12 janvier 2016

1792-1793 : Le levée des volontaires.

1. La Patrie en danger : juillet 1792. Devant l’imminence d’un péril militaire au début de l’été 1792, les Jacobins firent appel à l’union du peuple français pour sauver la patrie et la révolution. Début juillet 1792, l’armée des Brunswick et les émigrés de Condé se mirent en branle. Une première loi fut votée, le 8 juillet, fixant les mesures à prendre en cas de danger pour la patrie. Le décret du 11 juillet déclara la patrie en danger. Tous les corps administratifs durent siéger en permanence. Le 24 juillet 1792, le conseil... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

11 janvier 2016

1793 : Emergence d’un mouvement Sans-Culotte.

L’année 1793 vit l’émergence d’un mouvement Sans – Culotte local. Celui – ci ne se développa essentiellement dans les cantons ébranlés par le puissant mouvement taxateur de l’automne 1792 : Nogent – le – Rotrou, La Bazoche – Gouët, d’Authon – du – Perche[1]. Ces trois cantons étaient les cantons « socialement agités » du district, ceux où s’était développé un mouvement populaire au cours des premières années de la révolution. La concordance est trop grande pour ne pas voir dans le mouvement Sans – Culotte un... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 15:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 janvier 2016

Printemps – été 1793 : la politique du premier maximum et son acceptation.

Nous ne nous intéresserons ici qu’à l’application du premier maximum, celui du 4 mai 1793, et aux réactions qu’il a suscité dans les campagnes. L’étude de la politique de subsistance de l’an II nécessiterait un travail spécifique. La loi du 4 mai 1793 fut accueillie très favorablement à Nogent. Elle répondait aux vœux des taxateurs de novembre 1792. Elle prescrivait des déclarations, des recensements et visites domiciliaires dans les plus brefs délais. Le tableau du maximum devait être établi par le département à partir des... [Lire la suite]