17 décembre 2015

La Révolution à Nogent – le – Rotrou ?

Dans la notice que Wikipédia consacre à Nogent le Rotrou, le passage historique portant sur la période révolutionnaire est des plus concis se résumant pour l'essentielle à la phrase suivante :" Les violences liées à la Révolution française touchèrent peu Nogent-le-Rotrou, rebaptisée brièvement Nogent-le-Républicain et promue chef-lieu de district, puis sous-préfecture"[1]. C'est pour le moins succinct, voire caricatural. Au mieux cela traduit un manque évident d’information[2] mais on peut déceler également une conception... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 11:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 juin 2020

Registre des délibérations de la commune de Nogent-le-Républicain an 3.

Paragraphe d'introduction du troisième registre des délibérations municipales de la commune de Nogent-le-Rotrou.      Feuillet premier [numéro absent, le coin droit en haut étant déchiré] « Registre Servant a jnscrire les actes, déliberations Et procés Verbaux du conseil général dela Commune de Nogent le Republicain c[feuillet déchiré] le Rotrou departement d’Eure Et loir commencé le dix Neuf ventoSe an trois[1] dela République Francaise Contenanr 188[nombre ajouté par une seconde main à la... [Lire la suite]
19 juin 2020

Janvier 1793, Naissances à Nogent-le-Rotrou.

Janvier 1793, Naissances à Nogent-le-Rotrou. Premier registre des actes de naissance dans la commune de Nogent-le-Rotrou. Le 1° janvier 1793, acte de naissance d’Octavie Vigneron, fille de Jean Marin Vigneron, taillandier, et de Marie Anne Griel son épouse, le couple vivant rue de Coffres[1], paroisse Saint Hilaire de Nogent. Le registre est conservé aux archives municipales de Nogent-le-Rotrou (côte 1 E 1), mais pour cause de confinement je le transcris en ligne depuis les archives départementales d’Eure-et-Loir (côte 3 E... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 janvier 2020

Jean Jacques Rousseau Proust.

Le 3 nivôse de l’an VII (23 décembre 1798) Nogent-le-Rotrou tutoie les cimes de la littérature …. En effet ce jour là le citoyen Jean Laurent Proust venait déclarer la naissance d’un fils la veille au soir vers les 10 heures en sa demeure, fils qu’il prénomma Jean Jacques Rousseau, ne laissant ainsi aucun doute sur la référence au solitaire d’Ermenonville[1]. Et ce d’autant que quelques mois plus tard naissait un autre nogentais proustien qui fût prénommé Emile[2]. Nous pouvons laisser ainsi errer notre imagination à ce qu’aurait... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 novembre 2019

Un Nogentais déchristianisateur au Mans.

Lors du mouvement de déchristianisation qui toucha la France au cours de l'automne1793 jusqu'au printemps 1793-94, le département de la Sarthe sans être à la pointe du mouvement l'accueillit favorablement. Le 30 brumaire de l'an II ( 20 novembre 1793 ) Jacques-Alexis Jourdain ( qui se faisait appelé Marat-Cincinatus ), natif de Nogent-le-Rotrou, prenait la parole devant la société républicaine du Mans en présence des deux représentants en mission Thirion et Garnier de Saintes afin d'expliquer son geste d'abdication de ses fonctions... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 février 2018

Printemps – été 1793 : la politique du premier maximum et son acceptation.

Nous ne nous intéresserons ici qu’à l’application du premier maximum, celui du 4 mai 1793, et aux réactions qu’il a suscité dans les campagnes. L’étude de la politique de subsistance de l’an II nécessiterait un travail spécifique. La loi du 4 mai 1793 fut accueillie très favorablement à Nogent. Elle répondait aux vœux des taxateurs de novembre 1792. Elle prescrivait des déclarations, des recensements et visites domiciliaires dans les plus brefs délais. Le tableau du maximum devait être établi par le département à partir des... [Lire la suite]

10 septembre 2017

« Contre les ennemis de la Liberté ! » : 1791… structuration du mouvement populaire ( intro ).

La question des subsistances ne fut pas le seul facteur de mobilisations populaires, il s’intégra dans tout un contexte de revendications. Une fois le problème de l’approvisionnement résolu ( provisoirement ) les masses populaires se détournèrent de la question frumentaire. Ce qui n’empêcha pas les autorités constituées de rester vigilantes vis-à-vis des problèmes de subsistance et de pauvreté, notamment à Nogent-le-Rotrou. Dans sa séance du 16 janvier 1791, la municipalité de Nogent pris coup sur coup deux décisions portant sur ces... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 septembre 2017

1. Les problèmes religieux (1).

La confiscation des biens de l'Eglise, ordonnées par les décrets du 2 novembre 1789, rendait nécessaire une réorganisation de l’Eglise de France.   L’Assemblée s’occupa d’abord des ordres monastiques qui furent abolis par la loi du 13 février 1790. Les religieux et religieuses avaient le choix entre :quitter définitivement les ordres ou bien se regrouper en un certain nombre d’établissements qui leur furent désignés.  En Eure – et – Loir, la maison des « ci – devants » Dominicains fut réservée à cet effet. ... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 septembre 2017

1. Les problèmes religieux (2) : les prestations de serments.

Le 12 juillet 1790, L'Assemblée adopta la Constitution civile du clergé proposée par son comité ecclésiastique. La Constituante voulait ainsi créer une Eglise nationale capable de la seconder dans la consolidation du nouvel ordre des choses. La loi du 27 novembre 1790 exigea que le clergé prêtât serment à la constitution. Ce fut le début d’un schisme de l’Eglise. Elle se divisa en deux camps d’importance égale, d’un côté le clergé constitutionnel qui accepta le serment, de l’autre les insermentés ou réfractaires qui le refusèrent.... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 septembre 2017

1. Les problèmes religieux (3) : l’installation des prêtres assermentés.

L'installation des prêtres assermentés.  Tous les prêtres réfractaires furent considérés comme démissionnaires et remplacés par de nouveaux curés élus par les assemblées primaires. Les vicaires assermentés furent les principaux bénéficiaires de l’opération, un grand nombre d’entre eux accédèrent à des cures : Forestier, ex – vicaire de St Hilaire de Nogent, devint curé de la même paroisse ; Le Sueur, ex – vicaire de Vichères, fut élu curé de Brunelles ; … Mais tous les prêtres réfractaires ne furent pas remplacés... [Lire la suite]