4 Michelet Histoire de laRFUne réédition de L’histoire de la Révolution française de Michelet dans la collection « La Pléiade » chez Gallimard due à Paule Petitier (dir.) avec la collaboration de Michel Biard, Philippe Bourdin, Jean-Claude Caron, Aude Déruelle, Hervé Leuwers, Florence Lotterie, Dominique Pety et Jean-Marie Roulin.

Présentation de l’éditeur :

Michelet est « pour tout historien de la France la référence majeure et pour tout citoyen l’une des figures tutélaires de la France républicaine » (Pierre Nora). Il est aussi un « génie authentique et prosateur de grande classe » (Sartre) ; de grands écrivains, Proust, Claude Simon ou Pierre Michon, le reconnaissent comme l’un des leurs ou se reconnaissent dans sa manière d’écrire l’Histoire. Cette manière, il l’a inventée, et elle lui est propre. Ses inoubliables portraits de révolutionnaires (Mirabeau, Danton… ), dont il a préféré montrer la fragilité et l’humanité plutôt que le caractère héroïque, côtoient des scènes au développement narratif sophistiqué ; le regard rétrospectif de l’historien s’y mêle aux perceptions immédiates des personnages qu’il dépeint. « Brunswick dirigea sa lorgnette, et il vit un spectacle surprenant, extraordinaire » : le regard du spectateur historique fait apparaître l’invisible en même temps que le sens de l’événement. L’emploi du discours indirect libre brouille les pistes : on ne sait si les commentaires appartiennent aux acteurs historiques ou à l’auteur lui-même. Les idées se développent sous la puissance de l’imagination.