21 août 2022

Le vendredi 21 août 1795 à Nogent-le-Républicain : « terroristes » de l’ancienne municipalité, certificat de civisme pour Binois

Le vendredi 21 août 1795, soit le 4 fructidor an III, jour de l’escourgeon selon le calendrier révolutionnaire, la municipalité de Nogent-le-Républicain/Rotrou tenait deux délibérations. Le conseil général, sur requête de l’administration du district concernant une plainte du citoyen Courtin juge du tribunal du district vis-à-vis de l’ancienne municipalité déposée au « Bureau de sûreté » près cette administration, répondait qu’elle ne pouvait rendre compte de la conduite de l’ancienne municipalité à l’égard dudit... [Lire la suite]

19 juillet 2022

Le 19 juillet 1793 à Nogent-le-Rotrou : société populaire, convertir les cloches en canons, certificat de civisme.

Le vendredi 19 juillet  1793, la municipalité de Nogent-le-Rotrou tenait trois délibérations : 93_07_19 Dans la première, la municipalité recevait les membres de la Société populaire de la ville, son président, Bessirard le jeune, offrant un drapeau tricolore portant les symboles de la fraternité, de l’union, de la liberté et de l’égalité : « Ce Jourd’huY  dix neuf Juillet mil Sept cent quatre Vingt treize deuXiême  de la République FrancaiSe En l’assemblée permanente du ConSeil Général de la... [Lire la suite]
17 juin 2022

Le 17 juin 1793 à Nogent-le-Rotrou subsistances, don patriotique, conflit avec Proust.

Le lundi 17 juin  1793, la municipalité tenait trois délibérations : 93_06_17 Dans la première, elle nommait un commissaire chargé de convaincre les cultivateurs, des communes du district proches de la Beauce, d’approvisionner le marché de Nogent en grains : « Ce Jourd’huY DiX Sept Juin mi Sept Cent quatre Vingt TreiZe L’an 2.e de la République f.oise En l’assemblée Permanente du Conseil Généralde la Commune de NoGent Le Rotrou Tenüe PubliQuement. Le Procureur de la Commune a obServé que les Subsistances... [Lire la suite]
04 juin 2022

Le jeudi 04 juin 1795 à Nogent-le-Républicain : subsistances et certificats de civisme.

  Le jeudi 04 juin 1795, soit le 16 prairial an III, jour de l’œillet selon le calendrier révolutionnaire, la municipalité de Nogent-le-Républicain/Rotrou tenait trois délibérations, les deux premières étaient consacrées aux subsistances. Tout d’abord, le procureur de la commune faisait état d’un arrêté, en date du 23 floréal (12 mai 1795) à Chartres, du représentant en mission Bernier accordant à la ville de Nogent des réquisitions de cent quintaux de grains auprès de deux cultivateurs, nommément cités dans ledit arrêté (les... [Lire la suite]
01 juin 2022

Le 1er juin 1793 à Nogent-le-Rotrou : faux assignats, garde nationale, maison des orphelins

  Le samedi 1er juin  1793, la municipalité de Nogent-le-Rotrou tenait trois délibérations : 93_06_01 Dans la première, elle discutait à propos d’un faux assignat de vingt-cinq livres : « Ce JourD’huY 1.r JuiN 1793  2.e  de la Republique F.aise En l’aSsemblée Permanente du ConSeil Général de la Commune de NoGent le rotrou Tenüe publiquement. Est comparû Le C.en J. J. Proust trésorier du district de Cette ville lequel nous a déposé un assignat de vingt cinq livres de la Somme de Vingt Cinq de... [Lire la suite]
14 avril 2022

Le 14 avril 1793 à Nogent-le-Rotrou certificats de civisme sauf pour Daupeley et Pauthier fils.

Le dimanche 14 avril 1793, la municipalité de Nogent-le-Rotrou attribuait des certificats de civisme à toute une série de personnes travaillant dans des services administratifs mais en refusait un  au sieur Daupeley fils commis secrétaire dans les bureaux du district et réitérait son refus à  son collègue Pauthier fils : 93_04_14 « CeJourdhuy quatorze avril 1793.  2.e  de la République françaiSe. En l’assemblée Permanente dU ConSeil Général de la commune de NoGent le rotrou Tenüe publiquement. Sont... [Lire la suite]

12 mars 2022

Le 12 mars 1794 à Nogent le Républicain : commis aux écritures, serment de religieuses, déménagement, certificat de civisme...

Le 22 ventôse an II ( mercredi 12 mars 1794 ) la municipalité de Nogent commençait ses délibérations  par  recruter deux commis aux écritures, sur requête du maire, l’un comme second adjoint secrétaire-greffier afin de rédiger les rôles d’imposition et l’autre chargé de seconder l’agent national dans ses fonctions d’officier public ( surtout en ce qui concernait l’état civil ). Les appointements du citoyen Tison, secrétaire-greffier, étaient augmentés dans le même mouvement ainsi que celui du citoyen Montigny son premier... [Lire la suite]
12 mars 2022

Le 12 mars 1793, Nogent-le-Rotrou harcèle Proust.

Dans sa délibération du mardi 12 mars 1793, la municipalité de Nogent réfutait un exploit de justice du citoyen Proust visant à faire annuler la décision de lui refuser un certificat de civisme prise la semaine précédente ( le 5 mars 1793 ). Elle s’adressait à l’administration départemental pour trancher : 93_03_12 « Ce Jourd’huY douZe mars mil  Sept cent quatre Vingt Treize deuXiême de la République f.oise En l’aSsemblée permanente du Conseil G.al de la Commune De Nogent Le Rotrou Tenüe publiquement. Le Sécrétaire... [Lire la suite]
11 mars 2022

Le 11 mars 1794 à Nogent leRépublicain serment d'ex-religieuses, certificat de civisme, réfugiés de la vendée.

Le 21 ventôse an II ( mardi 11 mars 1794 ) la municipalité de Nogent-le-Républicain tenait trois délibérations. Au cours de la première elle recevait à nouveau le serment d’ex-religieuses domiciliées à Nogent. « Aujourd’hui vingt unieme VentoSe an deuX de la RePublique Française une & indivisible En L’asSemblée permanente du Conseil Général de La Commune de nogent Se Sont Présentés en la maison Commune de nogent Les Citoyennes marie LouiSe Richardeau eX sœur hosPitaliere de la Ferté et  Bernard [sic] et de Présent... [Lire la suite]
08 mars 2022

Le 8 mars 1793 à Nogent-le-Rotrou : certificats de civisme et de résidence.

Le vendredi 8 mars 1793, la municipalité de Nogent-le-Rotrou tenait deux délibérations : 93_03_08 Dans la première elle refusait de donner un certificat de civisme au citoyen Guerroult l’aîné, dit des Chabottières, juge du tribunal de district : « Ce Jourd’huY Sept mars  huit mars mil  Sept Cent quatre vingt treize L’an deuXiême de la République Faise. Le Procureur De la CommunE  a Fait rapport d’une petitïoN préSentée par Le cit. gueroult l’ainé Homme de loi Tendante à obtenir un certificat de... [Lire la suite]