29 janvier 2023

Le 29 janvier 1794 à Nogent : des souliers à clous !

Le 10 pluviôse de l’an II, jour de la cognée ( soit le mercredi  29 janvier 1794 ), à la demande du ministère de la guerre, la municipalité nommait six commissaires aux fins de « […] reunir tant dans notre Commune que dans celles de notre Canton tous les Souliers neufs trouvés non Seulement Chés les cordonniers mais Encore Ches les Particuliers  […] » afin d’équiper au plus vite le bataillon en stationnement à Nogent pour qu’il rejoignît sa destination. «Aujourd’hui dix Pluviose an deux de la rep. une Et... [Lire la suite]

28 janvier 2023

Le 28 janvier 1794 à Nogent : vive le marié !

L’octidi 9 pluviôse de l’an II, jour du peuplier ( le mardi 28 janvier 1794 ), dans un premier temps la municipalité recevait le consentement au mariage d’un mineur, François Bordin, consentement prononcé par cinq nogentais majeurs. Nous savons que le père du jeune homme était décédé à cette date : «Aujourd’hui neuf pluviose an deux de la repub. une & indivisible Devant nous Pierre hilaire vasseur mairE de la Commune de nogent le rotrou Est ComParu François Bordin Fils + [ en marge : + mineur ] de Gilles Louis Michel... [Lire la suite]
27 janvier 2023

Le 27 janvier 1794 à Nogent : la vache à Chaillou !!!

L’octidi 8 pluviôse de l’an II ( soit le lundi  27 janvier 1794 ), la municipalité de Nogent-le-Rotrou délibérait à nouveau sur le problème du ravitaillement en viande des troupes ( voir la délibération du 6 du même mois ) en présence de deux administrateurs du district, les citoyens Boucher et Alleaume. Un de ces deux administrateurs proposait, non sans avoir tancé les élus municipaux en leur faisant remarquer que si « La loY en vous revetant d’une grande autorité Pour le Bien de vos administrés, ne vous a pas Exempté des... [Lire la suite]
25 janvier 2023

Le 25 janvier 1794 à Nogent-le-Républicain : un os dans la viande des soldats.

Le sextidi ( qui n’est pas le jour du sexe comme d’aucune mauvaise langue pourrait le prétendre ) 6 pluviôse an II, jour du laurier-thym ( soit le samedi 25 janvier 1794 ), la municipalité, en vertu d’un arrêté de l’administration du district du 2 du même mois, convoquait les bouchers de la ville pour procéder à l’adjudication au rabais de la fourniture de viande destinée au ravitaillement du bataillon stationné à Nogent. Les bouchers refusaient d’enchérir expliquant qu’ils ne pourraient fournir la viande à un prix approchant du... [Lire la suite]
24 janvier 2023

Les 23 et 24 janvier 1794 à Nogent-le-Républicain : soupçon de prévarication à l'Hôtel-Dieu.

Dans le registre des délibérations de la commune est insérée sur les feuillets 147 et 148 soit entre les délibérations des 28 et 29 nivôse de l’an II ( soit les 17 et 18 janvier 1794 ) la copie d’une délibération de la Société populaire de la ville en date du 5 pluviôse de l’an II, jour du taureau (  vendredi 24 janvier 1794 ), rapportant les accusations de prévarication visant des administrateurs de l’Hôtel-Dieu membres de ladite société, accusations proférées par un membre de la Société populaire lors de la séance de... [Lire la suite]
23 janvier 2023

Le 23 janvier 1794 à Nogent-le-Républicain : certificats de civisme, cavaliers volontaires.

Le quatre pluviôse ( 23 janvier 1794 ) la municipalité délibérait sur la demande de délivrances de certificats de civisme de deux « chaufourniers[1] » de la ville, elle refusait d’en décerner un au citoyen Binois : «Aujourd’Hui quatre pluviose an deux de la repub. Une Et ind. En l assemblée permanente du Conseil General de la Commune de nogent le rePublicain tenüe publiquement Sont Comparus les Cit. Pesard Et Binois Chaufournier tous deux domiciliés en cette ditte Commune Lesquels ont Prié le Conseil general de... [Lire la suite]

21 janvier 2023

Le 21 janvier 1794 à Nogent-le-Républicain : maximum de la viande, serment d'une religieuse, subsistance...

Le duodi 2 pluviôse de l’an II, jour de la mousse ( soit le 21 janvier 1794 ), la municipalité de Nogent-le-Républicain tenait quatre délibérations. Dans un premier temps, un membre de la municipalité rapportait que les bouchers de la ville ne respectaient pas le maximum dressé par le district et demandait qu’ils fussent rappelés à l’esprit de la loi. La municipalité nommait deux commissaires pour aviser avec l’administration du district des mesures à prendre. «aujourdhui deux pluviose an deuxieme de la rep. Une Et indivisible En l... [Lire la suite]
18 janvier 2023

Le 18 janvier 1794 à Nogent : secours aux parents de défenseurs de la patrie, Général Huet.

Le nonidi 29 nivôse de l’an II, jour du mercure ( c’est-à-dire le samedi 18 janvier 1794 ), la municipalité étudiait la demande formulée par le citoyen Le Boucq de pouvoir bénéficier des secours accordés aux parents des défenseurs de la patrie morts aux combats. Le citoyen Le Fêvre ancien chirurgien major du 1er bataillon d’Eure-et-Loir dans lequel servait le fils du citoyen Le Boucq confirmait que ce dernier avait été grièvement blessé au cours de la bataille de Jemappes, déposant un billet signé du général Huet certifiant le décès... [Lire la suite]
17 janvier 2023

Le 17 janvier 1794 à Nogent : certificats de civisme, funérailles des membres des corps constitués.

L’octodi 28 nivôse de l’an II, jour du zinc ( soit le vendredi 17 janvier 1794 dans le calendrier dit de vieux-style ), la municipalité de Nogent-le-Républicain commençait par attribuer un certificat de civisme au citoyen Boutry dit du  Manoir domicilié à Paris. Ensuite suite au décès du citoyen Jardin, membre du tribunal de district, la municipalité décidait que dorénavant elle n’assisterait plus en corps constitué aux funérailles d’un membre des autorités constituées, sauf s’il s’agissait d’un membre de la municipalité, et ce... [Lire la suite]
11 janvier 2023

11 janvier 1794 : Liberté s’épanouit à Nogent le Rotrou.

Le 22 nivôse an II (11 janvier 1794) naissait le jeune Fortuné Liberté enfant naturel de Louise Brière et de père inconnu. La déclaration de naissance et la présentation de l’enfant étaient faites par une sage-femme de Nogent, Jeanne Gabrielle Petit, chez qui l’accouchement avait eu lieu. Transcription de l’acte de naissance conservé aux archives municipales de Nogent-le-Rotrou, registre 1E1. «[ marge gauche en haute de page : Fortune Liberté] AuJourd’hui vingt [mot recouvert d’une tache]vingt deuxieme nivose de L’an... [Lire la suite]