05 janvier 2021

Le 5 janvier 1791 à Mamers : atelier de charité.

  Le mercredi 5 janvier 1791, La municipalité de Mamers arrêtait de faire commencer un atelier de charité à partir du mardi suivant (soit le 11 janvier) utilisant 800# livres destinées à cet effet qui se trouvaient dans les caisses de l’ancien trésorier (le Sieur Renard)[1], un conseil général de la commune convoqué pour le dimanche 9 janvier prochain devant définir le lieu du chantier et les travaux à effectuer. Les pauvres de la ville souhaitant travailler à ce chantier devaient venir s’inscrire à l’hôtel de ville le samedi 8... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 décembre 2020

Le 03 décembre 1790 à Mamers : matériel pour le bureau de paix et paiement de l’expert envoyé au Mans.

Le vendredi 03 décembre 1790, la municipalité de Mamers, à la requête de son procureur, autorisait son secrétaire-greffier à fournir au bureau de paix et conciliation, siégeant à l’hôtel de ville, le matériel nécessaire à ses activités (voir la délibération du 6 novembre 1790 par là). Puis elle entendait la réponse du sieur Hardouin, élu au département, à sa demande d’intervention pour soutenir les intérêts de Mamers lors de la répartition des deniers destinés aux ateliers de charité et autorisait son receveur à payer six livres à... [Lire la suite]
30 novembre 2020

Le 30 novembre 1790 à Mamers : fonds pour les ateliers de charité et demande de Bois de la forêt de Perseigne à « Monsieur ».

Le mardi 30 novembre 1790, la municipalité de Mamers, à la demande de son procureur de la commune, en voyait une requête au sieur Hardouin, membre du département, et autorisait son procureur, afin de faire aboutir plus rapidement la requête, à envoyer un expert auprès du département plaider la cause de Mamers le jeudi suivant (2 décembre 1790), jour où devait être répartis les fonds destinés à financer les travaux de charité. En suite elle réitérait la même demande que l’année précédente, auprès de Monsieur (frère du roi), pour... [Lire la suite]
18 septembre 2020

Le 18 septembre 1790 à Mamers : Etablissement pour bannir la mendicité proposé par le citoyen Nibelle.

Le samedi 18 septembre 1790, dans une seconde délibération la municipalité de Mamers entendait la requête de son procureur de la commune venu faire la promotion d’un mémoire d’un citoyen de la ville, le sieur Nibelle, proposant la mise ne place d’un établissement visant à éradiquer la mendicité et spécialement celle liée à l’anémie de la fabrication de toiles. La municipalité nommait deux de ces membres aux fins d’examiner ledit mémoire et d’en faire un rapport. Au stade de nos recherches en archives nous ne connaissons pas la teneur... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 09:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 mai 2017

Le 18 septembre 1790 à Mamers : Etablissement pour bannir la mendicité proposé par le citoyen Nibelle.

Le samedi 18 septembre 1790, dans une seconde délibération la municipalité de Mamers entendait la requête de son procureur de la commune venu faire la promotion d’un mémoire d’un citoyen de la ville, le sieur Nibelle, proposant la mise ne place d’un établissement visant à éradiquer la mendicité et spécialement celle liée à l’anémie de la fabrication de toiles. La municipalité nommait deux de ces membres aux fins d’examiner ledit mémoire et d’en faire un rapport. Au stade de nos recherches en archives nous ne connaissons pas la teneur... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 mai 2017

Le 30 novembre 1790 à Mamers : fonds pour les ateliers de charité et demande de Bois de la forêt de Perseigne à « Monsieur ».

Le mardi 30 novembre 1790, la municipalité de Mamers, à la demande de son procureur de la commune, en voyait une requête au sieur Hardouin, membre du département, et autorisait son procureur, afin de faire aboutir plus rapidement la requête, à envoyer un expert auprès du département plaider la cause de Mamers le jeudi suivant (2 décembre 1790), jour où devait être répartis les fonds destinés à financer les travaux de charité. En suite elle réitérait la même demande que l’année précédente, auprès de Monsieur (frère du roi), pour... [Lire la suite]
24 mai 2017

Le 03 décembre 1790 à Mamers : matériel pour le bureau de paix et paiement de l’expert envoyé au Mans.

Le vendredi 03 décembre 1790, la municipalité de Mamers, à la requête de son procureur, autorisait son secrétaire-greffier à fournir au bureau de paix et conciliation, siégeant à l’hôtel de ville, le matériel nécessaire à ses activités (voir la délibération du 6 novembre 1790 par là). Puis elle entendait la réponse du sieur Hardouin, élu au département, à sa demande d’intervention pour soutenir les intérêts de Mamers lors de la répartition des deniers destinés aux ateliers de charité et autorisait son receveur à payer six livres à... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 03:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 mai 2017

Le 5 janvier 1791 à Mamers : atelier de charité.

Le mercredi 5 janvier 1791, La municipalité de Mamers arrêtait de faire commencer un atelier de charité à partir du mardi suivant (soit le 11 janvier) utilisant 800# livres destinées à cet effet qui se trouvaient dans les caisses de l’ancien trésorier (le Sieur Renard)[1], un conseil général de la commune convoqué pour le dimanche 9 janvier prochain devant définir le lieu du chantier et les travaux à effectuer. Les pauvres de la ville souhaitant travailler à ce chantier devaient venir s’inscrire à l’hôtel de ville le samedi 8 et... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 02:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 janvier 2016

L’indigence dans le district de Nogent-le-Rotrou durant la Révolution Française.

1. Un souci constant... Un problème permanent se posait dès les premières années de la Révolution française aux nouvelles autorités constituées, celui de l’indigence. Le district de Nogent connaissait une proportion de pauvres sensiblement plus fort que les autres districts du département d’Eure – et – Loir, à cela s’ajoutait un chômage endémique pour tous les compagnons et artisans occupés au travail des étamines. L’immense majorité des habitants des villes et des campagnes  était dans une situation précaire et pouvait... [Lire la suite]
Posté par Nogentrevo à 17:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,