Le lundi 10 janvier 1791, le Sieur Renard, ancien trésorier de la municipalité, venait remettre huit cents livres qui étaient destinées à financer l’atelier de charité pour réparer les rues de la ville et les confiait aux mains du l’actuel trésorier le Sieur Petithomme fils (voir la délibération de la veille, dimanche 9 janvier 1791 : ici).

89-02 le district s'agite Cassini

« [En marge au-milieu du feuillet 138 verso :

  196

DePot de 800#

Par leS.r Renard

auS.r Petithomme R.r]

aujourd’hui dixjanvier mil SePt Cent quatre vingt onze Le Bureau MuniciPal aSsemblé M : Renard ancien Receveur trezorier dela MuniciPalité aSsemblé mandé est comParu et nous aRemis une Somme dehuit Cent Livres quil Lui aeté Remise et dePosée aux mains dont dix SePt Livres en un mandat duhuit novembre dernier et Le SurPlus en argent Laquelle Somme aeté Prise Par Le Sieur Petithomme trezorier actuel qui Sen est Chargé et dont il a eté decharge à Mondit Sieur Renard qui[ce dernier mot en surcharge] à Signé

fait et arresté Lesdits jour et an que deSsus             Renard

Besniard         Fleury                 Le proust Desageux

                                                                                           Maire

    Chartier»[1]

0 Le proust Desageux Maire signature

91-01-10 delib vue 1



[1] AD72 1MI 1343 (R129).