Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Révolution Française à Nogent le Rotrou

2 auteur portrait

La Révolution Française à Nogent le Rotrou
  • Nogent-le-Rotrou et son district durant la Révolution française avec des incursions dans les zones voisines ( Sarthe, Orne, Loir-et-Cher voire Loiret ). L'angle d'attaque des études privilégie les mouvements sociaux et les archives locales et départemental
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog

Le Pére Gérard

Le blog généraliste du
Voir le blog généraliste du "Père Gérard" : le Percheron Kibul.
Archives
22 avril 2016

Le 30 août 1789 à Mamers.

Ce dimanche, le comité de sûreté de l’hôtel de ville de Mamers délibérait sur cinq « objets ». Dans un premier temps était abordée la question des compétences dudit comité, ce dernier reporta à l’assemblée nationale la définition des compétences de ces institutions qui de fait disparurent au profit de municipalités élues. Ensuite étaient abordées des questions plus concrètes de réparations à faire dans la ville et de distribution de poudre aux membres de la « milice nationale ». Dans ce dernier cas, il était arrêté de faire décharger les fusils après les tours de garde effectués afin d’économiser la quantité de poudre utilisée.

89-08-30

« Aujourdhuy Dimanche trente aoust mil Sept cent quatre vingt neuf Assemblée du comité de Sureté de L hôtel de Ville a été faitte.

A laquelle a été réprésenté par un des membres 1.° quil Seroit nèceSsaire de déterminer qu’elles Seront les fonctions du Comité  Soit  pour raison de la police qui le concerne Soit pour raison des matiéres qui Soient de Sa Compétence..

2.° que La couverture du puits de la place des grains etant  en partie usée il Seroit à propos de faire faire une  Voute en pierre pour èviter Les accidents qui pourroient Survenir : que Journellement il pasSe des voitures Sur La couverture en bois, et qu’en élevant une petite maçonnerie à Deux ou trois pieds de terre ; les Voitures ne Seroient plus exposées au même danger.

3.° qu’il Seroit néceSsaire de prendre des précautions pour Les reparations qui Sont à faire au presbitére de la cure de notre dame de cette ville que M.r Le Tondeur a enlevé en partie Ses meubles pour Les transférer en la parroiSse de S.t Vincent dont il est actuellement curé, et qu’il Ý auroit à craindre que les habitants de Mamers devinssent passibles de ces mêmes reparations.

A été Egalement représenté par M.r Le Maire que pour éviter La consommation trop considérable de la poudre á Canon ; il Seroit bon de n’en donner qu’avec  prècaution aux différentes compagnies de la milice nationale ; et d’engager M.rs Les officiers de faire faire des mitrailles qui puissent convenir aux différentes espéces de  Fusils qui Sont dans La ville, et qu’on obligeat les Soldats de les décharger à la descente de la Garde, Vû La rareté  de la poudre.

2.° que Le mauvais état des rües pavées et Surtout de la rüe

11e

de notre Dame exposant Journellement Les citoiens et les etrangers à des accidents ; qu’il est pour ainsy dire impossible aujourdhuy que les Voitures chargées Ý passent Sans risquer de Briser Les roües ou Les EsSieuX, et qu’elles Se trouvent forcées de pénétrer dans L’intérieur de la ville par la rüe du fort qui par Sa rapidité occassionnent AuX voituriers et aux chartiers des peines considérables, qu’il Seroit à propos de délibérer Sur les moiens les plus faciles et les moins dispendieux d’en faire faire reparation

[ en marge gauche du feuille 11 recto :

N.°

225

Pour les Droits du

Comité ]

La matiére mise en délibèration Les membres du comité ont été d’avis Sur le premier objet qu’ils ne Sont pas compètents pour déterminer quant à prèsent qu’elles pourront être les pouvoirs et les fonctions du comité et qu’on S’en rapportera à la décision de nos Seigneurs de L’assemblée nationale pour régler Les matières et La police qui leur Sera attribuée

[ en marge gauche du feuille 11 recto :

N.°

226

Faire couvrir le puits

de Grouas ]

2.° qu’il Sera fait une maconnerie à chaux et à Sable pour couvrir le puits de la place des groüas afin de n’exposer personne aux accidents qui peuvent arriver dans L’etat actuel ou est la couverture.

[ en marge gauche du feuille 11 recto :

N.°

227

Pour les reparations

du Presbytere ]

3.° qua l’egard des reparations du presbitére, cet objet ne concerne en aucune façon le comité et qu’il doit être proposé dans une assemblée de fabrique S’agissant de l’intéret personnel de chaque habitant.

[ en marge gauche du feuille 11 recto :

N.°

228

Cartouches au

Corps de Garde ]

4.° qu’il Sera délivré á M.rs Les officiers des différentes compagnies en cas de besoin une certaine quantité de poudre pour faire des cartouches, et des balles au plomb Faisant Les différents calibres des fusils qui Seront déchargés à la descente de la garde, et qu’à cet effet il Sera mis au corps de garde une quantité Suffisante de tireboures.

[ en marge gauche du feuille 11 recto :

N.°

229

Pour la Reparation

des Rües ]

5.° que Vû le mauvais état des rües pavées et Surtout de la rüe de notre Dame, les habitants propriétaires de maisons dans ces mêmes rües Seront obligés de faire mettre Des pierres ou cailloutages pour combler les trous et les ornieres ; qu’a cet effet il Sera rendu une ordonnance pour Les y contraindre et leur designer Les endroits ou ils pourront prendre les décombres qu’il Sera fait deffenses á ceux qui font Batir de déposer leurs débrits ailleurs que dans les endroits qui leur Seront indiqués par le comité et que dans le cas ou quelques propriétaires Se refuseroient à cette reparation desirée par tous les habitants, le comité la fera faire pour leur compte et retirera des acquêts des paiements qu’il aura fait Sur les deniers communs pour S’en faire rembourser.

Fait et arreté à L’audience du Baillage lieu ord.re des assemblées de L’hotel de ville les jour et an que dessus. 

Frebourg         Petithomme pere

                                                     Boulanger

       Homé             Monthuley           aBot              denis dehais

        V. SerGent                  Lair            Petithomme

        Luce de rocquemont                 Maignée

                                                             maire

                                                      Renard

                                                    S.cre G.er »[1]

 


[1]       AD 72 1MI 1343 ( R 130) – 110 AC 9, 11, 12 et  13.

Commentaires