Le samedi 06 novembre 1790, la municipalité de Mamers, à la demande du maître des poste, procédait à l’alignement d’un pignon de sa maison faisant face à la rue du Tripot.

Poste aux chevaux

90-11-06 delib 1 rue du tripot ou tripou

« [En marge au milieu du feuillet 108 verso :

    147[1]

Pour Laconstruction

D’un mur aPP.t auS.r

Chesnais donnant Sur

La Rüe du TriPot.

______________]

aujourd’huy Sixiéme denovembre mil SePt Cent quatre Vingt diX.

Nous Maire et officiers MuniciPaux delavillede Mamers SurLaRequeste à nousPrésentée Par LeS.r Jacques Chesnais M.e de Poste aux Chevaux decetteville Le vingt neuf octobre d.er Parlaquelle jl demande quevu l’jntention oujl est de Faire reconstruire LeMur deLa Maison qui donne Sur LaRue duTripot aboutissant Sur celle du Plat d’Etain jl nousPlaise lui donner un alignement à Suivre Pour elever led. neuf et Pour y Parvenir qu’il Soit Par nous nommé un ouPlusieurs d’entre nous pour SetranPorter Sur Lelieu et estre enPrésence de M. LeProcureur deLaCommune Fait Lavisitte dulocal et Surleur avis estre Parnous Statué cequil

Cent neuf.e

aPPartiendra.

Surquoy [mot en surcharge] M. M. Carel delaMarre et Desnos hardouinauroient Eté nommés CommisSaires Pourdonnerleur avis et nous ayant RaPPorté que visitte Faitte du local enPrésence duprocureur deLaCommune jl etoit deL’jnterêt Public delargir LePassage dela Rue dutripot audroit et visavis LePignon deLa Maisondud. S.r Chesnais que Pour Procurer Le libre Passage des Voitures de Poste et autres, jl etoit convenable de reculer ledit Pignon d’environ deuX Pieds.

Surquoy après avoir deliberé SurL’avisVerbal donnéParM M. LesCommiSsaires avons# [rajout en fin de délibération : # Sur les Conclusions duProcureur deLaCommune] autorisé leS.r Chesnais à Faire abattre entout ouPartie LePignon deSa Maison donnant SurLaRüe duTriPot de reculer Lenouveau dedeuX Pieds demaniere qu’aLentrée delad. Rue duTriPot jl Se trouve un Passage ouvert dehuit Pieds etquatrepouces [rajout],à Leffet de quoy et auSoutiendelaPrésentedeliberation La Susd. Requeste y demeurera y annéxé.

Fait et arresté à L’hôtel deville Lesjour et an que dessus.

                                                                                 aPProuverles mots quatre Pouces.

            Carel    odillard      dubois    Groüasé   

                        prdelaC.            

                                                                       LeCamuSatMaire         

                                              Renard»[2]     

90-11-06 delib 1 vue 1

90-11-06 delib 1 vue 2

                                                                           


[1] Erreur dans la numérotation, le numéro 147 ayant déjà été annoté face à la dernière délibération de la veille, 5 novembre 1790.

[2] AD72 1MI 1343 (R129).