06 juin 2016

Le 8 décembre 1789 à Avezé.

Le dimanche  8 décembre  1789, ce tenait une assemblée des habitant d’Avezé afin de remplacer un membre de la municipalité décédé depuis le premier mai et dans un second temps étaient nommés des commissaires aux fins d’évaluer  les bois et prés de la commune : «4 n.° 3. AuJourd Hui Le huit de Cembre Mil Sept Cent Quatre vingt neufA L iSSu de la grande MeSSe a été procedé a L aSSemblée de La[ fin de mot non déchiffré ainsi que le suivant ] au Bat de La Cloche. Laditte aSSemblée a été tenue dans la maiSon... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 juin 2016

Le Lexique de Robespierre dictionnarisé.

Information glanée sur le  site :http://revolution-francaise.net L’Université de Trieste vient de publier, en français, le premier volume( il en est prévu huit en tout ) du Dictionnaire Robespierre. Lexicométrie et usages langagiers. Outils pour une histoire du lexique de l’Incorruptible, concocté par Cesare Vetter, Marco Marin et Elisabetta Gon. Le site des Éditions de l'Université de Trieste vous permet d’ores et déjà d’avoir accès en ligne à une partie dudit dictionnaire. Voir ici la présentation de ce travail : ... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 juin 2016

Bonnétable, août 1782 : faux sorcier.

Quelques années avant la Révolution et plus de cent après la promulgation de l’édit royal de juillet 1682 s’appliquant à l’ensemble du royaume concernant les crime d’empoisonnement et de faux sorcier, à Bonnétable, un escroc était condamné pour ses activités. André Brosse, « convaincu de s’être mêlé de prétendues magies et sorcelleries, et en usant de pratiques et cérémonies superstitieuses, d’avoir abusé de la crédulité et simplicité de plusieurs habitants de la campagne », est condamné  à deux heures de carcan un... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juin 2016

Le trois mars 1789 à Bonnétable : cahier des doléances, plaintes et remontrances.

Ce mardi 3 mars 1789, une vingtaine de des délégués du général des habitants se réunissaient pour rédiger un cahier des doléances assez bref mais qui a l’avantage de « résumer » une bonne partie des revendications du tiers-état du Maine. En lisant la liste des signataires nous pouvons constater qu’un certain nombre d’entre-eux accompagnent leurs signatures de commentaires marquant une certaine prise de distance avec le cahier ( «  défenses sauves », «  sous toutes protestations de droit » ) ou tout au... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 juin 2016

Le 31 août 1789 à Bonnétable, mise en place d’un comité municipal.

  Le lundi  31 août 1789, des représentants des différents corps de métiers[1] Bonnétabliens étaient convoqués en assemblée pour constituer un nouveau comité municipal comme un peu partout en France durant cet été de tous les possibles. Dans la ville voisine de Mamers,  un comité semblable s’était mis en place le 18 août 1789[2] : «  3 Registre du Comité [ en marge gauche en haut du feuillet 3 recto : 31 aoust 1789. formation d’un nouveau Comité ] Aujourd’huy trente uniême du Mois d aoust mil... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juin 2016

Le 31 août 1789 à Bonnétable ( bis ).

A peine désigné le comité municipal de Bonnétable  était sollicité pour payer deux billets de route pour un marin et un terrassier[1], le commissaire du subdélégué ayant refusé de payer ces frais. «  5 [ marge haut gauche feuille 5 recto : 31aoust      1789] et a l’instant Se Sont présentés devant nous Membre du comité Sousignès, Louis Nicolas bonneFoy terressier [sic] et jean Pierre alban Rostin Marin tous deux  munis de chacun un passe-port de La ville de paris Nos 1169 et 1171 portant... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 juin 2016

Le 1er septembre 1789 à Bonnétable : taxe du pain et rixe sanglante.

Le mardi Le 1er septembre 1789, jour de marché, le comité municipal de Bonnétable s’occupa dans un premier temps de la taxe du pain. En ce faisant, les nouveaux édiles ne faisaient qu’appliquer une politique « traditionnelle »  de police des marchés en cas de pénurie pour éviter ou limiter la disette : imposer un prix fixe jugé juste durant la période de crise frumentaire ( sur ce sujet voir les articles de ce blog : les problèmes de subsistances au XVIII° siècle  et "juste prix" et police des marchés ).... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 juin 2016

Le 6 septembre 1789 à Bonnétable : taxe des grains.

Le dimanche 6 septembre 1789, une assemblée du général des habitants de Bonnétable se tenait pour nommer deux « prud’hommes appréciateurs » des prix des grains vendus au marché et ce jusqu’au mois de janvier suivant. Cette décision était la conséquence de la délibération du comité municipal du mardi 1er septembre précédent ( voir ici ). Nous pouvons remarquer que le citoyen François Le Sassier avait été nommé comme «  prud’homme » dans un premier temps puis son nom avait été rayé, il s’agissait probablement du... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juin 2016

Le 7 septembre 1789 à Bonnétable.

Le lundi 7 septembre 1789, le comité provisoire de la ville de Bonnétable admettait en son sein des représentants des laboureurs et des bordagers :  « [ En marge en haut à gauche du feuillet 7 recto : 7. 7.bre. 1789 acceptation par les S.rs pillard, dreux Et tortevois pour membres du Comité ] 7   Aujourd’huY Septieme du mois de Septembre aud. an Sont Comparus S.rs jacques Pillard, Gabriel Dreux  lesquels ont acceptés Et Gervais torte Voix Laboureurs et bordagers, tous trois deputés de leur... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juin 2016

Le 14 septembre 1789 à Bonnétable.

Le lundi 14 septembre 1789, le comité provisoire de la ville de Bonnétable rappelait aux aubergistes et bouchers l’obligation dans laquelle ils étaient de continuer à payer les droits d’aides, ceux-ci s’engageaient à les payer sous cinq semaines  : « [ En marge à gauche au milieu du feuillet 7 verso : 14. 7.bre. 1789 Concordat avec les hôtes Et bouchers] Et le quartorzieme jour du mois de Septembre au dït an, Les membres du Comité se Sont assemblés en la maniere ordinnaire à l’efFet de Notifier et faire... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,