23 juin 2020

Registre des délibérations de la commune de Nogent-le-Républicain an 3.

  Paragraphe d'introduction du troisième registre des délibérations municipales de la commune de Nogent-le-Rotrou.      Feuillet premier [numéro absent, le coin droit en haut étant déchiré] « Registre Servant a jnscrire les actes, déliberations Et procés Verbaux du conseil général dela Commune de Nogent le Republicain c[feuillet déchiré] le Rotrou departement d’Eure Et loir commencé le dix Neuf ventoSe an trois[1] dela République Francaise Contenanr 188[nombre ajouté par une seconde main à la... [Lire la suite]

23 juin 2020

Nogent-le-Républicain le 15 mars 1795 : subsistance et mobilisation pour l’ouverture des églises.

Délibération de la municipalité de Nogent-le-Rotrou du 25 ventôse de l’an III, jour du thon dans le calendrier républicain (mercredi 15 mars 1795). La première (ainsi que la seconde) était consacrée aux subsistances. Constatant que le grenier de subsistances de la ville était presque vide en grains et farine, la municipalité demandait à l’administration du district de faire usage des forces armées pour faire appliquer les réquisitions auprès des cultivateurs qui n’avaient fournis qu’un tiers de leurs contingents. La municipalité... [Lire la suite]
23 juin 2020

Nogent-le-Républicain le 15 mars 1795 : du grabuge autour de Notre-Dame des marais à Nogent-le-Républicain.

Église paroissiale Notre-Dame-des-Marais (détruite, 68 rue Saint-Laurent) - Extrait de la vue de Villebon figurant l'église Notre-Dame (à gauche), l'abbatiale Saint-Denis se trouvant à droite. Peinture, après 1624 (copie). (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou).   Seconde délibération de la municipalité de Nogent-le-Rotrou du 25 ventôse de l’an III, jour du thon dans le calendrier républicain dans le calendrier républicain (mercredi 15 mars 1795). La municipalité de Nogent-le-Républicain au moment où elle allait lever... [Lire la suite]
23 juin 2020

Nogent-le-Républicain le 16 mars 1795 : restitutions d'armes et réformes de chevaux de poste.

Délibération de la municipalité de Nogent-le-Rotrou du 26 ventôse de l’an III, jour du pissenlit dans le calendrier républicain (jeudi 16 mars 1795). Dans sa toute première délibération, la municipalité, sur demande de son agent national, Pierre Lequette, enregistrait la réponse de l’administration du district comme quoi il y avait lieu de rendre les armes calibrées aux propriétaires qui en feraient la demande selon l’arrêté du Représentant en mission Bernier datée de Chartres le 18 ventôse an 3 – 8 mars 1795 v.s. (voir la... [Lire la suite]
23 juin 2020

Nogent-le-Républicain le 17 mars 1795 : Mobilisation pour la reprise du culte catholique et restitution d’objets à un prêtre lib

Nogent-le-Républicain le 17 mars 1795 : Mobilisation pour la reprise du culte catholique et restitution d’objets à un prêtre libéré. Délibération de la municipalité de Nogent-le-Rotrou du 27 ventôse de l’an III, jour de la sylvie dans le calendrier républicain (vendredi 17 mars 1795). La municipalité de Nogent était entièrement occupée à des affaires religieuses. Dans un premier temps, l’agent national, Pierre Lequette, faisait état de la poursuite du mouvement de femmes de la ville pour la reprise du culte catholique. La veille... [Lire la suite]
23 juin 2020

Nogent-le-Républicain le 18 mars 1795 : atelier de salpêtre, « cuisse » du pain, prix du pain en fonction de l’aisance, aide aux

Nogent-le-Républicain le 18 mars 1795 : atelier de salpêtre, « cuisse » du pain, prix du pain en fonction de l’aisance, aide aux parturientes indigentes, certificats de civisme. Délibération de la municipalité de Nogent-le-Rotrou du 28 ventôse de l’an III, jour de mouron dans le calendrier républicain (samedi 18 mars 1795). La municipalité de Nogent dans une première délibération prenait des mesures concernant l’atelier des salpêtres de la commune visant à « éponger » les terres amassées en la chapelle... [Lire la suite]

23 juin 2020

Nogent-le-Républicain le 19 mars 1795 : Réforme de 4 chevaux de postes du citoyen Vasseur.

Délibération de la municipalité de Nogent-le-Rotrou du 29 ventôse de l’an III, jour du frêne dans le calendrier républicain (dimanche 19 mars 1795). Les commissaires nommés par la municipalité pour constater les causes de la mise en réforme de 4 chevaux de poste du citoyen Vasseur rendaient leur rapport à la municipalité (voir la délibération du 16 mars 1795 : ici). «n. 9. g.p auJourd’hui vingt Neuf ventoSe antroisieme dela République Francaise une Et indivisible En l’aSsemblée Permanente du Conseil genéral dela communede... [Lire la suite]
23 juin 2020

Nogent-le-Républicain le 20 mars 1795 : réouverture des église et prix du pain pour les prisonniers de guerre.

Délibération de la municipalité de Nogent-le-Rotrou du 30 ventôse de l’an III, jour du plantoir dans le calendrier républicain (lundi 20 mars 1795). La municipalité de Nogent-le-Républicain tenait ce jours là deux délibérations. Au cours de la première elle examinait une pétition émanant d’une centaine de citoyens de la ville,«[…] Paisibles Et connús par leur dévouement ala Chose Publique […]», visant à pouvoir reprendre l’exercice du culte «[…] a titre d’Emprunt Provisoire[…]»[1] dans l’église Saint Hilaire de la ville. La... [Lire la suite]
23 juin 2020

Nogent-le-Républicain le 23 mars 1795 : mobilisation pour la réouverture des églises (suite) et mesures pour assurer l’ordre.

  Délibération de la municipalité de Nogent-le-Rotrou du 3 germinal de l’an III, jour des asperges dans le calendrier républicain (jeudi 23 mars 1795).       La municipalité entendait le récit fait par le citoyen Petibon, chef de l’atelier des salpêtres de la commune, sur les événements survenus ce jour. Un attroupement de femmes avait confisqué les clés de l’église Notre-Dame pour les confier au citoyen Proust, employé à l’administration du district, en lui interdisant de les remettre audit citoyen Petibon... [Lire la suite]
23 mars 2020

Nogent-le-Républicain le 23 mars 1795 : mobilisation pour la réouverture des églises (suite) et mesures pour assurer l’ordre.

Délibération de la municipalité de Nogent-le-Rotrou du 3 germinal de l’an III, jour des asperges dans le calendrier républicain (jeudi 23 mars 1795). La municipalité entendait le récit fait par le citoyen Petibon, chef de l’atelier des salpêtres de la commune, sur les événements survenus ce jour. Un attroupement de femmes avait confisqué les clés de l’église Notre-Dame pour les confier au citoyen Proust, employé à l’administration du district, en lui interdisant de les remettre audit citoyen Petibon tout en exigeant que l’église fut... [Lire la suite]