : Fait]jnventaire etqui SontdePosésauX mains duS.r Maisonnier hote decette Ville Seront remis au S.r Chevalier et autresgardes nationauX deLaVille de Mortagne Pour Les remettre au Directoire du District dud. lieu ainsi qu’une exPeditiondenôtre Procés Verbal d’jnventaire endatte des SiX et SePt dumois comme aussi que le nommé Charles Portant Prisonnieren cette Ville leur Sera remis Pour LeConduire avec Lad. Voiture et les effets en lad. Ville de Mortagne endonnant dutout bonne et Valable de charge et enPayant Par euX LesFrais de Fouriere et autres qui Pourront estre dus Jusqu’à L’effet de quoy Led.Portant Sera elargi remis Sous Lagarde des gardes [mot en surcharge de « Volontaires » ]nationauX # [rajout en marge : # deMortagne] qui Seront accomPagnés de trois Grenadiers et trois Chasseurs et d’un CaPoral Pour Lesescorter denôtre Garde nationalle Pour Les escorter Jusqu’en LaVille de Bellesme s’ils enSont requis, ?

Comme aussi a eté arresté qu’il Sera remisà MM. Du Directoiredecette Ville une ExPedition denôtre Susd. jnventaire Pour Par euX Faire telle Revendication qu’ils Jugeront aProPos deFaire Pour Raison desd. Effets arresté en cette Ville et dePosés chez LeS.r Maisonnier quenous authorisons en Faire Ladélivrance aPrésqu’ils auront eté rèunis Surnôtre Jnventaire.

Fait et arresté à L’hotel deVille LesJour Et an quedessus Le huit SePt octobre mil SePt cent quatre Vingt diX

SiX mots rayés nuls .φ.      Petithomme

                                      Dubois     Besniard

             hardoüin desnos                 Groüasé

 

[En marge vers le bas du feuillet 100 verso :

133

Décharge dela

Charrette [abréviation non déchiffrée]

Nous Soussignés garde nationauX delaville deMortagne reconnoisSont quil nous aetéremis Par M M. Les officiers MuniciPaux de Mamers tousLes effets comPris enleurProcés Verbal d’Jnventaire des SiX et SePt decemois, PourParnous estreconduit + [rajout en fin de § : ° Par Charles Portant] enlavoiture attelée des deuX ChevauX enLaVille deMortagne PEt en Faire ledePôt au Directoire dud. Lieu.

a Mamers huit octobre mil SePt cent quatre Vingt diX.

    [Première signature non déchiffrée, sans doute le nommé Chevalier cité dans le corps des délibérations][4]                                             Dupont

                                                                      Pinguet»[5]

90-10-08 delib 1 et 2 vue 1

90-10-08 delib 2 et 3 vue 2

        

90-10-08 La charette mystérieuse

                                                             



[1] Sans doute par les gardes nationaux de la ville mais rien ne l’indique.

[2] Logiquement le numéro devrait être 132 et non 131 ce dernier ayant déjà été utilisé lors de la séance du 7 octobre.

[3] Ce qui signifie qu’il n’y a pas eu unanimité dans la prise de décision.

[4]

90-10-08 signatures

 

 

 

 

 

 

[5] AD72 1MI 1343 (R129).