13 mai 2022

Le dimanche 13 mai 1795 à Nogent-le-Républicain : subsistances, réorganisation de la garde nationale, secours aux indigents...

Le dimanche 13 mai 1795 à Nogent-le-Républicain : subsistances, réorganisation de la garde nationale, secours aux indigents et fonctionnement de l’Hôtel-Dieu et de la maison des orphelins et certificat de résidence. Le mardi 13 mai 1795, soit le 24 floréal an III, jour de la valériane selon le calendrier révolutionnaire, la municipalité de Nogent-le-Républicain/Rotrou tenait trois délibérations. Au cours de la première, elle prenait un arrêté par lequel elle fixait le prix de la farine et du riz par catégorie de la... [Lire la suite]

08 mai 2022

Le 8 mai 1795 à Nogent-le-Républicain : évaluation des armes, Hôtel-Dieu et Maison des orphelins,prêtres ex-prisonniers.

Le 8 mai 1795, soit le nonidi 19 floréal an III, jour de l’arroche selon le calendrier révolutionnaire, la municipalité de Nogent-le-Républicain/Rotrou tenait 3 délibérations. Au cours de la première délibération les quatre commissaires de la municipalité nommés afin d’évaluer la valeur des armes déposées à la commune rendaient leurs conclusions en estimant ladite valeur à la somme de 5 685# (voir la délibération municipale en date du 13 mars 1795 : ici). Le conseil général arrêtait de rembourser les propriétaires des... [Lire la suite]
07 mai 2022

Le 07 mai 1795 à Nogent-le-Républicain : Hôtel-Dieu et maison des orphelins, pétition à la commission des secours publics.

Le 18 floréal an III, jour de la corbeille d’or (mercredi 07 mai 1795), l’agent national près la commune de Nogent déposait sur le bureau du conseil général la pétition à la commission des secours publics qu’il avait été chargé de rédiger lors de la séance de la veille, (06 mai 1795, voir ici). Le conseil général approuvait cette pétition mais décidait de la soumettre, avant de l’envoyer à ses destinataires, au citoyen Bernier, représentant en mission présent à Nogent, afin d’en obtenir son appui. «[Bas du feuillet 29 recto] ... [Lire la suite]
06 mai 2022

Le 06 mai 1795 à Nogent-le-Républicain : fonds de fonctionnement de l’Hôtel-Dieu et de la maison des orphelins, paiement des arm

Le 06 mai 1795 à Nogent-le-Républicain : fonds de fonctionnement de l’Hôtel-Dieu et de la maison des orphelins, paiement des armes déposées à la municipalité. Le 17 floréal an III, jour de la pimprenelle (mardi 06 mai 1795), à la demande d’un de ses membres le conseil général confiait à son agent national, Pierre Lequette, le soin de rapporter au citoyen Bernier[1], représentant en mission, à ce moment présent à Nogent, des requêtes : d’abord d’agir pour débloquer des fonds dus par la commission de secours publics pour le... [Lire la suite]
25 octobre 2021

Le 25 octobre 1790 à Nogent-le-Rotrou : inventaire de la maison des orphelins.

Séance du lundi 25 octobre 1790 : inventaire maison des orphelins. 90_10_25___Nogent « Ce Jourd'hui Vingt cinq octobre mil Sept cent quatre Vingt dix Dans l'assemblée du Corps municipal De la ville de nogent le rotrou ou se Sont trouvés M. M. Gouhier, Baugard, G. petibon, Gallet, Guimoneau officiers municipaux ; Le Suppléant du procureur de la commune à representé qu'il ètoit urgent de proceder à l'inventaire de la communauté des orphelins pour plusieurs motifs, d'abord pour pouvoir liquider l'instance qui venoit d'etre... [Lire la suite]
05 septembre 2021

Le 5 septembre 1791 à Nogent-le-Rotrou.

Le lundi 5 septembre 1791, la municipalité de Nogent-le-Rotrou tenait trois délibérations : 91_09_05 Dans la première, elle enregistrait la démission de  André Beulé de ses fonctions d’administrateur et de receveur de la maison des orphelins de la ville. Aujourd’hui Cinq Septembre mil Sept Cent quatre vingt onze devant nouS oFFiciers municipauX de la ville de noGent Le rotrou composant le Bureau municipal de la meme Ville est comparu le S. andré Beulé Fils Bourgeois demeurant en cette ville administrateur de la... [Lire la suite]
30 août 2021

Le 30 août 1793 à Nogent le Rotrou.

Le vendredi 30 août  1793, la municipalité de Nogent décidait le renvoi et le remplacement de la directrice de la maison des orphelins pour mauvais traitement sur les enfants. Cette mesure permit à la municipalité de laïciser la direction de cette maison en nommant en lieu et place de la supérieure la citoyenne veuve Papin. Dans la même délibération étaient nommés des commissaires chargés de surveiller la tenue de cet établissement, le citoyen Ferré-Jallon étant, pour sa part, nommé trésorier de ce dernier en remplacement du... [Lire la suite]