Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Révolution Française à Nogent le Rotrou

2 auteur portrait

La Révolution Française à Nogent le Rotrou
  • Nogent-le-Rotrou et son district durant la Révolution française avec des incursions dans les zones voisines ( Sarthe, Orne, Loir-et-Cher voire Loiret ). L'angle d'attaque des études privilégie les mouvements sociaux et les archives locales et départemental
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog

Le Pére Gérard

Le blog généraliste du
Voir le blog généraliste du "Père Gérard" : le Percheron Kibul.
Archives
8 septembre 2023

Le mardi 08 septembre 1795 à Nogent-le-Républicain : Electeurs à l’assemblée départemental (2).

95-09-08 Noisette 1

Le mardi 08 septembre 1795, soit le 22 fructidor an III, jour de la noisette selon le calendrier révolutionnaire, la municipalité de Nogent-le-Républicain/Rotrou tenait deux délibérations.

  • 95-09-08 1 membre des 500Dans un premier temps la municipalité enregistrait les résultats du second scrutin destiné à nommer quatre électeurs pour élire la représentation nationale. Seul le citoyen L’Ecuyer était élu[1] donc une nouvelle réunion de l’assemblée primaire était convoquée pour le jour même à partir de 14 heures afin de nommer les trois électeurs restant à désignés.

Pour les deux séances de ce 8 septembre 1795 les mains sont différentes de celle du secrétaire municipal.

«aujourd’hui vingt deux Fructidortroisieme année dela Republique Francaise

ala maison commune de Nogent le rotrou onze heure du matin.

Sont Comparus les citoens membres composans les BureauxdesdeuxSections de cette commune aux fins de Procèder au recensementgenéral desScrutins récueillis dans l esdittes deux Sections

aPres avoir procèdé auditrecensement il en estrèsulté quil S est trouvé quatrevingtdix votans alaPremiere Section Ɛtquatrevingtdixhuit alaSeconde cequi Fait autotal cent quatrevingthuit, ensorte que la majorité absolüe est de quatre vingtquinze

que le citoyenl’Ɛcuyer a ReunialaPremiere Section cinquante Voix Ɛt a laSeconde quatre vingt deux, total centtrented eux [mot difficilement déchiffrable[2]] cequiForme Plus que la majorité absolùe  Ɛtque tous les autres Suffrages ont eté divisés entre divers Citoyens Sans quaucun ait rèuni le nombre de quatrevingtquinze requis Pour lamajorité

Pourquoi leditcitoyenl’Ɛcuyer a eté ProclaƐlecteur Ɛt il aeté arreté que l’assemblée Seréuniroit deNouveaux[sic] Cejourd’hui deux heures derelevée al’effet de Proceder a lanomination destroisƐlecteurs restant aƐlir dont acte .

   Dugué                         fergon                         //Goislard

                               Gsalmon

  Mauvrance                                  aug.in Bourdeau

                       moullin    Binoist   OSsude[3]   

Beulé  Pesseau   BessirardRignys Chevrel

[…]» [4]

 95-09-08 1 vue 1

 

Etc 1 noir

 

  • L’après-midi du même jour, la municipalité enregistrait les résultats du troisième scrutin destiné à nommer trois électeurs pour élire la représentation nationale, auxquels étaient adjoints cinq remplaçants.

95-09-08 2 membre des 500 2

« […Partie basse du feuillet 63 verso…]

et le même jour Sont comparûs les membres composantles Bureaux des deux Sections de l’assembléePrimaire de cette commune aux Fins de Procéder au récensement Général des Scrutins dépouillés dans chaque Section ;

aPrès avoir Procédé au dit récensement, il en estrèsultéque le Citoyen Malgrange a réuni àlaPremiere Section cinquante : huitVoix, et à la Seconde

n.° 64. g. p.

quarante quatre, total

= cent deux ;

Que le citoyen Maurissure juge de paix a uni àla Première Section quarante neufvoix à la Seconde cinquante deuxvoix, total cent une voix ;

que le citoyen Moulin-courtoinon a réuni à la Première Section Cinquantevoix, et à la deuxième vingt-huit, totalquatrevingt-trois ; ce qui forme la majorité lative en leur faveur,

Pourquoi ils ont été Proclamés électeurs ;

et Pour remplacer ceux desSix électeurs ci-dessûs  dènommés qui viendroient à décèder où à donner Leur dèmission, ont a établi ceux[mots rayés non déchiffrés[5]] des citoyens qui ont rèuni  le Plus de voix aPrès les ci-dessûs dénommés  , ainsi quil Suits : le citoyen Binois instituteur a – réuni à la 1.re Section,cinquante-cinq voix, à la 2.evingt-trois, total Soixante-dixhuit ;

Le citoyen alexandre Bourdeau a réuni à la 1.re Section trente-Six voix, à la 2.e trente, total Soixante-Six ;

Le citoyen Courtin nôtaire a réuni à la1.re Section cinquante-deuxvoix, et 2.é trois, total cinquante-cinq ;

Le citoyen Lequette a réuni à la 1. Section trois voix, à la 2.é vingt-deux, total vingt-cinq ;

Le citoyen Goislard fils aréuni à la Seconde Section vingt-quatre Voix.                                                    Chevrel    fergon     

Dugué                   // Goislard

                                Moullin       Beulé       Binoist

aug.in Bourdeau       mauvrance         //OSsude[6]

 Gsalmon             BessirardRignys          L férre 

Pesseau                  mauvrance » [7

95-09-08 2 vue 1

95-09-08 2 vue 2

Séparation 2



[1] La vielle les citoyens Dugué Mansonnière et Fergon, maire de Nogent, avaient été choisis (voir la séance du 7 septembre 1795).

[2] Théoriquement ce devrait être « deux » mais le doute existe :

95-09-08 1 détail 1

 

 

 

 

 

 

[3] Lecture peu assurée.

[4] Archives municipales de Nogent-le-Rotrou, 1 D3.

[5]

95-09-08 2 détail 1

 

 

 

 

 

 

 

[6] Lecture peu assurée :

[7] Archives municipales de Nogent-le-Rotrou, 1 D3.

 


 

Commentaires