20 mai 2022

Le mardi 20 mai 1795 à Nogent-le-Républicain : assignats démonétisés, tribunal du district, désarmement des « terroristes ».

Le mardi 20 mai 1795 à Nogent-le-Républicain : assignats démonétisés, tribunal du district, désarmement des « terroristes ». Le mardi 20 mai 1795, soit le 1er prairial an III, jour de la luzerne selon le calendrier révolutionnaire, la municipalité de Nogent-le-Républicain/Rotrou tenait trois délibérations : D’abord elle décidait, sur requête de son procureur, de nommer deux de ses membres, les citoyens Desnoyer et Bisson, pour vérifier les sommes détenues par le receveur municipal en assignats démonétisés (car... [Lire la suite]

21 janvier 2022

Les territoires ont une histoire (révolutionnaire).

Nouvelle vidéo postée par la Société des Etudes Robespierriste : Nicolas Soulas, professeur agrégé d’histoire et docteur en histoire moderne, revient sur la réorganisation territoriale de la France opérée par la Révolution française (création des départements, des communes…). A voir ici.
Posté par Nogentrevo à 13:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 juillet 2021

Le 6 juillet 1790 à Mamers : compliment au district et retour...

Le 6 juillet 1790, la municipalité de Mamers sur réquisition de son procureur enregistrait les lois reçues. Mais auparavant ledit procureur demandait l’enregistrement des discours prononcés lors de la visite d’une délégation de la municipalité auprès de l’administration du district nouvellement élue pour en féliciter ses membres et de celui prononcé en retour par un membre du district. La visite de la délégation de la municipalité avait eu lieu le 29 juin 1790, vous trouverez à la suite de la délibération municipale le procès-verbal... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 février 2018

Printemps – été 1793 : la politique du premier maximum et son acceptation.

Nous ne nous intéresserons ici qu’à l’application du premier maximum, celui du 4 mai 1793, et aux réactions qu’il a suscité dans les campagnes. L’étude de la politique de subsistance de l’an II nécessiterait un travail spécifique. La loi du 4 mai 1793 fut accueillie très favorablement à Nogent. Elle répondait aux vœux des taxateurs de novembre 1792. Elle prescrivait des déclarations, des recensements et visites domiciliaires dans les plus brefs délais. Le tableau du maximum devait être établi par le département à partir des... [Lire la suite]
13 février 2018

1793 : Emergence d’un mouvement Sans-Culotte.

L’année 1793 vit l’émergence d’un mouvement Sans – Culotte local. Celui – ci ne se développa essentiellement dans les cantons ébranlés par le puissant mouvement taxateur de l’automne 1792 : Nogent – le – Rotrou, La Bazoche – Gouët, d’Authon – du – Perche[1]. Ces trois cantons étaient les cantons « socialement agités » du district, ceux où s’était développé un mouvement populaire au cours des premières années de la révolution. La concordance est trop grande pour ne pas voir dans le mouvement Sans – Culotte un... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 15:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 février 2018

1792-1793 : Le levée des volontaires.

1. La Patrie en danger : juillet 1792. Devant l’imminence d’un péril militaire au début de l’été 1792, les Jacobins firent appel à l’union du peuple français pour sauver la patrie et la révolution. Début juillet 1792, l’armée des Brunswick et les émigrés de Condé se mirent en branle. Une première loi fut votée, le 8 juillet, fixant les mesures à prendre en cas de danger pour la patrie. Le décret du 11 juillet déclara la patrie en danger. Tous les corps administratifs durent siéger en permanence. Le 24 juillet 1792, le conseil... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 15:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 septembre 2017

« Contre les ennemis de la Liberté ! » : 1791… structuration du mouvement populaire ( intro ).

La question des subsistances ne fut pas le seul facteur de mobilisations populaires, il s’intégra dans tout un contexte de revendications. Une fois le problème de l’approvisionnement résolu ( provisoirement ) les masses populaires se détournèrent de la question frumentaire. Ce qui n’empêcha pas les autorités constituées de rester vigilantes vis-à-vis des problèmes de subsistance et de pauvreté, notamment à Nogent-le-Rotrou. Dans sa séance du 16 janvier 1791, la municipalité de Nogent pris coup sur coup deux décisions portant sur ces... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 septembre 2017

1. Les problèmes religieux (3) : l’installation des prêtres assermentés.

L'installation des prêtres assermentés.  Tous les prêtres réfractaires furent considérés comme démissionnaires et remplacés par de nouveaux curés élus par les assemblées primaires. Les vicaires assermentés furent les principaux bénéficiaires de l’opération, un grand nombre d’entre eux accédèrent à des cures : Forestier, ex – vicaire de St Hilaire de Nogent, devint curé de la même paroisse ; Le Sueur, ex – vicaire de Vichères, fut élu curé de Brunelles ; … Mais tous les prêtres réfractaires ne furent pas remplacés... [Lire la suite]
06 mars 2016

District de Nogent : les diverses administrations.

1ère administration ( 1790 – 12 septembre 1791 ). Procureur – syndic : -       Dugué – le – Jeune. Directoire : -        Guérroult – des – Chabottières[1], président, démissionne le 22 décembre 1790. Remplacé au poste de président du district par Bazin ; le 24 janvier 1791. -       Bazin, notaire à Frétigny. Suppléant du procureur – syndic, remplace Guérroult – des – Chabottières le 24 janvier 1791. Démissionne le 31... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 13:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 mars 2016

Les districts.

Dans l’esprit des Constituants, le district, comme le département, n’était qu’un simple rouage administratif. Les départements furent partagés entre  six et neuf districts, celui d’Eure-et-Loir avait six districts ( Chartres, Châteaudun, Châteauneuf-en-Thymerais, Dreux, Janville et Nogent-le-Rotrou. ). L’administration du district était élue et se composait de 12 membres  et d’un procureur syndic lui aussi élu. Elle était divisée entre un directoire de 4 membres ( dont un président élu par les assemblées primaires ) et un... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 11:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,