Cloches

Le 25 germinal an III, jour du pigeon (mardi 14 avril 1795), le conseil général de Nogent-le-Républicain procédait à l’adjudication au rabais de la remonte de la cloche de l’église Saint Hilaire. A cette occasion le citoyen Vallée et les autres enchérisseurs « coalisés » se livraient à une «mascarade» qui tournait en ridicule les officiers municipaux. Sommes-nous face à une simple plaisanterie visant à rendre « cloche » la municipalité, comme pourrait nous inciter à le penser la conclusion de l’affaire, ou face à une manifestation plus « politique ». Il est bien difficile de trancher mais dans la seconde hypothèse les motivations restent obscures en absence de plus ample information.

Finalement le citoyen François Vallée le jeune remportait l’adjudication pour la somme de 400#.

«[Milieu du feuillet 21 verso]

aujourd’hui vingt cinqgerminal troisieme annéedela République française une et indivisible

Les officiers Municipauxdela communedeNogent le Républicain Reunis aulieu ordinaire deleurs Séances al’effetde Passer a l’adjudication auRabais dela Remonte delacloche de Saint hilaire, vertúde l’arreté Pris lejour d’hier Sur celui de l’administration decedistrict, Dont Proclamation Par extrait a eté faite aux lieux ordinaires et accoutumés : après que lecture des charges clauses et conditions d’icelle adjud.on, ce Requèrant l’agent National, aeté donnée aux enchérisseurs Présens et en Nombre Suffisant, et après aussi quils ont déclaré les Bien connaitre, le citoyen vallée leje.Sest offert Pour adjudicataire aRaison de quatre Mille livres.

Cette demande extraordinaire, irraisonnable et inique ayant Revoltéles membres Present, après Plusieurs invitations et remontrances

 

N° 22 g p.

Infructueusement employées auprès des charpentiers qui n’ont Presque Pas descendú audessous dela premiere demande, Nous officiers municipaux Susdits et Sousignés avons congediés les encherisseurs coalisés entre eux et arreté que Seroit Prised’autre mesures Plus economiques afin defaire Remonter laditte cloche : dont acte. et ensuite est Rentré le citoyen vallée lequel adit accepter laditte adjudication moyennant quatre cent livres : cequi lui a eté accordé et a Signé dont acte.

 

                  fran cois vallée

                          Tison

                               Sre.»[1]

95-04-14 1 vue 1

95-04-14 1 vue 2


[1] Archives municipales de Nogent-le-Rotrou, 1 D3.