08 octobre 2022

Le 8 octobre 1791 à Nogent-le-Rotrou : les sœurs patriotes.

Le lendemain, samedi 8 octobre 1791, la municipalité de Nogent-le-Rotrou recevait Chasles qui acceptait la commission qui lui avait été déférée la veille mais craignait que son absence de Nogent fut mise à profit par ses adversaires[1]. Ensuite la municipalité écrivait à l’administration du département pour lui expliquer  les décisions qu’elle avait prises dans cette affaire des «  sœurs patriotes » : 91_10_08 « Aujourd’hui huit octobre mil Sept cent quatre Vingt onze  dans l’aSsemblée du conSeil... [Lire la suite]

22 août 2022

Le 22 août 1791 à Nogent-le-Rotrou : fabrique des églises, Chasles discours pour les morts de Nancy.

Le lundi 22 août 1791, la municipalité de Nogent-le-Rotrou tenait deux délibérations : 91_08_22 Dans la première elle nommait trois commissaires aux fins de vérifier les comptes de la fabrique de la paroisse Notre Dame : « Aujourd’hui Vingt Deux aouSt mil Sept cent quatre Vingt onze  devant les officiers municipauX de la ville de nogent Le rotrou et personnes des SS. [ une ligne blanche sans nom ] ést comparu le S. Gougine + [ en marge : + trésorier de la fabrique de la pss.e de notre [sic ] de cette ville en... [Lire la suite]
11 juin 2022

Le 11 juin 1791 à Nogent-le-Rotrou : Chasles se présente à Nogent, convocation des assemblées primaires.

Le samedi 11 juin 1791, la municipalité de Nogent tenait deux délibérations : 91_06_11 La première enregistrait la comparution de Jacques-Pierre-Michel Chasles nouvellement élu par l’assemblée électorale du district au poste de principal du collège de cette ville et de Chapelain de l’Hôtel-Dieu. La municipalité décidait de procéder à son installation officielle le lendemain, dimanche 12 juin jour de la pentecôte : «   Aujourd’hui onze Juin mil Sept cent quatre vingt onze dans l’aSsemblée  du conseil... [Lire la suite]
08 avril 2022

Le 8 avril 1793 à Nogent-le-Rotrou : arrestation de Guéroult des Chabottières,

Le lundi 8 avril 1793, la municipalité de Nogent-le-Rotrou faisait arrêter le citoyen Guéroult des Chabottières et mettait sous protection ses biens et les personnes à lui attachées en exécution d’un arrêté des représentants en mission Guffroy et Chasles : 93_04_08 « Ce Jourdhuy huit avril mil Sept cent quatre Vingt TreiZe L’an 2.e  de la République françaiSe. En l’aSsemblée Permanente du Conseil G.al de la commune de noGent Le Rotrou Tenüe publiquement. Le procureur de la Commune a fait rapport d’un arrêté pris par les... [Lire la suite]
30 mars 2022

Le 30 mars 1793 à Nogent-le-Rotrou : Chasles, représentant en mission.

Le samedi 30 mars 1793, le conventionnel Chasles se présentait devant la municipalité de Nogent et produisait  le décret de la Convention nationale, daté du 9 mars 1793, le nommant commissaire, avec le conventionnel Guffroy, pour procéder aux opérations de recrutement des 300 000 volontaires dans les départements de Seine & Oise et d’Eure & Loir : 93_04_30 « Aujourdhui trente mars mil Sept cent quatre vinGt treiZe l’an deuxieme de la République françoise, Six heures du Soir En l’assemblée ... [Lire la suite]
12 mars 2022

Le 12 mars 1794 à Nogent le Républicain : commis aux écritures, serment de religieuses, déménagement, certificat de civisme...

Le 22 ventôse an II ( mercredi 12 mars 1794 ) la municipalité de Nogent commençait ses délibérations  par  recruter deux commis aux écritures, sur requête du maire, l’un comme second adjoint secrétaire-greffier afin de rédiger les rôles d’imposition et l’autre chargé de seconder l’agent national dans ses fonctions d’officier public ( surtout en ce qui concernait l’état civil ). Les appointements du citoyen Tison, secrétaire-greffier, étaient augmentés dans le même mouvement ainsi que celui du citoyen Montigny son premier... [Lire la suite]

24 février 2022

Le 24 février 1793 à Nogent-le-Rotrou.

Le dimanche 24 février 1793 se présentait devant la municipalité le citoyen conventionnel Chasles, ancien maire de Nogent-le-Rotrou, qui requerrait enregistrement de son congé signé des président et secrétaires de la convention nationale : 24_02_1793 « aujourd’hui vingt quatre février mil  Sept cent quatre vingt treiZe L’an 2° de la République Française. En l’aSsemblée permanente du ConSeil G.al de la Commune de Nogent le Rotrou tenüe publiquement est comparu Le cit. Châles député à la conventioN nationale lequel a... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 octobre 2016

Chasles en mission en Seine et Oise et Eure-et-Loir au printemps 1793.

Chasles effectua deux missions en tant que représentant du peuple : du 9 mars 1793 au 20 avril 1793 : dans les départements de Seine – et – Oise et d’Eure – et – Loir pour effectuer la levée des 300 000 hommes ; et de août 1793 au 24 nivôse an II ( 16 janvier 1794 ) auprès de l’armée du Nord. Sa mission dans les départements de Seine – et – Oise et d’Eure – et – Loir pour effectuer la levée des 300 000 hommes avec Guffroy, député montagnard du Pas-de-Calais qui remplaçait le député Lombard-Lachaux[1]. ... [Lire la suite]
03 octobre 2016

Chasles en mission auprès de l’armée du Nord de août 1793 au 24 nivôse an II ( 16 janvier 1794 ).

Chasles fut envoyé en mission, par la Convention,  auprès de l’armée du Nord durant l’été 1793, avec Bentabole ( du Bas-Rhin, montagnard ), Collombelle ( de la Meurthe, montagnard ) et Deville ( de la Marne, montagnard ) ce dernier refusant1. Cette mission constitua à n’en pas douter une période importante de sa vie politique et même de sa vie tout court car elle lui rapporta une blessure dont il eut à souffrir tout le restant de son existence. Chasles et ses collègues se rendirent d’abord à Cambrai que les armées coalisées... [Lire la suite]
03 octobre 2016

Chasles : fin de la convention montagnarde.

Après la disparition de l’Ami du peuple, Chasles resta un montagnard radical, qui comme tel s’attira une certaine méfiance, voire une hostilité certaine, de la part des amis de Robespierre. Un montagnard qui se montra sensible aux symboles révolutionnaires. Au printemps 1794, le 9 germinal an II ( 20 mars 1794 ),  au  moment de la chute de la « faction » hébertiste,  Lacombe annonçait à la Société des Jacobins,  que la police avait donner l’ordre de « resserrer » tous les bustes de Chalier.... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,