A la fin de la Révolution française le prénom Napoléon fait une percée parmi les prénoms donnés au nourrissons…On se demande bien pourquoi ?

Ainsi le 16 août 1805, année « glorieuse » pour Bonaparte, était enregistrée la déclaration de naissance de l’un d’entre eux, le jeune Jean Arsène Napoléon Chatet[1].

Retranscription de l’acte de naissance conservée aux archives de Nogent-le-Rotrou : registre 1 E 12.

 

« [ En marge-gauche en haut de page :

Jean ArSène NaPoleon

Chatet

-----------] Du Vingt huitième jour du mois de Thermidor l’an treiZe. A Cinq heures du Soir.

ACTE DE NAISSANCE de Jean-ArDène-NapoleoN

 

Né Ce Jourd’hui   à une heure du matin fils de Jean louis etienne Chatet menuisier de Françoise Guerrier Se femme, demeurant en cette Commune Rue Saint hilaire

 

L’enfant représenté a été reconnu être un GarçoN

 

Premier témoin Jean Gillard, Cordonnier, oncle de l’enFant demeurant en cette Commune

 

âgé de quarante ans

Second témoin Jacques Jouanneau Cordonnier demeurant en cette Commune

âgé de Cinquante anS

Sur la réquisition à nous faire par le dit Sieur Chatet Père de l EnFant

 

Et ont signé. Avec  Marie louise Tavernier Femme de François Boudet Maraine de l’enFant, Fort l’un des témoins qui a déclaré ne le Scavoir 

                             Marilouise tavernier F aboude

                            Jouanneaux        Chattet

     Constaté suivant la loi par moi  René François marin Faveau

 

Maire de la Commune de Nogent le Rotrou

Faisant les fonctions d-Officcier public de l’Etat civil.

 Fauveau [lecture confuse] »

1 Naissance

2 Naissance

3 Naissance



[1] Signalons que la naissance d’un François Patriote Chatet aurait été enregistrée le 17 mars 1795. Je dis « aurait » car je n’ai par encore retrouvé l’acte en question. Sans doute y a-t- il une erreur dans la liste récapitulative des actes d’Etat civil. S’il s’agit de la même famille, nous sommes face à des gens de convictions, peut-être changeantes, mais de convictions tout de même.