26 juillet 2017

Collège de l’Oratoire du Mans au XVIIIe siècle.

A lire un article de Thierry Gouault paru dans la dernière livraison des Annales de Bretagne et des Pays de Loire ( Tome 124 – juin 2017 – numéro 2 ) : «  L’enseignement des langues anciennes au collège de l’Oratoire du Mans au XVIIIe siècle ». Résumé : « La refondation du collège (loi du 8 juillet 2013) prévoit de nouvelles modalités pour l’apprentissage du latin et du grec. Cette réforme a entrainé un débat, qui a dépassé le clivage politique traditionnel, sur la place du latin et du grec dans les... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 décembre 2015

Le problème des subsistances au XVIIIème siècle.

1. Un problème omniprésent.  Au XVIIIeme siècle, la France vivait dans la hantise des disettes, le souvenir des famines passées et la crainte de leur retour. Les subsistances constituaient le souci majeur de la plus grande partie de la population, celle qui dépendait du marché pour se fournir en pain ou en grains. On distinguait deux types de disettes : Le premier résultait des conséquences d’une mauvaise récolte, entraînant une pénurie de grains et donc une hausse des prix, notamment à partir de la fin de l’hiver... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 13:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 décembre 2015

« Juste prix » et police des marchés.

Du lieutenant-général de police aux fonctionnaires locaux, les autorité de l’Ancien régime soulignaient la nécessité  d’assurer  « le juste prix » en matière de produits de première nécessité et particulièrement en ce qui concernait le grain. Cette conception pouvait se résumer ainsi : pour être équitable les prix ne devaient ni mécontenter les marchands ni léser les consommateurs. Ils étaient fondés sur un idéal de modération, un prix était jugé « juste » quand les marchands se réservaient un bénéfice... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 13:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 décembre 2015

Les ordres privilégiés.

1. La noblesse. La nature même de nos sources ne nous permet pas de définir la proportion de la noblesse dans la population ; en effet dans le recensement datant du début de l’an IV, les nobles n’y apparaissaient pas en tant que tels. De même P. Desseix les ignore totalement, basant son étude sur les rôles de taille ( essentiellement celui de 1759 ). Nous en sommes donc réduits aux estimations nationales ; on s’accorde généralement à penser que la noblesse représentait 1,5% de la population totale[1]. En était – il... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 12:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 décembre 2015

La bourgeoisie dans le futur district de Nogent-le-Rotrou.

La bourgeoisie, dans ses diverses variantes, représentait 6% de la population active du district. La bourgeoisie proprement dite était composée des personnes que « le recenseur », lui – même, qualifiait de « bourgeois », « rentiers », « propriétaire » ou « négociant ». Cette couche sociale ne représentait qu’une très faible proportion de la population active : 1,56%. Son importance numérique était encore plus faible encore que la noblesse, elle ne représentait qu’un peu plus de... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 décembre 2015

Le peuple urbain.

La bourgeoisie n’était pas la seule composante sociale, et de loin, du tiers-état, celui – ci était également constitué de ce que, faute d’un autre terme plus adéquat, nous appelons « le peuple », cet ensemble de couches sociales qu’à l’époque on nommait la « plèbe », non sans une touche péjorative prononcée, quand ce n’était pas des termes nettement plus dévalorisant du type «  populace »…. Ce « peuple » représentait l’immense majorité de la population active du district : 88,53%. Il... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 décembre 2015

Le peuple des campagnes.

La majorité de la population du perche nogentais restait rurale ( 83, 40% de la population active en l’an IV vivait hors de Nogent ) ; mais les ruraux étaient loin d’être exclusivement des paysans. A côté des cultivateurs d’autres ruraux tiraient leurs ressources essentielles de l’exercice de métiers non – agricoles ; sans parler de la petite bourgeoisie commerçante ou de profession libérale indispensable à tous bourgs.  1. L’économie rurale. Les campagnes du futur district se caractérisaient, comme de nos jours,... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 11:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
14 décembre 2015

Le cadre général : le Perche.

Nogent – le – Rotrou est reléguée à l’extrémité ouest du département d’Eure – et – Loir. On considère ce département comme un pays de grande culture, dominé par les immenses étendues céréalières du plateau beauceron. En fait, il est divisé en plusieurs « pays », la Beauce n’en occupe que la moitié de la superficie, l’autre moitié se répartissant entre le pays drouais au nord, le Thymerais au    nord – ouest et le Perche à l’ouest. Les limites entre ces divers « pays » sont quelquefois difficiles à... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,