Le 27 septembre 1789 à Mamers.

Le dimanche 27 septembre 1789 se tenait une assemblée du général des habitants dans l’église Saint Nicolas de Mamers. Le maire renouvelait la demande qu’il avait déjà formulée lors d’une autre assemblée générale, le 23 août 1789, de désigner une nouvelle municipalité, la mission des officiers municipaux « actuels » étant arrivée à échéance depuis décembre 1787. L’assemblée maintint en poste l’actuelle municipalité jusqu’à ce que l’Assemblée nationale décidât d’une nouvelle organisation administrative ce qu’acceptaient les officiers municipaux à condition de remplacer les membres démissionnaires en désignant un « lieutenant de Maire », deux échevins, un assesseur et un secrétaire-greffier. Sur cette question, l’assemblée renvoyait au comité de sûreté et à l’actuelle municipalité pour procéder à ces élections le lendemain lundi 28 septembre 1789. Puis elle attribuait la somme de 96# pour honoraires annuels au secrétaire-greffier, somme plutôt modique[1] et encore ce dernier devait fournir gratuitement des passeports aux habitants.

89-09-27 à Mamers

«[ en marge gauche en haut du feuillet 19 verso :

N.°20. À ]

Aujourd’huy  Dimanche Vingt  Sept Septembre mil Sept cent quatre Vingt neuf.

Le Général des habitants de la ville de Mamers convoqué en La maniere ordinaire S’est assemblé a Laquelle assemblée S’est trouvé Grand nombre d’habitants Auxquels a eté Réprésenté par M. Le Maire  que Le temps de Son Exercice Et Celui de M. M. Les autres officiers  Municipaux etant Expiré dés Le mois de decembre mil Sept Cente quatre Vingt Sept Et qu’il n’a eté prorogé que par des Circonstances particullieres qui promettaient une nouvelle organisation dans Les municipalités qu’ils auroient même proposé La nomination de nouveauX officiers en leur Lieu et place dans L’assemblée du  vingt trois aoust dernier, mais que pour Se préter au vœu du Général Ils auroient Bien voulu continuer Leurs Fonctions Jusqu’au premier octobre prochain, que comme ce terme approche et qu’il [ rajout au dessus : est  ] naturel  que tous Les Citoyens partagent L’honneur d’estre  utile à leur patrie, Ils Requierent que les habitants ayent à nommer d’autres officiers en leur lieu et place, et determinent ent’Eux La Forme et la maniere dont Il doit estre proceddé à cette Election Et en même temps qu’ils Choisissent des Commissaires pour l’examen des Comptes du S.r Treboil de la ClaYe Receveur des deniers PatrimoniauX, Qu’enfin Ils determinent

[ en marge gauche milieu du feuillet 19 verso :

Pour la formation de la

maison de ville ]

Les honoraires qui doivent estre attribués au S.r Renard Secretaire Greffier dont Les occupations Multipliées pour Le Service Et La Sureté Commune des CitoYens exiGent+ [ rajout en fin de § : + une ReconnoisSance et  ] qu’il ne consacre pas tout Son temps en pure perte

La matiere mise en déliberatioN Sur Le premier objet à L’occasion de La demisSion des officiers MunicipauX actuels ont de Voix unanime persistés a ce que Les officiers municipauX actuellement en Exercice continuent Leur Fonctions Jusqu’a une nouvelle orGanisatioN a faire par no Incessamment par nos Seigneurs de L’assemblée nationnalle à Laquelle priere Se Sont Rendus Les officiers municipauX actuels à condition  à Condition que Vu que plusieurs membres

Vingt.

De la Municipalité ont donné Leur demisSion par Raison de Maladie ou autrement, Les habitants ayent à nommer à l’Inst dans la Forme qu’il leur plais d’Indiquer un Lieutenant de Maire deuX Chevains [ sic ], un assesseur Et un Greffier Secretaire Greffier. A quoY lesdits Habitants Soussignés  defferant ont à La pluralité Et Majorité des VoiX declaré que pour Faire cette nomination Ils Choisissent M.M. Les Membres du Comité de Sureté et les anciens en Y adjoutant des personnes pour remplacer ceuX qui continuent aud. Comité. À quel effet Ils Seront Ils Seront Invités pour Se trouver demain dix heures du Matin à L’audience du Baillage Lieu ordinaire des assemblées pour Faire lad. Nomination par La Voye du scrtin. # Sur

[ en marge gauche au milieu du feuillet 20 recto :

N.°21. À

honoraires du

Greffier ]

[ rajout en fin de délibération : # Le Second objet Lesdits habitants ont accordé audit Secretaire Greffier pour Son travail Jusqu’à ce jour une Somme de quarante huit et pour  pour Ses honoraires pour Chacun an La Somme de quatre Vingt Seize Livres m à condition qu’il donnera auX habitants des passeports Gratuitement ]

Fait et arresté en L’Église de S.t Nicolas Vu le grand nombre d’habitants que n’auroit put contenir Lad. Audience,

[ suit une page de signature ]»[2]

                                                                                                                                             


[1] Cependant il était probable que le secrétaire-greffier exerçait d’autres activités, sa fonction ne l’occupait sans doute pas à plein temps.

[2] AD72 1MI 1343 ( R 130) – 110 AC 6-8.