06 décembre 2022

Le 6 décembre 1793 à Nogent-le-Rotrou : embrouille de pistolets, le Maire fait du acte de républicanisme.

Le sextidi 16 frimaire an II, jour de l’ajonc ( vendredi 6 décembre 1793 ) la municipalité de Nogent-le-Rotrou tenait deux délibérations. · Au cours de la première, le greffier de la municipalité recevait la déclaration du citoyen Jean Méliand expliquant qu’il avait vendu deux pistolets inscrits sur la liste de réquisition à un volontaire, le citoyen Cherreau. Le secrétaire-greffier lui donnait acte de sa déclaration : « aujourd’hui Seize Frimaire Seconde année de la république Française une Et indivisible devant... [Lire la suite]

05 décembre 2022

Le 5 décembre 1793 à Nogent-le-Rotrou : épuration des autorités constituées.

Le quintidi 15 frimaire an II, jour du Chevreuil ( jeudi 5 décembre 1789 ), la municipalité de Nogent-le-Rotrou enregistrait l’arrêté du représentant du peuple en mission Thirion qui épurait les autorités constituées de la ville. La municipalité ne subissait aucune destitution, Thirion[1] la complétant. Celle-ci se trouvant incomplète du fait de démissions et aussi parce que  le premier officier municipal, Baudouin, était nommé procureur syndic du district en remplacement de Berroÿs, parfumeur à Nogent, destitué. Car si la... [Lire la suite]
05 décembre 2022

Le 5 décembre 1793 à Champrond - en - Gâtine : mascarade déchristiannisatrice.

Alors que la commune et le canton de Champrond - en - Gâtine ne s'étaient pas particulièrement distingués durant les premières années de la Révolution comme étant à la pointe des  mobilisations sociales et sans-culottes ( contrairement aux cantons d'Authon, de La Bazoche et de Nogent - le- Rotrou ), c'est de la commune de Champrond que nous est parvenue une des rares, à notre connaissance, description d'une fête de déchristianisation à la fin de l'automne1793 - 1794 qui s'y déroula le 2 frimaire an II ( soit le 22 novembre 1793... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 décembre 2022

Le 4 décembre 1793, Nogent-le-Rotrou comme refuge !

Le quartidi 14 frimaire an II, jour du sapin ( mercredi 4 décembre 1793 ), le citoyen Crochard[1] membre du comité de surveillance de Nogent-le-Rotrou informait la municipalité de cette ville qu’il venait de recevoir onze « balles » de draperie que lui faisait parvenir, depuis Le Mans,  le citoyen  Perou Desjardin,  négociant,  pour les mettre en sûreté chez lui[2]. Cet envoi était en rapport direct avec la menace que faisaient peser les « vendéens » sur la ville du Mans. A La même époque les... [Lire la suite]
03 décembre 2022

Le 3 décembre 1793 à Nogent-le-Rotrou : circulation du courrier, menace des Vendéens.

Le tridi 13 frimaire an II, jour du cèdre (  mardi 3 décembre 1793 ), la municipalité de Nogent-le-Rotrou tenait deux délibérations. Dans la première, la municipalité constatant que le courrier allant des villes de l’Ouest ( Angers, Le Mans ) à Paris ne circulait plus, à cause des brigands « vendéens », décidait d’envoyer sur le champ une voiture pour Chartres afin de remédier à cette interruption :  « Aujourd’huY treize Frimaire Seconde année de la republique Française une et indivisible En... [Lire la suite]
01 décembre 2022

Le 1er décembre 1793 à Nogent-le-Rotrou : on ferme les églises !

Le primidi 11 frimaire an II, jour de la cire, ( dimanche 1er décembre 1793 ) la municipalité de Nogent-le-Rotrou recevait des commissaires nommés par la Société populaire de la ville venus présenter aux édiles une motion de ladite société, prise le même jour, demandant la fermeture des églises  à partir du lendemain et de faire l’inventaire des différents ornements des églises pour «  […]  Ensuite les Faire Servir aux besoins de la republique [...] ». Le Conseil général nommait deux commissaires en son sein pour... [Lire la suite]

29 novembre 2022

Le 29 novembre 1793 à Nogent-le-Rotrou : réquisition de chevaux.

Le vendredi 29 novembre  1793 ( 9 frimaire an II ), la municipalité de Nogent-le-Rotrou procédait de nouveaux à des estimations et  réquisitions de huit chevaux destinés aux armées. Cependant, l’un d’entre-eux, une jument fut réformée et rendue à son propriétaire : « aujourd’huY neuf Frimaire Second de la republique Francaise une et indivisible Nous SousiGnés maire officiers municipaux de la Commune de nogent le rotrou, Conformément á l’arrêté du representant du peuple dans les departements de la Seine Inferieure, de... [Lire la suite]
28 novembre 2022

Un Nogentais déchristianisateur au Mans.

Lors du mouvement de déchristianisation qui toucha la France au cours de l'automne1793 jusqu'au printemps 1793-94, le département de la Sarthe sans être à la pointe du mouvement l'accueillit favorablement. Le 30 brumaire de l'an II ( 20 novembre 1793 ) Jacques-Alexis Jourdain ( qui se faisait appelé Marat-Cincinatus ), natif de Nogent-le-Rotrou, prenait la parole devant la société républicaine du Mans en présence des deux représentants en mission Thirion et Garnier de Saintes afin d'expliquer son geste d'abdication de ses fonctions... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 novembre 2022

Le 23 novembre 1793 à Nogent-le-Rotrou : service de la Garde nationale, titres féodaux.

Le samedi 23 novembre 1793 ( 3 frimaire an II ) la municipalité de Nogent-le-Rotrou prenait deux délibération. D’abord, elle décidait qu’il serait fait une proclamation aux citoyens composant la compagnie des canonniers de la garde nationale les invitant  à se rendre assiduement aux évolutions  militaires, sous peine d’être destitués :  « aujourd’hui trois Frimaire Seconde année de la republique une et indivisible en l’assemblée permanente du conseil General de la commune de noGent le rotrou tenüe publiquement ... [Lire la suite]
22 novembre 2022

Le 22 novembre 1793 à Nogent-le-Rotrou : réception de 15 000 livres destinées à ce que la ville puisse acheter des subsistances.

Le vendredi 22 novembre 1793 ( 2 frimaire an II ), la municipalité de Nogent-le-Rotrou prenait acte de la réception de 15 000 livres, en provenance de la trésorerie nationale, destinées à ce que la ville puisse acheter des subsistances : « aujourd’hui Second Frimaire Second la republique une et indivisible En l’assemblée permanente du conseil General de la commune de NoGent le rotrou tenüe publiquement Le cit procureur de la commune a dit quil avoit eté adressé aux cit.ns officiers municipaux de cette commune une... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,