16 avril 2021

Le 16 avril 1795 à Nogent-le-Républicain : désarmement des « anarchistes » nogentais.

Le 27 germinal an III, jour de l’anémone (jeudi 16 avril 1795), le conseil général de Nogent-le-Républicain reprenait sa délibération ajournée la veille à propos du désarmement des « anarchistes » nogentais. Elle dressait une liste d’environ 70 nogentais à désarmer, deux noms ont été biffés après coup dont l’un d’un membre du conseil général de la commune ce qui pourrait expliquer que la veille les discussions avaient été longues (voir ici). Ces derniers appartenaient majoritairement (quand la profession était précisée) au... [Lire la suite]

15 avril 2021

Le 15 avril 1795 à Nogent-le-Républicain : désarmement des « anarchistes » nogentais.

Le 26 germinal an III, jour du lilas (mercredi 15 avril 1795), le conseil général de Nogent-le-Républicain entendait son l’agent national lui demander d’accélérer le désarmement des « anarchistes » en déposant sur le bureau une copie de la loi du 21 germinal an III (10 avril 1795), un arrêté des représentants du peuple dans le département (Isoré et Fleury) et une lettre de l’agent national du district allant dans le même sens. Après « avoir Murement Réflechi » la municipalité désignait les citoyens Petibon,... [Lire la suite]
09 avril 2021

Le 9 avril 1795 à Nogent-le-Républicain : désarmement des membres du comité de surveillance révolutionnaire et secours aux indig

Le 9 avril 1795 à Nogent-le-Républicain : désarmement des membres du comité de surveillance révolutionnaire et secours aux indigents. Le 20 germinal an III (jeudi 9 avril 1795), le conseil général de Nogent-le-Républicain, lors de sa première délibération, prenait connaissance d’un arrêté du représentant en mission Bernier ordonnant le désarmement et la mise sous sa surveillance des membres des anciens comités révolutionnaires connus aussi sous le nom de comités de surveillance[1]. Dans cet arrêté, l’article 3 laissait la... [Lire la suite]