08 mars 2016

Politisation des pratiques folkloriques en Sarthe entre 1789 et 1793.

Dans son ouvrage consacré aux Jacobins de l’Ouest[1], Christine Peyrard rapporte plusieurs exemples de résurgences de pratiques « folkloriques » durant les mobilisations populaires des quatre premières années de la révolution dans la Sarthe. Nous en avons retenus deux qui se déroulèrent dans l’est du département à quelques dizaines de kilomètres de Nogent-le-Rorou. A Mamers[2], ce fut la pratique séculaire du charivari qui connut une forme de politisation. En novembre 1791, un marchand drapier ayant refusé de faire baptiser... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 09:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 janvier 2016

2. Les réfractaires (1).

Dans le département, les réfractaires furent peu nombreux et ne représentaient que 17, 4 % de l’ensemble du clergé tenu à la prestation du serment[1], ce qui ne représentait que 125 personnes sur un total de 718. Tableau n° 1: Proportion du clergé constitutionnel et réfractaire dans le département d’Eure – et – Loir ( 31 mai 1791 )[2]. Dans le district de Chartres ils regroupaient, tout de même, près du quart de l’ensemble du clergé : 48 sur 199. Ce phénomène s’expliquait par une forte concentration à Chartres même de... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 janvier 2016

2. Les réfractaires ( 2 ).

1. Dans le district de Nogent – le – Rotrou,  il n’y avait que 10 % de vicaires réfractaires alors que les curés étaient opposés à la constitution civile du clergé à hauteur de 29 %. Cette dernière proportion était, d’ailleurs, la plus forte de tout le département. Le district de Nogent – le – Rotrou connut une certaine opposition à la constitution civile du clergé de la part des curés. Plus du quart d’entre eux refusèrent de prêter le serment. Nogent et son district constituaient une zone relativement réfractaire dans le... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 décembre 2015

6. 1791…convergence entre le mouvement populaire et les « patriotes révolutionnaires » (synthèse).

L’année 1791 constitua une période de structuration du mouvement populaire dans le district de Nogent – le – Rotrou. Ce fut l’année des clarifications. En 1791, le mouvement populaire opta clairement pour le camp de la révolution, il élargit le cercle de ses ennemis à l’ensemble de ceux qui s’opposaient à la révolution. Il désigna avec précision ces ennemis politiques. En 1789 – 1790, le mouvement populaire se battait contre les accapareurs, les blatiers. A ces ennemis traditionnels du « peuple » consommateur, il ajouta, en... [Lire la suite]