07 décembre 2022

Le 7 décembre 1792 à Nogent-le-Rotrou : nouvelle municipalité.

Le vendredi 7 décembre 1792, la municipalité de Nogent-le-Rotrou enregistrait les nominations des notables de la nouvelle municipalité. 92_12_07 « Ce JourdhuY Sept decembre mil Sept cent quatre vingt DouZe L’an 1.er de la République F.aise En l’assemblée permanente Du Conseil général De la commune de la nogent le Rotrou Tenüe publiquement. Sont comparus Les citoyens Boucher Serrurier et Martiniere commiSSaires nommès par la SectioN de la Liberté, et les citoyens Jallon l’ainé et Lami commiSSaires nomméS par la SectioN de... [Lire la suite]

06 décembre 2022

Le 6 décembre 1792 à Nogent-le-Rotrou : grains pour l'étapier, remplacement d'un officier municipal.

Le jeudi 6 décembre 1792, la municipalité de Nogent-le-Rotrou tenait deux délibérations : 92_12_06 Dans la première, elle s’adressait au département, sur la demande de l’étapier de la ville,  pour que cette administration nomme des commissaires aux fins de faire expédier 22 sacs de farine à Nogent. « Ce Jourd’huY SiX Décembre mil Sept cent quatre vingt douZe l’an 1.er de la Republique françaiSe. En L’aSsemblée permanente du Conseil général de la Commune de Nogent le rotrou Tenüe publiquement. est comparu Le... [Lire la suite]
05 décembre 2022

Le 5 décembre 1792 à Nogent - le – Rotrou un Manceau déclare sa prénce à Nogent.

Ce mercredi comparaissait devant la municipalité de Nogent-le-Rotrou un citoyen du Mans venu faire constater sa présence sur le territoire de la République. 92_12_05 « Ce Jourd’huY Cinq Décembre mil Sept cent quatre vingt douze 1.er de la Republique françaiSe. En L’aSsemblée permanente du conseil Général de la Commune de Nogent le Rotrou tenüe publiquement. est comparu Le citoyen aleXande Charles François Bouteillier demeurant au Mans Lequel a dit qu’il Se présentoit en cette municipalité pour Faire constater sa préSence dans... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 décembre 2022

Le 4 décembre 1792 à Nogent -le – Rotrou : élection d'officiers municipaux.

Ce mardi, la municipalité de Nogent-le-Rotrou enregistrait les élections de huit officiers municipaux. 92_12_04 « Ce jourd’hui Quatre decembre mil Sept cent quatre vingt douZe l’an 1er de la Republique française. En l’assemblée permanente du Conseil Général de la  Commune de Nogent Le  rotrou tenante publiquement. Sont comparus Les citoyens ; Jallon & antoine Pascal Robet [ Robbe ] commissaires nommés par la Section de l’égalité, et. Lesquels ont representé sur le Bureau chacun un eXtrait des procés verbaux... [Lire la suite]
03 décembre 2022

Le 3 décembre 1792 à Nogent – le - Rotrou : H Vasseur nouveau maire de la ville.

Le Lundi 3 décembre 1792, la municipalité de Nogent-le-Rotrou entérinait la nomination de H. Vasseur comme nouveau maire suite aux élections dans les deux assemblées primaires de la ville : 92_12_03 « Ce Jourd’huy trois decembre mil Sept cent quatre vingt douze L’an 1er de la République française En l’assemblée permanente du Conseil Général de la commune de Nogent Le Rotrou tenüe publiquemment sont comparus Les Citoyens Boucher et Joubert commissaires nommés par la Section de la Liberté et les citoyens ferré Jallon, et... [Lire la suite]
29 novembre 2022

Le 29 novembre 1792 à Nogent-le-Rotrou : tribunal du district.

Le jeudi 29 novembre 1792, la municipalité de Nogent-le-Rotrou procédait à l’installation du tribunal de district nouvellement élu. 92_11_29___Nogent « Aujoud’huÿ vingt neuf novembre mil Sept Cent quatre vingt Douze L’an 1er de la republique française [ et non françoise ] . Neuf heures du matin en l’assemblée du conseil general de la Commune de la ville de nogent Le rotrou Seante en La salle du district de la ditte ville Le procureur de la Commune après lecture faite du procés verbal de nomination faite par Le corps electoral... [Lire la suite]

28 novembre 2022

Le 28 novembre 1792 à Nogent-le-Rotrou : salaire de gardes meubles, biens nationaux.

Le mercredi 28 novembre 1792, la municipalité de Nogent-le-Rotrou entendait la demande de salaires des deux gardes meubles nommés pour veiller sur les biens des maisons des Ursulines et du Nazareth, et leur accordait la somme de  40 sous ( soit 2 livres ) par jour de garde. 92_11_28___Nogent « Ce Jourd’huy  Vingt  Huit Novembre mil Sept cent quatre Vingt douZe L’an premier de la République FrançoiSe. En l’assemblée permanente Du Conseil Général de la Commune de NoGent le Rotrou tenüe publiquement. Sont... [Lire la suite]
26 novembre 2022

Le 26 novembre 1792 à Nogent-le-Rotrou : tribunal de paix.

Le lundi 26 novembre 1792, la municipalité de Nogent-le-Rotrou enregistrait les nominations des assesseurs du juge de paix de la ville, puis celle de son greffier : 92_11_26___Nogent « CejourdhuY Vingt SiX novembre mil Sept cent quatre vingt douze l’an premier de la liberté de legalité et de La republique Froi.e. En l’aSsemblée permanente du conSeil G.al de la Commune de Nog.t le Rotrou tenüe publiquement. Sont comparus les citoyens Boucher et quatranvauX commissaires nommés par la Section De la liberté et les... [Lire la suite]
25 novembre 2022

Le 25 novembre 1792 à Nogent-le-Rotrou : juge de paix.

Le dimanche 25 novembre 1792, la municipalité de Nogent-le-Rotrou enregistrait l’élection du juge de paix de la ville. 92_11_25___Nogent « Ce JourdhuY vingt cinq Novembre mil Sept cent quatre vingt douze L’an premier de la Republique FrançoiSe. En l’aSsemblée permanente du conSeil G.al de la Commune de Nogent le Rotrou tenüe publiquement Les citoYens Boucher Serrurier & Barbier huiSsier deputés de l’aSsemblée primaire de la SectioN de la liberté, et les citoYens Jean Jallon & huger députés de la Section de l’egalité,... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 novembre 2022

Le 24 novembre 1792 à Nogent-le-Rotrou émeutte taxatrice.

Le samedi 24 novembre 1792, la municipalité de Nogent-le-Rotrou commençait ses délibérations par l’enregistrement de 3 lois[1]. Le reste de la séance, fort mouvementée, fut entièrement consacré à la « gestion » d’une émeute taxatrice qui venait d’éclater sur le marché de la ville. En fait, ce ne fut pas la municipalité qui s’adressa aux émeutiers mais le procureur syndic du district, le citoyen Dugué-le-jeune[2]. La municipalité, quant à elle, céda bien vite sous la pression de la foule. A la fin de l’émeute le procureur de... [Lire la suite]